Le Nouvel Ordre Mondial http://www.nouvelordremondial.cc Renseignements et informations sur le nouvel ordre mondial, les théories du complot, le 11 Septembre, l'occulte et l'ésotérisme. Fri, 26 Mar 2010 12:12:12 +0000 http://wordpress.org/?v=2.9.2 en hourly 1 Sarkozy Propagande en Chinois http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/26/sarkozy-propagande-en-chinois/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/26/sarkozy-propagande-en-chinois/#comments Fri, 26 Mar 2010 12:12:12 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8943 Sarkozy Propagande en Chinois

Merci à peu importe qui a fait ce dessin!

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/26/sarkozy-propagande-en-chinois/feed/ 0
Le gouvernement assure que la taxe carbone naîtra un jour http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/24/le-gouvernement-assure-que-la-taxe-carbone-naitra-un-jour/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/24/le-gouvernement-assure-que-la-taxe-carbone-naitra-un-jour/#comments Wed, 24 Mar 2010 10:46:53 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8941 Le gouvernement assure que la taxe carbone naîtra un jour

© Reuters

Le gouvernement assure que la taxe carbone sera mise en place avant la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy et défendu son choix de ne pas l’appliquer avant le reste de l’Union européenne. Lire la suite l’article

Les écologistes dénoncent, depuis l’annonce mardi du report de cette réforme par François Fillon, un abandon pur et simple de la « fiscalité verte » que le président disait emblématique.

Le ministre de l’Environnement, Jean-Louis Borloo, et sa secrétaire d’Etat Chantal Jouanno ont affiché leur déception mais aussi leur détermination à instaurer la taxe carbone, assurant que Nicolas Sarkozy, qui doit s’exprimer à la mi-journée, partageait leur sentiment.

« Vous pensez que je suis pas déçu ? (…) Nous sommes, le président est déçu », a dit Jean-Louis Borloo sur France 2.

« Je suis évidemment déçu qu’on ne puisse pas la mettre en place plus vite mais techniquement, aujourd’hui, on ne sait pas faire », a-t-il ajouté.

L’agenda européen est complexe et interdit de dire précisément quand une taxe carbone à cet échelon pourra être adoptée, a concédé le ministre.

« Compte tenu de son importance, de son caractère structurel, six mois, neuf mois, un an, ce n’est pas un sujet absolument majeur », a-t-il dit, souhaitant « très vivement » qu’elle puisse être appliquée en France avant 2012.

Sa secrétaire d’Etat à l’Ecologie a nuancé ses propos de la veille, lorsqu’elle s’était dite « désespérée de ce recul ».

Chantal Jouanno a regretté la « surinterprétation » des propos du Premier ministre et confirmé qu’elle ne démissionnerait pas.

« Le rôle d’un ministre, c’est pas de gagner un salaire, c’est de défendre des idées. Je reste totalement déterminée », a-t-elle dit sur RTL. « Cette remontée de l’écolo-scepticisme, on ne peut pas l’accepter. »

« BORLOO ET JOUANNO PEUVENT ALLER À LA PÊCHE »

La taxe carbone doit être améliorée, notamment sur les particuliers, ont dit les membres du gouvernement interrogés mercredi.

« Il faut mieux expliquer, mieux organiser ce principe de la taxation des émissions de CO2 et surtout, il ne faut pas que ça pèse uniquement sur les entreprises françaises », a dit Christine Lagarde sur RMC et BFM TV.

Les écologistes ont déploré l’abandon des promesses environnementales de Nicolas Sarkozy, après des élections régionales où l’UMP n’est pas parvenue à siphonner l’électorat d’Europe Ecologie.

« La première sanction après ces élections régionales (…) c’est de supprimer la taxe carbone, c’est-à-dire de prendre une décision nationale de très grande importance puisque c’était un peu le point phare du Grenelle de l’Environnement », a dit José Bové, eurodéputé écologiste, sur France Info.

Plusieurs médias ont rappelé mercredi les propos tenus par Nicolas Sarkozy en septembre dernier, lorsqu’il avait précisé les principes de la taxe carbone. « Je l’ai signé, je le fais. C’est une question d’honnêteté. Si on ne le fait pas, on n’est pas honnête », avait alors dit le chef de l’Etat.

« Ce qui est fascinant avec le gouvernement et Nicolas Sarkozy, c’est qu’on puisse dire une chose et son contraire dans la même année avec la même énergie », a dit le fondateur d’Europe Ecologie Daniel Cohn-Bendit.

« Jean-Louis Borloo et Chantal Jouanno sont au chômage partiel (…). S’ils ont envie d’aller à la pêche pendant le printemps, parce qu’ils n’ont rien à faire, c’est leur droit », a-t-il ironisé sur Europe 1.

Clément Guillou, édité par Sophie Louet

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/24/le-gouvernement-assure-que-la-taxe-carbone-naitra-un-jour/feed/ 1
Roselyne Bachelot rejette les critiques sur sa gestion de la grippe A http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/24/roselyne-bachelot-rejette-les-critiques-sur-sa-gestion-de-la-grippe-a/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/24/roselyne-bachelot-rejette-les-critiques-sur-sa-gestion-de-la-grippe-a/#comments Wed, 24 Mar 2010 10:40:01 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8939 Roselyne Bachelot rejette les critiques sur sa gestion de la grippe A

© Le Monde

Achat en masse de vaccins, indépendance des experts, information des médecins généralistes, négociations avec les laboratoires : la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a défendu au Sénat, mardi 23 mars, sa gestion de la lutte contre la pandémie de grippe A(H1N1).

La commission d’enquête sur « le rôle des firmes pharmaceutiques dans la gestion par le gouvernement de la grippe H1N1″ avait été mise en place à l’initiative des communistes et du Parti de gauche. Elle est présidée par François Autain (Parti de gauche) et son rapporteur est Alain Milon (UMP). Pourquoi 94 millions de doses achetées ? Pourquoi des commandes fermes ? Les experts sont-ils vraiment impartiaux ? Pourquoi les médecins généralistes ont-ils été tenus à l’écart ? Autant de sujets abordés par les sénateurs, lors d’une audition au ton parfois âpre, qui a duré plus de deux heures et demie.

LIENS D’INTÉRÊT

M. Autain a insisté sur l’influence des laboratoires pharmaceutiques et sur les liens d’intérêt des experts. « Ce n’est pas parce qu’un expert va travailler pour un laboratoire que son expertise n’est pas valable ou qu’elle est orientée, a déclaré Mme Bachelot. Les liens d’intérêt ne sont pas forcément des conflits d’intérêt. (…) Nous devons mobiliser les professionnels les plus compétents, et, dans un domaine donné, leur nombre est compté. » Elle a estimé aussi que les expertises étaient toujours rendues « de facon collégiale et plurielle » et que cela représentait « une garantie ».

La ministre a fait le point sur les négociations avec les laboratoires suite à l’annulation de commandes de vaccins. Confirmant les informations rapportées ce matin par Le Figaro, elle a redit qu’un contrat d’indemnisation avait été signé avec le seul laboratoire Novartis, d’un montant de 16 % du contrat initial, et que les négociations « continuent » avec les autres laboratoires, GSK et Sanofi-Pasteur. « Si nous ne parvenons pas à une démarche transactionnelle, nous notifierons à ces laboratoires une indemnisation unilatérale sur les mêmes bases que le contrat Novartis, de 16 % », a dit la ministre. Rappelant que les acquisitions de 94 millions de doses avaient été « dimensionnées de façon a pouvoir proposer la vaccination à l’ensemble de la population », elle a souligné que les laboratoires étaient « en position de force » et demandaient « des commandes fermes ».

Mme Bachelot a par ailleurs listé le nombre de fois où elle a rencontré les médecins généralistes, les pharmaciens et les infirmières, assurant qu’on ne « pouvait pas dire qu’on ne les a pas écoutés ».

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/24/roselyne-bachelot-rejette-les-critiques-sur-sa-gestion-de-la-grippe-a/feed/ 0
Assassinat de Dubaï http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/24/assassinat-de-dubai/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/24/assassinat-de-dubai/#comments Wed, 24 Mar 2010 10:36:26 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8937 Le diplomate expulsé travaillait pour le Mossad

© NouvelObs

La Grande-Bretagne avait expulsé le diplomate, affirmant que la « responsabilité » d’Israël avait été établie dans l’utilisation de faux passeports britanniques par un commando qui a assassiné un cadre du Hamas à Dubaï.

La radio publique israélienne a annoncé mercredi 24 mars que le diplomate israélien expulsé par Londres travaillait à l’ambassade pour le Mossad. Elle a également indiqué que Ron Prosor sera remplacé par un autre responsable des services secrets israéliens.

Mardi, le ministre britannique des Affaires étrangères, David Miliband, avait annoncé l’expulsion du diplomate, affirmant que la « responsabilité » d’Israël avait été établie dans l’utilisation de faux passeports britanniques par un commando qui a assassiné en janvier un cadre du mouvement islamiste palestinien Hamas à Dubaï.

De son côté, un responsable israélien avait indiqué que son pays n’avait pas l’intention de prendre des mesures de rétorsion. Selon lui, « la priorité est désormais de calmer le jeu ».

Une « décision politique »

De plus, la radio publique et le quotidien israélien Yediot Aharonot, l’ambassadeur, qui était en fait un représentant du Mossad, sera remplacé « sous peu » par un autre membre de l’organisation. La radio a également cité un « haut responsable » israélien critiquant la décision des Britanniques. « La décision d’expulsion est avant tout politique à l’approche des législatives début mai. Le ministre des Affaires étrangères David Miliband, qui mène depuis longtemps une politique anti-israélienne, veut ainsi mobiliser les voix des musulmans », a affirmé cette source anonyme.

Mahmoud al-Mabhouh, l’un des fondateurs du bras armé du Hamas, a été retrouvé mort le 20 janvier dans un hôtel de Dubaï. Très vite, la police des Emirats a accusé le Mossad de l’avoir tué. Les suspects étaient entrés dans Dubaï avec des passeports falsifiés britanniques, australiens, irlandais, français et allemand.

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/24/assassinat-de-dubai/feed/ 0
Un pays sur trois censure Internet, selon RSF http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/17/un-pays-sur-trois-censure-internet-selon-rsf/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/17/un-pays-sur-trois-censure-internet-selon-rsf/#comments Wed, 17 Mar 2010 09:30:10 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8932 Un pays sur trois censure Internet, selon RSF

© DijOnscOpe

Quoi de neuf en 2010 parmi les menaces contre la liberté de la presse? Les net-citoyens. Et plus particulièrement, selon Reporters sans frontières, les net-citoyennes… Jeudi 11 mars 2010, dans les bureaux de Google France, une assemblée exclusivement masculine (Dominique Gerbaud et Jean-François Julliard — RSF —, David Drummond — Google —, François Zimeray — ambassadeur français pour les droits de l’homme — et Jean-Marie Colombani — cofondateur de Slate.fr) a remis, devant un public lui aussi très viril de geek, le tout premier prix du «net-citoyen» au mouvement cyberféministe iranien et tout particulièrement à Parvin Ardalan, journaliste de ce pays, fondatrice de we-change.org…

Le prix « net-citoyen » attribué à une journaliste iranienne

Fondé en 2006 pour protester contre les lois discriminatoires contre les femmes en Iran, le site est devenu en quatre ans une source d’information privilégiée sur le sujet. Toujours hebergé en Iran, il a été «filtré» à vingt-deux reprises. Ses militantes sont régulièrement harcelées par la justice iranienne, et Parvin Ardalan est sous le coup de trois condamnations à des peines de prison et d’une interdiction du territoire. «C’est très important que les femmes soient entrées dans le mouvement de résistance cybernétique, explique-t-elle. Nous avons introduit des méthodes et un regard nouveau dans ce combat. Face à un pouvoir totalitaire, nous avons tenté d’amener une amélioration démocratique par des méthodes non violentes.»

Tout en refusant de réduire la protestation qui a suivi la réélection de Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009 à une «révolution Twitter», elle souligne l’importance qu’ont pris les médias sociaux, dans un environnement où la presse traditionnelle est contrôlée: «Il y avait jusqu’à présent Reporters sans frontières qui soutenait les journalistes dans tous les pays. Peut-être qu’il faut lancer aujourd’hui un mouvement Société civile sans frontières pour aider partout dans le monde le mouvement démocratique. Aujourd’hui, nous devons construire ce média social global.»

Yoani Sanchez, blogueuse censurée à Cuba, Tan Zuoren emprisonné pour cinq ans en Chine pour avoir voulu connaître le nombre des victimes du séisme dans le Sichuan, Tamer Mabrouk condamné en Egypte pour diffamation après avoir dénoncé la pollution causée par la Trust Chemical Company, Ingushetiyaru.org dont le propriétaire, Magomed Yevloyev, a été arrêté et tué par des membres du ministère ingouche de l’intérieur, et Nguyen Tien Trung, enfermé pour sept ans au Viêtnam après avoir critiqué le régime, étaient également pressentis pour ce prix.

Un tiers des pays pratiquent la censure

«La prise de conscience a été brutale lorsque les “révolutions de couleur” sont devenues des “révolutions Twitter”, écrivent Lucie Morillon, responsable nouveaux médias à Reporters sans frontières, et Jean-François Julliard, son secrétaire général, dans leur rapport annuel sur la liberté d’expression sur Internet. Les gouvernements répressifs sont passés à l’acte. Une soixantaine de pays ont été concernés en 2009 par une forme de censure du Web, soit deux fois plus que l’année passée. Le World Wide Web se fait grignoter progressivement par la mise en place d’intranets nationaux, au contenu “validé” par les autorités: UzNet (Ouzbekistan), Chinternet (Chine), TurkmenNet (Turkménistan), etc.»

A l’occasion de la troisième journée contre la cybercensure, vendredi 12 mars, l’organisation a mis à jour sa liste des «ennemis d’Internet» qui recense les violations de la liberté d’expression par des régimes qui n’hésitent pas à surveiller les communications, restreindre l’accès, voire le couper tout simplement, et à emprisonner les internautes dissidents.

On trouve donc parmi les pays classés «ennemis d’Internet» l’habituelle litanie des régimes autoritaires: l’Arabie saoudite, la Birmanie, la Chine, la Corée du Nord, Cuba, l’Égypte, l’Iran, l’Ouzbékistan, la Syrie, la Tunisie, le Turkménistan et le Viêtnam. Mais aussi, parmi les pays placés «sous surveillance» par l’organisation, entre Bahreïn, la Biélorussie et les Émirats arabes unies, des États démocratiques: l’Australie ou la Corée du Sud. Et depuis cette édition, deux nouveaux venus: la Russie et la Turquie.

«Presque un tiers des pays du monde pratiquent la censure, s’alarme Jean-François Julliard. Il y a plus de blogs fermés que de médias!» «Dans ces pays, les nouveaux moyens que les utilisateurs développent pour contourner la censure sont contrés par des méthodes gouvernementales en évolution permanente, dont l’objectif est de continuer à bloquer et filtrer le contenu en ligne, enchérit le vice-président de Google, David Drummond. Peut-être plus insideux encore: la promotion active d’une culture de l’autocensure, avec des générations de citoyens qui grandissent en apprenant à penser et à fonctionner dans un carcan mis en place par le gouvernement.»

L’entreprise californienne en sait quelque chose, qui a eu à subir en Chine les attaques informatiques répétées contre les comptes GMail de plusieurs dissidents. Elle a menacé de quitter le marché chinois à moins de ne plus devoir filtrer ses résultats pour les internautes chinois de l’intérieur, et même demandé l’aide… de l’agence d’espionnage électronique américaine, la NSA.

La Chine culmine aujourd’hui dans le classement de Reporters sans frontières avec 72 cyberdissidents emprisonnés, devant le Vietnam (17) et l’Iran. Dans le monde, l’ONG dénombre quelque 120 blogueurs détenus pour délit d’opinion.

La France, l’Italie, la Grande-Bretagne, l’Australie: des sujets d’inquiétude

«Nous observons une tendance inquiétante parmi les gouvernements occidentaux. Des personnes animées des meilleures intentions, comme la protection de l’enfance, remettent aujourd’hui en cause les fondamentaux d’un Internet ouvert. Ayant été personnellement condamné en Italie à six mois de prison avec sursis pour une vidéo mise en ligne sur Google Vidéo, je ne connais que trop bien le sujet.»

Avec deux autres dirigeants de Google, David Drummond a été condamné, fin février 2010, par un tribunal italien pour ne pas avoir empêché la mise en ligne d’un film montrant un adolescent handicapé maltraité par des camarades de classe. Restée en ligne pendant deux mois, la vidéo avait été retirée du site après qu’elle avait été signalée aux responsables du site. RSF avait alors réagi en constatant que cette condamnation revenait à imposer un contrôle a priori des contenus publiés par les internautes. Cette péripétie est à mettre en regard de la tentative, par le gouvernement Berlusconi, d’imposer une autorisation préalable délivrée par le CSA local, pour toute personne voulant publier des vidéos sur Internet.

Dans son rapport sur la cybercensure, RSF met d’ailleurs le public en garde contre la multiplication des textes en France, en Italie, en Grande-Bretagne, qui, sous couvert de défense de la propriété intellectuelle ou de lutte contre la pédophilie, se proposent de filtrer le Net (Hadopi et Loppsi en France). Et à l’échelon transnational contre les accords transnationaux négociés en dehors de tout contrôle démocratique, comme l’ACTA.

Mais plus encore, c’est l’«exemple» australien qui y est dénoncé. Le gouvernement a élaboré un projet de loi rendant obligatoire le filtrage de sites jugés «inappropriés» par une autorité administrative. En plus de la pédopornographie, seraient donc censurés les sites web suspects d’héberger des contenus diffamatoires ou en délicatesse avec les droits d’auteur. «Des sujets comme l’avortement, l’anorexie, la législation sur la vente de marijuana, ou les aborigènes, risqueraient donc d’être filtrés. Tout comme des articles de presse ou des informations à caractère médical faisant référence à ces sujets, assure RSF. Le site Wikileaks a révélé la liste de sites filtrés qui n’avaient rien de répréhensible, comme des liens YouTube, des jeux de poker, des réseaux gay, des pages Wikipédia, des sites chrétiens, etc.»

Par ailleurs, l’Etat d’Australie du Sud impose à tous les commentateurs sur les sites d’actualité parlant des élections locales de signer sous leur vrai nom sous peine d’amendes allant de 850 à 3.400 euros. Les sites doivent conserver pendant six mois les informations qui permettent d’identifier un commentateur.

Finlande et Islande: des raisons d’espérer

«Tout n’est pas droit de l’homme.» Interrogé à propos d’un sondage mondial (27.000 personnes interrogées dans 26 pays) selon lequel près de 80% des sondés pensent que l’accès à Internet est un droit fondamental, François Zimeray, ancien eurodéputé socialiste et désormais ambassadeur français pour les droits de l’homme, a d’abord pris l’auditoire à contrepied: «Je ne suis pas sûr que l’accès à Internet soit un droit de l’homme. Mais il y a des retournements choquants, quand un outil conçu pour accroître la liberté produit de la pensée unique, de la propagande et de la répression. Et c’est pour cela qu’il faut responsabiliser pas seulement nos gouvernements, mais aussi les entreprises et les consommateurs. Aujourd’hui, l’Organisation mondiale du commerce doit se saisir des questions d’éthique et imposer les droits de l’homme au cœur des logiques d’échange.»

De fait, si la liste noire de Reporters sans frontières accumule les exemples de violations de la liberté de s’exprimer dans le monde, elle effleure aussi deux cas plus prometteurs. En octobre 2009, la Finlande a promis un accès à Internet à haut débit à l’ensemble de ses citoyens. Avec un débit de 1 mégabit par seconde à la mi-2010 et au moins 100 mégabits par seconde à l’horizon 2015. Soit un effort financier évalué à 200 millions d’euros. En 2004, l’Estonie avait inscrit le droit de disposer gratuitement d’un accès à Internet dans sa constitution. Ces initiatives sont en conformité avec les recommandations de l’OCDE et des Nations unies pour le développement des zones «reculées», mais surtout avec la recommandation 138 du parlement européen qui fait de l’accès à Internet un droit fondamental.

L’autre occasion, pour Reporters sans frontières, de se réjouir est l’Icelandic Modern Media Initiative, un projet de loi islandais visant à interdire totalement le filtrage du Net et à garantir l’anonymat des sources d’information. De quoi en faire, disent les enthousiastes, un paradis de la liberté d’informer. De quoi relancer un peu, par l’activité informatique, l’activité d’un pays criblé de dettes, répondent les cyniques.

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/17/un-pays-sur-trois-censure-internet-selon-rsf/feed/ 1
Les partenaires de Google en Chine exigent des clarifications http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/17/les-partenaires-de-google-en-chine-exigent-des-clarifications/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/17/les-partenaires-de-google-en-chine-exigent-des-clarifications/#comments Wed, 17 Mar 2010 09:21:07 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8928 Les partenaires de Google en Chine exigent des clarifications

© Nouvel Obs

PEKIN (Reuters) – Les entreprises chinoises qui vendent des espaces publicitaires sur les pages de Google ont sommé le géant américain de l’internet de clarifier ses projets en Chine, le menaçant de demander des compensations s’il y ferme son portail.

Cet avertissement intervient au moment où Google, qui dit avoir été victime en janvier d’une vaste opération de piratage, semble près de quitter la Chine, même si un porte-parole a assuré que les négociations avec Pékin continuaient autour d’un accord garantissant la fin du filtrage des résultats du moteur de recherche.

Dans un courrier adressé à Google, 27 courtiers d’espaces publicitaires é sur ses pages en Chine déplorent une attente qui n’a que trop duré et nuit à leur activité, effraie leurs employés et met d’importants investissements en péril.

« Nous avons un flux constant d’informations mais ne pouvons pas prévoir l’avenir. Nous voyons les affaires reculer, mais nous ne pouvons rien y faire », dit la lettre, également publiée sur un site internet lié à la télévision officielle.

« Nous attendons maintenant dans une souffrance et une inquiétude incomparables », ajoute le texte.

Google a reçu ce courrier et est en train de l’étudier, a seulement réagi une porte-parole, Jill Hazelbaker.

Certains des signataires, contactés par Reuters, se sont refusés à commenter la lettre mais ont assuré que ni leurs liens avec Google Chine ni le différend entre l’entreprise et les autorités chinoises n’avaient affecté leurs activités.

Le Wall Street Journal cite pour sa part une source anonyme qui confirme le contenu du courrier mais ajoute que tous les signataires n’ont pas été impliqués dans sa rédaction.

Le courrier requiert de Google qu’il détaille ses projets et dise quand les sommes prépayées par les clients leur seront retournées, comment les employés des vendeurs d’espaces seront indemnisés et comment les entreprises elles-mêmes seront indemnisées, s’il venait à quitter la Chine.

Il demande en outre l’ouverture de négociations.

Le directeur général de Google, Eric Schmidt, a déclaré la semaine dernière avoir bon espoir de trouver un accord avec la Chine sur le maintien d’un moteur de recherche libre de censure.

Mais le Financial Times rapportait le week-end dernier que la fermeture du portail Google.cn était acquise « à 99,9% ».

Un porte-parole de Google a déclaré lundi que le dialogue se poursuivait mais ajouté que l’entreprise ne transigerait pas sur l’absence de censure, domaine dans lequel les observateurs ne voient pas non plus Pékin faire des concessions.

Chris Buckley et Michael Wei à Pékin, avec Alexei Oreskovic à San Francisco, Grégory Blachier pour le service français

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/17/les-partenaires-de-google-en-chine-exigent-des-clarifications/feed/ 0
Le site Internet de la SNCF annonce l’explosion d’un TGV à Mâcon http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/17/le-site-internet-de-la-sncf-annonce-l%e2%80%99explosion-d%e2%80%99un-tgv-a-macon/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/17/le-site-internet-de-la-sncf-annonce-l%e2%80%99explosion-d%e2%80%99un-tgv-a-macon/#comments Wed, 17 Mar 2010 09:19:08 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8926 Le site Internet de la SNCF annonce l’explosion d’un TGV à Mâcon

© Koligo

Voici une publicité que la SNCF se serait bien passé, provenant d’un piratage du site ou d’une erreur interne sur le site Internet de la SNCF, hier le site annoncé une explosion à bord d’un TGV à hauteur de Mâcon sur la ligne Paris Dijon et bien que ce message resta peu de temps, celui-ci a attiré l’attention d’un grand nombre de médias.
Cette catastrophe ferroviaire faisait donc état de 102 voyageurs décédés ainsi que de nombreux blessés, le porte-parole de la SNCF s’est donc exprimé à ce sujet en indiquant qu’aucun TGV n’aurait explosé et qu’il ne s’agissait là que d’un exercice de crise et l’apparition de ce message d’erreur est déjà à la SNCF on parle d’un informatique.
Malgré que ce message soit resté environ 1h00 sur le site de la SNCF, de son côté la compagnie ferroviaire affirme n’avoir reçu aucun appel.

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/17/le-site-internet-de-la-sncf-annonce-l%e2%80%99explosion-d%e2%80%99un-tgv-a-macon/feed/ 0
Destruction record d’emplois en France en 2009 http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/11/destruction-record-demplois-en-france-en-2009/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/11/destruction-record-demplois-en-france-en-2009/#comments Thu, 11 Mar 2010 12:07:11 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8922 Destruction record d’emplois en France en 2009

© NouvelObs.com

Plus de 320.000 emplois ont été détruits en 2009 dans le secteur privé -le pire chiffre jamais enregistré sur un an- dont 33.700 au quatrième trimestre, selon les statistiques publiées jeudi par Pôle emploi, qui note toutefois une « décélération par rapport aux trimestres précédents ». L’intérim progresse en revanche de 6,8% au quatrième trimestre, et de 0,9% sur un an.

De son côté l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (ACOSS), dont le champ est un peu différent et qui publie ses propres statistiques également ce jeudi, note les mêmes tendances, mais avec 432.000 postes supprimés sur un an. C’est là aussi un niveau historique.

Autres chiffres publiés ce jeudi, ceux de l’INSEE et de la DARES, qui évoquent la disparition de 322.000 emplois dans le secteur concurrentiel et 357.600 dans le secteur marchand (dont 20.400 au quatrième trimestre, contre 79.800 au troisième, selon l’INSEE).

Ces deux organismes intègrent notamment dans leurs statistiques les « salariés des particuliers employeurs ».

La ministre de l’Economie Christine Lagarde a salué dans un communiqué le « ralentissement important des destructions d’emploi » en fin d’année: -20.400 au dernier trimestre dans le secteur marchand, après -79.800 et -11.500 les trimestres précédents. Dans l’ensemble des secteurs concurrentiels, 66.000 emplois ont été détruits au dernier trimestre, selon l’INSEE et la DARES.

Selon Mme Lagarde, « cette évolution confirme la stabilisation en cours du marché du travail, qui devrait se prolonger en 2010″. La ministre y voit également « un encouragement à la politique industrielle offensive du gouvernement ». Elle affirme par ailleurs que des « mesures spécifiques » seront annoncées avant la fin du mois pour les demandeurs d’emploi en fin de droit.

Selon Pôle emploi, il y a eu 33.700 pertes nettes d’emplois au quatrième trimestre 2009, soit une activité salariée en baisse de 0,2% par rapport au troisième trimestre. Les trimestres précédents avaient été encore pires avec 165.000 suppressions au premier trimestre, 71.000 au deuxième et 52.000 au troisième.

« De fin décembre 2008 à fin décembre 2009, l’emploi diminue de 1,9%, soit 321.500 salariés », précise le communiqué diffusé jeudi.

« Ces pertes d’emplois au 4e trimestre s’expliquent essentiellement par la contraction dans l’industrie et la construction », souligne Pôle emploi. Cette baisse « ramène à 16.283.200 le nombre de salariés des secteurs concurrentiels au 31 décembre 2009″.

Dans le détail, l’industrie a enregistré au 4e trimestre « un nouveau recul de ses effectifs (-1,4%, soit 44.200 postes de travail) ». Sur un an, la baisse atteint 5,6%, soit 182.000 postes supprimés.

La construction affiche une baisse de 1% au dernier trimestre, soit 14.500 postes de travail. Sur un an, dans ce secteur, « la contraction de l’emploi (…) s’accentue », avec une baisse de 2,6%, soit 39.000 postes de travail en moins.

Dans le tertiaire en revanche, l’emploi a enregistré une hausse de 0,2% au 4e trimestre 2009, soit 24.800 postes de plus. Mais sur un an, avec les destructions d’emplois des premier et deuxième trimestres (respectivement -1% et -0,2%), « les effectifs diminuent (…) de 0,9% », ce qui représente 100.500 emplois en moins.

L’intérim, pour sa part, a progressé au cours du 4e trimestre 2009 de 6,8%, avec « une légère hausse sur un an (+5.000 postes, soit +0,9%) ».

Sur un an, précise Pôle emploi, « il est à noter que (…) si les missions d’intérim étaient réaffectées dans les secteurs où elles s’exercent, la baisse serait moins marquée dans l’industrie (-5,2% sur un an) ainsi que dans la construction (-2,4%). Quant au tertiaire, l’évolution de son emploi serait inchangée (-0,9%) ». AP

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/11/destruction-record-demplois-en-france-en-2009/feed/ 0
Spread The Truth a ré ouvert! http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/11/spread-the-truth-a-re-ouvert/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/11/spread-the-truth-a-re-ouvert/#comments Thu, 11 Mar 2010 11:49:45 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8916 Spread The Truth a ré ouvert!

Voila l’image que vous voyez quand vous allez sur spreadthetruth.fr. Ça fait classe! Franchement! Très représentatif!

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/11/spread-the-truth-a-re-ouvert/feed/ 3
Vision Apocalyptique – La ville de Pripiat http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/10/vision-apocalyptique-la-ville-de-pripiat/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/10/vision-apocalyptique-la-ville-de-pripiat/#comments Wed, 10 Mar 2010 20:19:36 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8911 Vision Apocalyptique – La ville de Pripiat

Pipriat était une ville totalement moderne qui a été déserté après la catastrophe nucléaire de Tchernobyle.

Le matin du 26 avril 1986, à 1 h 23, une explosion se produit à la centrale, le réacteur n°4 explose. L’explosion fait voler de nombreux débris radioactifs en l’air. Le lendemain, les habitants de Pripyat ne sont pas mis au courant de l’accident. Aucune mesure de protection n’est prise et la vie suit son cours. Très vite, Moscou apprend la catastrophe, mais la désinformation à l’intérieur du système soviétique est telle que le chef de l’état soviétique de l’époque Mikhaïl Gorbatchev mettra plus de deux heures avant de savoir ce qui se passe réellement. Des unités militaires sont envoyées sur place dans la précipitation mais les passants ne s’en préoccupent pas. Les militaires constatent que par endroit le taux de radiation dépasse les 1 röntgen. Une unité est envoyée au pied de la centrale, et les compteurs s’affolent. Le 27 avril, la population est enfin évacuée par bus, mais les habitants sont déjà pour la plupart gravement irradiés.

Rapidement, la population apprend les dangers des radiations et une courte période de panique s’établit. L’Union soviétique décide alors de faire évacuer au plus vite la ville.

Elle sera évacuée au bout de 30 heures, le 27 avril, le lendemain de l’explosion. L’évacuation s’est faite dans l’urgence. La consigne avait été donnée de ne rien emporter, les autorités ayant annoncé un retour sous trois jours. Les bus chargés d’évacuer toute la population forment un convoi long de 20 km.

Immeubles, piscines, hôpitaux : tout est resté tel quel et même les objets les plus anodins (jouets d’enfants, journaux, etc.) ont été abandonnés dans l’urgence.

On trouve aussi beaucoup de véhicules de l’armée, de pompiers qui ont été abandonnés dans les alentours de la ville. En effet, les véhicules absorbant plus facilement la radioactivité, ils étaient trop contaminés pour pouvoir être réutilisés.

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/10/vision-apocalyptique-la-ville-de-pripiat/feed/ 0
Oui, l’internaute est stressé! http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/10/oui-linternaute-est-stresse/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/10/oui-linternaute-est-stresse/#comments Wed, 10 Mar 2010 15:11:57 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8909 Oui, l’internaute est stressé!

© L’express

Le comportement de l’utilisateur du Web a été ausculté. Frustration, impatience…

Pages au téléchargement poussif, paiements en ligne où l’on retape x fois son code confidentiel, données illisibles ou instructions incompréhensibles, tout le monde a vécu les affres de l’acheteur en ligne. Mais personne ne les avait encore mesurées scientifiquement. Grâce aux cobayes réunis dans les laboratoires de la Caledonian University de Glasgow pour le compte du consultant britannique Foviance et de CA, un fournisseur d’applications pour systèmes d’information, c’est chose faite.

66% des internautes rencontrent des « difficultés » sur la Toile

Harnachés, munis de bonnets incrustés d’électrodes enregistrant les ondes alpha (celles dont l’intensité, variable, traduit états de relaxation ou de concentration), ils sont tout à leur tâche: acheter en ligne un micro-ordinateur et trouver une assurance voyage. Ils ne prêtent pas attention au couvre-chef qui, à chaque milliseconde, traduit en données graphiques leurs moindres réactions, oublieux aussi de l’oculomètre qui suit le mouvement de leurs yeux et de leurs muscles faciaux. Derrière une vitre sans tain, l’électroencéphalogramme enregistre les pics et les à-plats révélant les moments de frustration devant ces pages trop lentes à s’afficher ou ces procédures de paiement qui s’éternisent.

L’exercice vient confirmer les premières enquêtes quantitatives sur le stress dû au Web réalisées l’an dernier auprès de divers panels européens. 66% y font part de « difficultés » lorsqu’ils surfent sur la Toile. S’ils ne trouvent pas une information utile au bout de 20 secondes, ils se déconnectent en nombre. « Nos tests révèlent que les sites mal organisés exigent de l’internaute 50% de concentration de plus que les autres », analyse Catriona Campbell, spécialiste en psychologie comportementale et fondatrice de Foviance. Il faut à cet internaute une bonne minute pour revenir à un état détendu. De quoi faire réfléchir certains opérateurs.

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/10/oui-linternaute-est-stresse/feed/ 0
La Grèce s’est-elle ruinée ou a t-elle été conduite par d’autres à la faillite ? http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/09/la-grece-s%e2%80%99est-elle-ruinee-ou-a-t-elle-ete-conduite-par-d%e2%80%99autres-a-la-faillite/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/09/la-grece-s%e2%80%99est-elle-ruinee-ou-a-t-elle-ete-conduite-par-d%e2%80%99autres-a-la-faillite/#comments Tue, 09 Mar 2010 19:45:32 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8907 La Grèce s’est-elle ruinée ou a t-elle été conduite par d’autres à la faillite ?

© Voltairenet

par Karl Müller

Alors que le discours dominant impute la situation économique critique de la Grèce à une mauvaise gestion camouflée par un trucage des comptes publics, Karl Müller l’analyse comme la conséquence de politiques extérieures au pays. Classiquement, il met en cause le rôle des agences de notation pour favoriser la spéculation. Surtout, et c’est beaucoup plus moins connu, il met en cause la politique économique agressive de Berlin qui a enrichit l’Allemagne au détriment de ses plus petits partenaires de la zone euro.

Athènes, début février 2010. Partout dans cette ville de plus de 3 millions d’habitants qui explose littéralement, on rencontre des gens aimables, ouverts, communicatifs et travailleurs. Sont-ils responsables de ce que l’Union européenne cloue leur pays au pilori ? Est-ce leur faute si depuis quelques se­maines, leur pays fait la une des journaux de ma­nière si négative ? Ou les vrais respon­sables se trouvent-ils ailleurs ?

Qui sont ces fameuses « agences de notation » ?

Le 11 février, le président du groupe socialiste du Parlement européen Martin Schulz a, au cours d’une interview au Deutsch­landfunk, déclaré ceci : « Vous avez mentionné les agences de notation qui, semble-t-il, ont abaissé la note de solvabilité de la Grèce. Je voudrais bien parler ce matin avec les chefs d’Etat et de gouvernement [ils se sont réunis le 11 février pour s’entretenir de la crise financière de la Grèce] pour savoir qui sont ces agences de notation et quel intérêt elles ont à déclarer que les mesures sont inefficaces, qu’il faut augmenter le taux d’intérêt des prêts qui seront accordés un jour ou l’autre soit par des pays soit par des banques privées. Quelqu’un va les recevoir, ces intérêts, mais qui ? Qui a intérêt à ce qu’on augmente les taux ? Les agences de notation. Mais qui sont-elles ? C’est une de ces petites questions que je pose en passant car on n’en débat jamais. »

La faute incombe-t-elle aux spéculateurs sur les monnaies ?

Rudolf Hickel, spécialiste de gauche des questions financières, a exprimé ses craintes en déclarant le 11 février au Spiegel Online : « Une faillite de la Grèce pourrait causer la ruine de tout le système de l’euro ». Selon le média allemand, toute l’agitation à propos de la Grèce a été provoquée volontairement par ceux qui spéculent sur les monnaies, « car les bénéficiaires d’une éventuelle faillite de l’Etat sont avant tout ceux qui spéculent en Bourse sur les monnaies. Selon Hickel, « plus le pays est petit, plus il est livré brutalement aux spéculateurs. […] Après la Grèce, l’Espagne et l’Italie seront dans la ligne de mire des spéculateurs. »

Le capital financier agit de son propre chef

Pour le chef des socialistes européens, c’est un dilemme : d’une part, ils s’accrochent de toutes leurs forces à l’UE et à l’euro pour leurs projets de gouvernement mondial. D’autre part, le capital financier — les res­ponsables socialistes sont toujours à son service — agit de son propre chef et on ne sait jamais avec certitude pour ou contre quoi il se décide dans tel ou tel cas. Actuellement, pas tellement pour l’euro, mais plutôt pour le dollar ? On dit que les Etats-Unis vont, cette année, lancer pour 2,5 billions d’emprunts d’Etat. C’est énormément d’argent et la concurrence augmente sur les marchés financiers. En tout cas, cela donne un coup de fouet aux affaires. Hickel dit simplement : « Les spéculateurs ne visent pas un cours particulier de l’euro qui reflèterait adéquatement l’activité économique. Ils tirent beaucoup plus de profits d’un cours extrêmement instable. » Selon le Neue Zürcher Zeitung du 11 février, la Bourse des marchés à terme de Chicago, qui est déterminante pour le négoce des dérivés monétaires, parie actuellement plus que jamais contre l’euro.

On fait des affaires avec les intérêts

On fait aussi des affaires avec les intérêts. En avril et mai 2010 seulement, des emprunts de l’Etat grec à hauteur d’environ 40 milliards arrivent à échéance qui devront être remboursés au moyen de nouveaux emprunts, de nouveaux crédits, cependant plus à 3% mais à 6% environ. Les prêteurs appellent cela « prime de risque » à cause de la dette publique grecque. A vrai dire, ils doublent ainsi leurs profits car jusqu’ici, la Grèce a toujours payé. Il paraît que cette année, un total de 2,2 billions d’emprunts d’Etat arrive à échéance dans le zone euro. Une grande partie devra être financée en recourant aux marchés financiers. Si le monde de la finance réussissait ici aussi — au Portugal, en Italie et en Espagne et également en France et en Belgique, peut-être même en Allemagne — à faire grimper les taux d’intérêt, avec l’aide des agences de notation ? 1% de plus, cela représente déjà 22 milliards d’euros. Ce serait une affaire formidable … en tout cas aussi longtemps que les peuples et les Etats participeront à ce jeu sinistre. Et qu’est-ce qui se passerait si l’euro ne pouvait plus être soutenu, si l’UE s’effondrait et si par exemple la Grèce ne remboursait plus ses dettes qu’à des conditions équitables ?

L’Allemagne a profité de l’euro … au détriment d’autres pays

L’Allemagne avant tout perdrait énormément de sa puissance. Son industrie exportatrice tout particulièrement a profité considérablement jusqu’ici de l’UE et de l’introduction de l’euro. Actuellement, les exportations représentent environ 50% du PIB.

Le journal Junge Welt titrait même, le 9 février : « Faillite made in Germany. La me­nace d’effondrement des finances publiques d’Etats d’Europe du Sud est la consé­quence directe de la politique agressive de l’Allemagne en matière de commerce extérieur ». Dans l’article, on pouvait lire ceci : « Depuis des décennies, Berlin mène une politique économique agressive fondée sur les exportations. […] Le plus grand débouché pour le capital allemand, c’est l’UE. […] La monnaie commune européenne a privé les pays de la zone euro exposés à cette offensive exportatrice allemande de la possibilité de rétablir la compétitivité de leur économie en procédant à une dévaluation de leur monnaie. L’énorme déséquilibre économique qui en est résulté se manifeste de manière éclatante à travers la Grèce, cette candidate à la faillite qui, en 2008, a importé des marchandises alle­mandes pour 8,3 milliards d’euros alors que ses exportations ne s’élevaient qu’à 1,9 milliard d’euros.

Pour l’auteur de l’article, une cause importante du « succès » allemand réside dans une « stratégie d’appauvrissement du marché intérieur : Entre 2002 et 2008, les salaires bruts ont augmenté en moyenne de 15,2% en Allemagne, mais de 31,9% dans l’ensemble des pays de l’UE. »

L’euro conduit à un contrôle total des Etats de l’UE

La grande industrie allemande « a besoin » de pays comme la Grèce, mais à la longue, cela ne fonctionne que si la politique alle­mande peut contrôler de plus en plus ces pays. Et c’est à cela que sert l’actuelle politique de la carotte et du bâton : le bâton des restrictions pour la population, celui du contrôle par des commissaires européens pour le gouvernement. Le nouveau président de l’UE Hermann van Rompuy a déclaré après le sommet de Bruxelles : « Nous demandons au gouvernement grec d’appliquer toutes ces mesures de manière rigoureuse et déterminée. » Mais la carotte a également été présentée lors de la réunion du 11 février des chefs d’Etat et de gouvernement : « Nous n’abandonnerons pas la Grèce », a déclaré la Chancelière allemande Angela Merkel (communiqué officiel).

Cela veut dire que l’Allemagne fait savoir qu’en cas d’insolvabilité de la Grèce, elle est prête à l’aider financièrement … afin de soutenir l’euro et mais sans doute pas par solidarité.

Et quel en est le prix ? L’inflation ? Encore plus de sacrifices pour le contribuable allemand, et avant tout au détriment des travailleurs ? Daniel Gros, directeur du Centre for European Policy Studies (CEPS) de Bruxelles, a fait savoir au Manager Magazin allemand en quoi consistait la « maîtrise de la crise » dans des pays comme la Grèce : « Il s’agit précisément de baisse des salaires dans le secteur privé. C’est pour moi l’essentiel. » Et il ne pensait pas seulement à la Grèce.

Les leaders socialistes européens vont louer cela comme étant un acte de solidarité. Les chefs de gouvernement socialistes des Etats européens, à la veille de la rencontre des chefs d’Etat et de gouvernement, avaient demandé une « aide » d’urgence pour la Grèce (et les autres pays du sud de l’Europe dont il était question à la une des journaux). En effet notons-le bien : les socialistes européens veulent aussi l’UE et l’euro.

Le gouvernement allemand aspire-t-il à un statut de puissance mondiale ?

Revenons encore une fois à l’Allemagne. L’Agence de Renseignement privée états-unienne Stratfor Global Intelligence a publié le 8 février une analyse intéressante sur le rôle de l’Allemagne en Europe et dans le monde (« Germany’s Choice »). Pendant des décennies, l’Allemagne a été le trésorier (coupable) de l’Europe sans y jouir d’un poids politique réel, mais maintenant, elle n’est plus un « observateur passif muni d’un carnet de chèques ». Merkel est la première Chancelière qui gouverne « libérée du poids des péchés passés ». Elle n’est plus disposée à payer pour l’Europe « au détriment des intérêts allemands ».

Mais elle paiera malgré cela, ou plutôt à cause de cela, pour la Grèce. Il serait certes « intelligent » que l’Allemagne cesse de payer et que l’UE et l’euro s’effondrent, mais sans l’UE et l’euro, l’Allemagne ne pourrait plus prétendre au statut de puissance mondiale. (A vrai dire, la population n’y tient pas.) Cependant, le gouvernement Merkel y tient et le prix que les autres Etats de l’UE doivent payer pour cela est le contrôle absolu de l’Allemagne sur la Banque centrale européenne et par là même sur les budgets de tous les pays de la zone euro.

Mais ne voyons-nous pas se profiler ici une mégalomanie qui s’était déjà mani­festée jadis en Allemagne ? Qu’est-ce qui rend le gouvernement allemand si certain qu’il ne pourra pas se trouver bientôt au bord de la faillite ? Où existe-t-il des plans sinistres de la droite et des Verts en vue d’un renouveau « allemand vert » qui ne recule devant rien ?

Mais revenons à la Grèce. Lors des manifestations contre le plan de rigueur imposé par l’UE au nouveau gouvernement, on pouvait lire ou entendre des slogans comme « Nous n’accepterons pas le chômage et la pauvreté pour permettre au capital monopoliste de faire de gros profits » ou : « Nous ne payerons pas un centime pour la ploutocratie ». Le secrétaire général du syndicat grec des fonctionnaires Adedy a déclaré : « Ils ont promis que les riches paieraient mais au lieu de cela, ils se servent chez les pauvres. C’est cette politique que nous combattons, pas la tentative de surmonter la crise. »

Les Grecs en ont assez de l’UE

La Grèce a-t-elle une chance de s’en tirer au sein de l’UE et de la zone euro ? Guère ! Un article paru dans le Neue Zürcher Zeitung du 12 février et intitulé « La zone euro, zone de conflits » a une fois encore rappelé un défaut fondamental de l’euro : Contre toute raison économique, l’introduction de l’euro devait permettre de créer un super-Etat européen. L’euro devait contraindre les Etats à harmoniser de plus en plus leurs politiques. Mais c’était chimérique dès le début : « Les tensions au sein de l’union monétaire européenne sont plus ou moins le résultat du fait que les politiques ont toujours vu dans l’union monétaire un instrument destiné à accélérer et à imposer l’intégration politique de l’Europe. On a fait un usage abusif de l’institution moné­taire afin de viser des objectifs situés au-delà de la politique monétaire, ce qui représente un danger pour la stabilité de la monnaie et pour l’économie. »

Il est possible que si la Grèce sortait de l’UE, elle subirait dans un premier temps un certain nombre d’inconvénients écono­miques et autres, mais si elle reste dans l’UE, les inconvénients se multiplieront considérablement. Les Athéniens disent qu’ils en ont assez de l’UE, et c’est normal. Ne se fier qu’à ses propres forces et jouir de la liberté est plus digne que mener de plus en plus une vie d’esclaves.

Karl Müller

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/09/la-grece-s%e2%80%99est-elle-ruinee-ou-a-t-elle-ete-conduite-par-d%e2%80%99autres-a-la-faillite/feed/ 0
Le citoyen lambda http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/09/le-citoyen-lambda/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/09/le-citoyen-lambda/#comments Tue, 09 Mar 2010 12:29:56 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8905 Le citoyen lambda

Une chèvre qui continue de lécher une clôture électrique…

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/09/le-citoyen-lambda/feed/ 0
La Guerre est la Paix; L’Esclavage est la Liberté; L’Ignorance est la Force http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/08/la-guerre-est-la-paix-lesclavage-est-la-liberte-lignorance-est-la-force/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/08/la-guerre-est-la-paix-lesclavage-est-la-liberte-lignorance-est-la-force/#comments Mon, 08 Mar 2010 15:54:13 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8899 La Guerre est la Paix; L’Esclavage est la Liberté; L’Ignorance est la Force
]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/08/la-guerre-est-la-paix-lesclavage-est-la-liberte-lignorance-est-la-force/feed/ 0
«La partie la plus difficile, nous l’avons bien faite» http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/08/%c2%abla-partie-la-plus-difficile-nous-l%e2%80%99avons-bien-faite%c2%bb/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/08/%c2%abla-partie-la-plus-difficile-nous-l%e2%80%99avons-bien-faite%c2%bb/#comments Mon, 08 Mar 2010 14:43:04 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8896 «La partie la plus difficile, nous l’avons bien faite»

© 24 Heures

CERN | A l’heure où l’accélérateur du CERN reprend du faisceau, Lucio Rossi, responsable des aimants, revient sur l’accident de septembre 2008 et la complexité de la machine.


© PIERRE ABENSUR | «On ne peut pas se passer du facteur humain, celui à qui l’on doit cette machine, mais il nous rappelle nos limites.»

ANNE-MURIEL BROUET | 05.03.2010 | 00:01

«L’important n’est pas de se tromper mais de s’améliorer.» C’est Lucio Rossi, en charge des aimants, supraconducteurs et cryostats au CERN (Organisation européenne de recherche nucléaire) qui le dit. Autant dire qu’il assume pleinement la responsabilité de l’incident qui a fortement endommagé le nouvel accélérateur en septembre 2008.

A l’heure où le Grand Collisionneur de hadrons (LHC) repart, le scientifique explique l’intérêt de comprendre la chaîne d’erreurs qui a mené à l’accident technique (lire 24?heures du 3 mars).

– Quinze mois d’arrêt pour un problème de soudure sur une des machines les plus complexes du monde, c’est idiot, non?
– Nous avons eu une défaillance sur la partie «système». Cela démontre que nous avons maîtrisé les aspects les plus complexes: supraconductivité, cryogénique, accélération, radiofréquences, aimants… Le problème a eu lieu sur la partie relativement low-tech, celle qui dépendait de la main-d’œuvre. C’est bizarre, mais ce n’est pas anormal. Dans des grands projets, l’attention est mise avant tout sur la partie high-tech et les composants.

– Le travail a-t-il été mal fait?
– Il y a eu des failles dans l’exécution. Bien entendu, je ne vais pas chercher l’ouvrier qui l’a faite. Nous nous rendons totalement responsables. Nous étions là pour contrôler.

Nous ne sommes pas des robots, les machines sont faites par des hommes et des femmes. On ne peut pas se passer du facteur humain, celui à qui l’on doit cette machine, mais il nous rappelle nos limites.

– Vous dites qu’il y a aussi un problème de conception.
– Si tout avait été bien fait, le design aurait été parfait. Mais nous n’avions aucune latitude pour l’erreur. Nous devions faire 10?000 connexions de ce type en un an et demi. Or nous n’avons pas tenu compte du fait que l’on ne peut pas tout réussir parfaitement.

De plus, en étudiant cette erreur singulière, on a compris une faiblesse diffuse de la machine qui aurait pu se manifester plus tard: le système de connexion des câbles supraconducteurs entre les aimants. Lors de la conception, nous avons privilégié un système de soudure qui tenait compte de nos contraintes: être compact, pas d’obstacles au flux d’hélium, l’intégration avec le système déjà existant.

– N’aviez-vous pas anticipé un tel accident?
– Dans nos prévisions d’accident, on n’a jamais pensé à un problème de connexion entre les aimants. Il n’empêche qu’en un an, on l’a réparé. On a même fait davantage. Le fait que le LHC marche aujourd’hui, qu’il a repris, qu’il détient le record du monde d’énergie et que dans deux semaines en principe auront lieu les premières collisions, tout cela démontre le succès. D’autant plus que le LHC est son propre prototype!

– L’aspect financier a-t-il compté?
– Le CERN est grand et a la chance d’avoir beaucoup de ressources. Il n’empêche qu’à un certain moment, peut-être entre 1998 et 2005, le projet a souffert d’un manque de personnel, surtout qualifié. Beaucoup de choses ont eu lieu en même temps. Le problème n’est pas facile à gérer, y compris du point de vue humain, car tantôt nous avons besoin de beaucoup de personnel et puis, soudain, de beaucoup moins. Le CERN n’est pas le seul à souffrir de cela: quel projet n’a pas aujourd’hui des ressources limitées?

Et pourtant! C’était un miracle d’être prêts en septembre 2008 avec un surcoût – par rapport à la première estimation de 1993 – de seulement 15-20%!

– Quelles réparations vont être effectuées?
– Nous avons cherché la solution la moins invasive possible mais qui assure la fiabilité de la machine. La faiblesse des connexions est due à un manque d’étain dans l’alliage étain-argent qui emprisonne les câbles dans la soudure. Nous allons donc remédier à cela. Nous voulons aussi ajouter une bande de cuivre latérale sur la connexion car même si la soudure n’est pas parfaite, le cuivre fait le pont et connecte. Nous mettrons aussi une pince mécanique verticale pour soutenir la connexion. Il est prévu d’arrêter le LHC à l’automne 2011 pour effectuer ces travaux qui dureront environ un an.

– Pourquoi avoir publié un article scientifique sur le sujet?
– Je voulais donner un retour à la communauté scientifique. C’est bien de souligner les aspects positifs d’un projet, mais il faut aussi donner les retours d’expérience. Ce que j’ai écrit est sans doute discutable. L’important est de le discuter.

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/08/%c2%abla-partie-la-plus-difficile-nous-l%e2%80%99avons-bien-faite%c2%bb/feed/ 0
Le pouvoir afghan et l’OTAN cherchent à consolider leur victoire militaire à Marjah http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/08/le-pouvoir-afghan-et-lotan-cherchent-a-consolider-leur-victoire-militaire-a-marjah/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/08/le-pouvoir-afghan-et-lotan-cherchent-a-consolider-leur-victoire-militaire-a-marjah/#comments Mon, 08 Mar 2010 12:33:59 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8893 Le pouvoir afghan et l’OTAN cherchent à consolider leur victoire militaire à Marjah

© Le Monde

Guérilla versus contre-guérilla. La bataille de Marjah, achevée militairement, et qui ne fait que commencer par tous ses autres aspects – humains, politiques, sociaux, économiques – doit devenir le cas d’école de la stratégie afghane du président américain, Barack Obama, et de ses chefs de guerre, les généraux David Petraeus et Stanley McChrystal.

Une fois les canons tus et les talibans partis, le grondement des complaintes peut retentir à Marjah. Car si la victoire militaire fut aisée pour l’OTAN, la réelle prise de contrôle de ce rude district pachtoune de la province du Helmand, dans le sud afghan, par le pouvoir de Kaboul est tout sauf acquise. C’est là et maintenant que l’armée américaine compte déployer tout ce qu’elle a appris en matière de stratégie contre-insurrectionnelle.

Le président afghan, Hamid Karzaï, en a fait l’expérience, dimanche 7 mars, lors de sa première visite à Marjah depuis que le drapeau national y a été hissé, remplaçant le drapeau blanc de l’ »Emirat islamique » taliban. Trois cents chefs tribaux et religieux, réunis dans une mosquée, n’ont guère modéré leur langage pour lui dépeindre un tableau désastreux de ce qu’ils voient localement, depuis 2001, de l’Afghanistan post-taliban.

La présence de l’OTAN – l’ »occupation étrangère » – fut évidemment pointée du doigt. Les « barbes grises » du Helmand ont dénoncé qu’en douze jours d’offensive, du 13 au 25 février, des civils ont été tués et blessés, des maisons et des marchés ont été détruits.

Le général McChrystal, commandant américain en Afghanistan, était venu écouter les doléances en compagnie de M. Karzaï, mais sans ouvrir la bouche : l’ »afghanisation » du conflit passe aussi par le fait de laisser le président afghan en première ligne, afin qu’il affirme son autorité.

MARJAH DOIT DEVENIR UN LABORATOIRE

Car les critiques les plus vives furent dirigées contre son gouvernement et son administration. C’est en fait la quatrième fois que Marjah tombe sous le contrôle gouvernemental (après 2001, 2007 et 2009), et à chaque fois, ce fut une catastrophe.

Corruption criante des policiers et fonctionnaires, violences et détentions arbitraires, absence d’hôpitaux et d’écoles, de projets économiques. Au printemps 2009, les hommes de Marjah n’avaient même pas attendu le retour des talibans pour chasser de leur ville la police de Kaboul. Marjah n’a pas besoin des talibans pour être rebelle…

Hamid Karzaï a donc beaucoup promis : la sécurité, la réouverture d’écoles, la construction de routes et de cliniques. Marjah doit devenir un laboratoire de ce que le gouvernement afghan et ses alliés étrangers peuvent offrir comme alternative au règne taliban, certes synonyme de loi et d’ordre, mais aussi de terreur et de misère.

Marjah doit être « un modèle » pour corriger les erreurs du passé, a indiqué le représentant politique de l’OTAN en Afghanistan, Mark Sedwill. « Modèle » qui doit s’étendre, au fil de l’année 2010 et après des offensives militaires déjà annoncées, à tous les districts des deux berceaux talibans que sont les provinces du Helmand et de Kandahar.

Les talibans, qui n’ont presque pas combattu et se sont évanouis dans la nature face à la puissance militaire déployée pour conquérir Marjah, n’ont pas dit leur dernier mot. L’OTAN s’attend à des actions de harcèlement, des attaques de convois, des attentats. La nouvelle « bataille » de Marjah, celle qui consiste à gagner « le cœur et les esprits » des Afghans, est donc loin d’être gagnée.

« Etes-vous contre moi ou avec moi ? Allez-vous me soutenir ? », a demandé le président Karzaï aux « anciens » réunis à la mosquée de Marjah. « Nous sommes avec vous ! » ont crié les vieux Pachtounes, qui n’ont pas eu un mot, prudence oblige, pour critiquer le règne taliban. Nul n’est dupe. Les armées de l’OTAN et de Kaboul ont conquis la ville : la raison autant que la tradition incitent à être, sans perdre de vue le caractère éminemment volatil de la situation, du côté du plus fort.

Rémy Ourdan

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/08/le-pouvoir-afghan-et-lotan-cherchent-a-consolider-leur-victoire-militaire-a-marjah/feed/ 0
Des chutes de neiges exceptionnelles dans le sud http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/08/des-chutes-de-neiges-exceptionnelles-dans-le-sud/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/08/des-chutes-de-neiges-exceptionnelles-dans-le-sud/#comments Mon, 08 Mar 2010 12:31:15 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8891 Des chutes de neiges exceptionnelles dans le sud

© Nouvelobs.com

Sept départements sont placés en alerte orange : l’Ariège, l’Aude, l’Aveyron, le Tarn, la Haute-Garonne, l’Hérault, les Pyrénées-Orientales, et la principauté d’Andorre.

Des chutes de neige exceptionnelles pour la saison sont tombées sur le Languedoc-Roussillon, la Provence, le sud de la vallée du Rhône et en Midi-Pyrénées dans la nuit du dimanche au lundi 8 mars, provoquant coupures d’électricité et perturbations routières.
Il faut notamment remonter à 1974 pour retrouver un niveau d’enneigement similaire un 8 mars à Nîmes (Gard), où il est tombé dans la nuit trente centimètres de neige, précise la préfecture.

Au total, sept départements et la principauté d’Andorre étaient toujours lundi matin en vigilance orange après la levée de la vigilance pour le Gard, le Vaucluse, la Drôme et l’Ardèche: l’Ariège, l’Aude, l’Aveyron, la Haute-Garonne, l’Hérault, les Pyrénées-Orientales et le Tarn.

Dans le Gard, 250 personnes, coincées sur les routes dans la nuit de dimanche à lundi, ont dû être prises en charge, a-t-on appris auprès du Centre régional d’Information et de Coordination routière (CRICR).

Près de 3.000 foyers, localisés essentiellement dans la périphérie de Nîmes, étaient privés d’électricité dans le département, a-t-on appris auprès d’ERDF (Electricité réseau distribution France) qui table sur un rétablissement dans la journée.

L’aéroport de Perpignan fermé

L’aéroport de Perpignan était fermé et celui de Nîmes Garon, qui avait dévié dimanche les atterrissages prévus sur l’aéroport voisin de Montpellier, n’avait pas de vols prévus lundi matin. Les pistes étaient en cours de déneigement, a-t-on appris auprès de l’aéroport. Ceux de Montpellier et de Toulouse-Blagnac fonctionnaient normalement mais enregistraient quelques retards.

Ces intempéries ont perturbé le trafic ferroviaire dans le Gard et l’Hérault avec des retards sur les TGV en provenance du Languedoc-Roussillon et des interruptions de circulation entre Nîmes et Alès et entre Nîmes et le Grau-du-Roi.

Dans les Bouches-du-Rhône, où la neige est tombée en abondance dans le nord et le nord-ouest du département, quelque 500 foyers étaient également privés d’électricité, essentiellement en périphérie de Tarascon et Arles et dans les Alpilles.

De nombreux petits axes routiers étaient coupés autour de Saint-Rémy-de-Provence, Arles et Tarascon, selon le CRICR et les pompiers.

Près de 500 foyers étaient privés d’électricité dans l’Hérault, où une moyenne de 15 centimètres de neige est tombée dans la nuit. Lundi, les transports scolaires ont été supprimés mais les élèves seront néanmoins accueillis.

Les poids lourds, interdits de circulation sur les autoroutes A7, A8, A9 et A54, sont stationnés sur plusieurs aires de stockage, a précisé le CRICR, qui souligne que la circulation est très délicate sur le réseau secondaire et principal en raison d’une chaussée verglacée. A 10H, l’interdiction de circulation a été levée dans le Gard sur l’autoroute A9 dans le sens Nord-Sud et sur l’A54 dans le sens Arles-Nîmes.

20 à 30 cm de neige dans la vallée du Rhône

Dans la journée, les chutes de neige vont continuer à se décaler peu à peu vers l’ouest en direction de l’Aude et des Pyrénées orientales, indiquent Météo-France et la préfecture du Gard.

Les équipements spéciaux étaient recommandés pour monter dans les stations de sports d’hiver des Hautes-Pyrénées et pour se rendre en Andorre.

Quelques flocons ont fait leur apparition en début de matinée sur Toulouse, en Aveyron, dans l’Aude, les Pyrénées-Orientales et le Tarn.

En Rhône-Alpes, où Météo-France a annoncé une amélioration en début d’après-midi, il est tombé entre 20 à 30 cm de neige en moyenne sur la vallée du Rhône.

En Auvergne, où le Plan intempéries Massif Central (PIMAC) est toujours activé, l’autoroute A75 a été rouverte à la circulation dans le sens Nord-Sud.

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/08/des-chutes-de-neiges-exceptionnelles-dans-le-sud/feed/ 0
Référendum islandais sur la banque Icesave : plus de 93% de « non » http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/07/referendum-islandais-sur-la-banque-icesave-plus-de-93-de-non/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/07/referendum-islandais-sur-la-banque-icesave-plus-de-93-de-non/#comments Sun, 07 Mar 2010 15:51:26 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8881 Référendum islandais sur la banque Icesave : plus de 93% de « non »

© La Tribune

D’après des résultats quasi-définitifs publiés ce dimanche, les islandais ont répondu « non » à 93,3% au referendum portant sur le plan de remboursement à la Grande-Bretagne et aux Pays-Bas des 3,5 milliards d’euros de dettes de la banque islandaise Icesave.

Seuls 17% des électeurs islandais sont favorables au lan de remboursement à la Grande-Bretagne et aux Pays-Bas des 3,5 milliards d’euros de dette de la banque islandaise Icesave contre 93,3% de « contre ». Tels sont les résultats quasi-définitifs publiés ce dimanche du referendum islandais de samedi sur la base de 130.575 bulletins dépouillés. Les résultats définitifs sont attendus en fin de matinée, des voix de localités isolées par le mauvais temps n’ayant pu être comptées.

Victime de la crise financière, Icesave a fait faillite fin 2008. Or, ses quelque 400.000 clients du Royaume-Uni et des Pays-Bas, vers lesquels ses opérations étaient tournées, ont perdu au total 3,5 milliards d’euros, que leurs gouvernements leur ont remboursés. Mais Londres et Amsterdam ont font pression pour que que Reykjavik leur reverse ce montant et un accord sur les modalités de remboursement avait été mis au point. Le Parlement avait même approuvé un projet de loi prévoyant que l’Etat islandais se porte garant des dettes d’Icesave et rembourse l’argent. Projet de loi que le chef de l’Etat a refusé de promulguer et qui a imposé la tenue d’un référendum, le premier dans le pays depuis l’indépendance d’avec le Danemark votée en 1944.

Le référendum a donné aussi l’occasion aux Islandais, qui ont perdu 30% de leurs revenus depuis 2007, d’exprimer leur colère à l’égard des banques et de la classe politique de Reykjavik qu’ils jugent responsables de la situation.

Les discussions vont se poursuivre

En rejetant encore plus fortement que prévu l’impopulaire accord Icesave, les Islandais ont accentué selon les analystes la pression sur leur gouvernement pour trouver un nouvel accord avec Londres et La Haye.

« Cela n’a pas d’impact sur la vie du gouvernement », a déclaré le Premier ministre islandais de centre-gauche, Johanna Sigurdardottir, à la télévision publique. « Nous devons continuer et terminer le débat sur Icesave. Nous devons arriver à un accord. » Ayant refusé de voter, elle a toutefois exclu de démissionner à l’issue du scrutin.

Le ministre des Affaires étrangères, Ossur Skarphethinsson, a déclaré pour sa part à Reuters qu’un nouvel accord sur les conditions de remboursement pourrait être trouvé avec les Pays-Bas et la Grande-Bretagne « dans les prochaines semaines, peut-être plus rapidement ».

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/07/referendum-islandais-sur-la-banque-icesave-plus-de-93-de-non/feed/ 2
Le président iranien qualifie le 11-Septembre de grand mensonge http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/07/le-president-iranien-qualifie-le-11-septembre-de-grand-mensonge/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/07/le-president-iranien-qualifie-le-11-septembre-de-grand-mensonge/#comments Sun, 07 Mar 2010 11:14:40 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8879 Le président iranien qualifie le 11-Septembre de grand mensonge

© NouvelObs.com

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a qualifié samedi la version officielle des attentats du 11-Septembre de « grand mensonge », utilisé par les Etats-Unis comme excuse pour justifier leur guerre contre le terrorisme, prélude à l’invasion de l’Afghanistan, d’après les médias locaux.

Le commentaire du président, émis lors d’un discours au ministère du Renseignement, traduit l’escalade des tensions entre l’Occident et l’Iran autour de son programme nucléaire. Ahmadinejad a estimé que les attaques correspondaient à « un scénario sophistiqué des services de renseignement mis en acte ».

En 2007, les autorités new-yorkaises avait refusé au dirigeant iranien la possibilité de se rendre sur le site du World Trade Center, parce qu’il avait suggéré que soient réexaminées les raisons de ces attentats. Il avait aussi mis en cause le décompte des victimes, affirmant que les Américains n’avaient jamais donné leurs noms. AP

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/07/le-president-iranien-qualifie-le-11-septembre-de-grand-mensonge/feed/ 0
Spread the truth is a lie http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/spread-the-truth-is-a-lie/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/spread-the-truth-is-a-lie/#comments Fri, 05 Mar 2010 20:09:33 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8876 Spread the truth is a lie

Voir commentaires

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/spread-the-truth-is-a-lie/feed/ 1
Gordon Brown justifie la guerre en Irak http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/gordon-brown-justifie-la-guerre-en-irak/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/gordon-brown-justifie-la-guerre-en-irak/#comments Fri, 05 Mar 2010 16:08:12 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8870 Gordon Brown justifie la guerre en Irak

© Le Point


Le Premier ministre britannique, Gordon Brown, a déclaré devant la commission d’enquête sur l’invasion en Irak que l’entrée en guerre en 2003 était justifiée et que son financement avait été suffisant. /Photo prise le 5 mars 2010/REUTERS/David Moir

Le Premier ministre britannique, Gordon Brown, a déclaré devant la commission d’enquête sur l’invasion en Irak que l’entrée en guerre en 2003 était justifiée et que son financement avait été suffisant.

Au cours de cette audition, qui survient à quelques semaines d’élections législatives cruciales pour l’avenir de son parti, Gordon Brown a expliqué que l’intervention militaire était fondée par le fait que Saddam Hussein ne s’était pas conformé à ses obligations internationales.

Le chef du gouvernement britannique s’est en revanche gardé de présenter l’existence présumée d’armes de destruction massives en Irak, dont nulle trace n’a jamais été retrouvée, comme un argument valable, se distinguant de son prédécesseur Tony Blair, entendu par la même commission en janvier.

« Mon sentiment était, et est toujours aujourd’hui que nous ne pouvons pas avoir une communauté internationale qui fonctionne bien si nous avons des terroristes qui enfreignent ces règles ou (…) des Etats belliqueux qui refusent d’obéir aux lois de la communauté internationale », a-t-il expliqué.

Alors que Tony Blair avait été très critiqué après son audition pour n’avoir exprimé aucun regret sur l’intervention en Irak, son successeur a commencé sa déposition en adressant quelques mots aux victimes britanniques et irakiennes du conflit.

« Je pense qu’entrer en guerre est la plus grave des décisions à prendre. Je crois que nous avons pris la bonne décision, pour les bonnes raisons », a-t-il dit.

LE FINANCEMENT ÉTAIT SUFFISANT

Gordon Brown, qui exerçait les fonctions de chancelier de l’Echiquier (ministre des Finances) à l’époque, a souvent été critiqué sur la question du financement du conflit, jugé insuffisant par certains.

Les proches de plusieurs des 179 soldats britanniques tués en Irak estiment que le manque de moyens a empêché l’armée d’équiper correctement les troupes, par conséquent exposées à des risques inutiles.

Ils avaient d’ailleurs invité la commission, dirigée par l’ancien haut fonctionnaire John Chilcot, à réclamer à l’actuel Premier ministre des explications sur ce point précis.

Plusieurs témoins déjà entendus par la commission, dont un ancien secrétaire à la Défense, ont déclaré que l’armée britannique avait manqué d’hélicoptères en Irak, obligeant les soldats à se déplacer dans des jeeps insuffisamment blindées.

La question du soutien financier à l’armée britannique reste un sujet de préoccupation majeure outre-Manche alors que 10.000 soldats sont toujours engagés en Afghanistan.

Gordon Brown a réfuté vendredi l’ensemble de ces arguments. « A aucun moment (…) le ministère des Finances n’a dit: ‘Ceci est une meilleure option militaire car elle est moins onéreuse’ », a-t-il expliqué.

A l’approche d’élections législatives dont l’issue s’annonce incertaine (), Gordon Brown cherche à éviter tout impair politique, relèvent les analystes politiques.

« Je pense qu’ils seront contents lorsque ce sera fini. Il va y avoir des gros titres un peu désagréables durant le week-end mais on passera à autre chose lundi », note Mark Wickham-Jones, professeur en sciences politiques à l’université de Bristol.

« Comme les auditions n’ont pas été particulièrement hostiles jusqu’à présent, je ne pense pas que ce sera un problème pour Brown », ajoute-t-il.

Clément Dossin et Olivier Guillemain pour le service français

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/gordon-brown-justifie-la-guerre-en-irak/feed/ 3
Un homme abattu après avoir ouvert le feu à un poste de contrôle près du Pentagone http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/un-homme-abattu-apres-avoir-ouvert-le-feu-a-un-poste-de-controle-pres-du-pentagone/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/un-homme-abattu-apres-avoir-ouvert-le-feu-a-un-poste-de-controle-pres-du-pentagone/#comments Fri, 05 Mar 2010 16:05:04 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8868 Un homme abattu après avoir ouvert le feu à un poste de contrôle près du Pentagone

© Nouvelobs.com

Un homme, qui avait ouvert le feu jeudi soir à un point de contrôle situé à proximité du Pentagone à Washington, a succombé à ses blessures vendredi matin. Après avoir légèrement blessé deux policiers en charge de la sécurité du complexe stratégique, il avait été grièvement blessé à son tour par les forces de l’ordre.

Le tireur présumé a succombé à ses blessures, a déclaré tôt vendredi matin le médecin légiste.

Le suspect, identifié comme étant John Patrick Bedell, originaire de Californie, s’est dirigé vers le point de contrôle situé à l’entrée de la station de métro du Pentagone, à environ 18h40, heure locale (23H40 GMT), avec l’apparente intention de pénétrer dans le ministère américain de la Défense, sous haute sécurité depuis le 11 septembre 2001.

« Il a juste mis la main à la poche, en a sorti une arme à feu et a commencé à tirer », à une distance d’1,50 mètre seulement, a précisé M. Keevill. « Il s’est approché d’un pas particulièrement décontracté. Il n’y avait aucune réelle émotion sur son visage ». Les forces spéciales ont riposté à l’arme semi-automatique.

Les autorités ignorent le motif de son acte. Mais, selon les premiers éléments de l’enquête, Bedell, 36 ans, aurait eu des sentiments négatifs envers le gouvernement américain et les forces armées après le 11 Septembre, s’interrogeant sur les circonstances de ces attentats.

Dans un message posté sur Internet, un homme utilisant le nom de JPatrickBedell se dit « déterminé à faire triompher la justice » suite à la mort d’un colonel des Marines, James sabow, retrouvé mort dans son jardin en 1991, dont le décès n’a jamais été vraiment élucidé. Selon cet internaute, l’affaire Sabow est « une étape sur le chemin de l’établissement de la vérité sur des événements tels que les destructions du 11 Septembre ».

Le président Barack Obama suit l’affaire de très près, en lien avec le FBI et son conseiller à la sécurité intérieure et à la lutte antiterroriste, John Brennan, a raconté Nick Shapiro, porte-parole de la Maison Blanche.

Les forces de l’ordre ont identifié le suspect comme s’agissant de John Patrick Bedell, un Californien de 36 ans. Elles ont ajouté qu’elles étaient en train d’interroger un second homme, qui pourrait avoir accompagné le tireur.

Après l’attaque, tous les accès au Pentagone ont été fermés, avant d’être rouverts, hormis celui qui se trouve près de l’entrée du métro où a eu lieu l’attaque, a expliqué Bryan Whitman, porte-parole du Pentagone. La station de métro n’a elle pas été rouverte et devrait rester fermée une bonne partie de la journée vendredi, le temps que le FBI termine son enquête sur place.

Depuis le 11 Septembre, la sécurité a été renforcée, et les visiteurs ne pouvaient plus accéder directement au bâtiment du Pentagone depuis le métro. Ils doivent gagner la surface via un long escalator, puis passer une première vérification de sécurité à la sortie de métro, avant une autre une fois passée l’entrée du Pentagone. AP

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/un-homme-abattu-apres-avoir-ouvert-le-feu-a-un-poste-de-controle-pres-du-pentagone/feed/ 0
Nicolas Sarkozy plaide à nouveau pour une politique industrielle européenne http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/nicolas-sarkozy-plaide-a-nouveau-pour-une-politique-industrielle-europeenne/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/nicolas-sarkozy-plaide-a-nouveau-pour-une-politique-industrielle-europeenne/#comments Fri, 05 Mar 2010 13:12:56 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8866 Nicolas Sarkozy plaide à nouveau pour une politique industrielle européenne

© Euractiv.fr

« Les temps sont venus, il suffit de bien y réfléchir ». Le président de la république a déclaré, jeudi 4 mars, à Marignane, devant un parterre de représentants d’industries, qu’il allait demander à la Commission et au Conseil européen de « prendre des initiatives pour une véritable politique industrielle européenne ».

Le thème de la politique industrielle de l’UE est cependant d’ores et déjà sur la table, notamment dans la perspective de la mise en place de la nouvelle stratégie économique de l’UE pour 2020. Mais les ministres en charge de l’industrie, réunis à Bruxelles le 1er mars, n’ont pour le moment lancé que des pistes de réflexions floues.

Derrière ce plaidoyer pour une politique industrielle commune, l’objectif affiché par Nicolas Sarkozy est d’éliminer les distorsions de concurrence entre les entreprises européennes et leurs homologues chinoises ou américaines. « Il est invraisemblable que l’Europe interdise le soutien des Etats aux industries exportatrices alors que ses concurrents asiatiques déploient des financements massifs sur leurs territoires comme sur les marchés mondiaux », a déclaré le président français.

La part des exportations européennes a baissé d’un quart depuis l’an 2000, a précisé Nicolas Sarkozy. « Nous ne pouvons pas être la seule zone économique mondiale qui applique unilatéralement les préceptes du libre échange, en parfaite méconnaissance du comportement de ses grands concurrents », a-t-il ajouté.

Le droit communautaire interdit aujourd’hui le versement de subventions à l’exportation, pour éviter les distorsions de concurrence au sein du marché intérieur européen. « Indirectement, il est vrai que cela peut avoir des effets négatifs et empêcher de promouvoir des champions européens à l’exportation. Mais tant qu’on n’aura pas une politique industrielle au niveau européen, on ne pourra pas assouplir ces règles », explique Claire Vanini, avocate au cabinet Francis Lefebvre.

Plus largement, le président français a insisté sur son souhait de voir les règles de la concurrence européenne assouplies. Nicolas Sarkozy a en effet critiqué la vision européenne de la concurrence « marché par marché », estimant que c’était une « erreur majeure ». « Il faut une industrie européenne, donc il faut analyser les parts de marché pour libérer la concurrence au regard du marché européen ». « Je veux d’abord qu’évolue la conception de la concurrence européenne », a-t-il martelé.

Au plan communautaire, la Commission européenne est compétente sur les questions de concurrence. En France, les autorités de la concurrence sont chargées de veiller au respect des règles. La posture du président de la République « est très politique mais on sait qu’elle ne se traduira pas en termes juridiques. Et si on fait un parallèle avec M. Almunia, ils ne sont clairement pas sur la même longueur d’onde », estime Claire Vanini.

Dans un discours prononcé à Paris le 16 février, peu de temps après son investiture, le nouveau commissaire à la Concurrence a effectivement expliqué qu’il était favorable à une application rigoureuse des règles de la concurrence, notamment en temps de crise.

Clémentine Forissier

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/nicolas-sarkozy-plaide-a-nouveau-pour-une-politique-industrielle-europeenne/feed/ 3
L’irrésistible expansion de l’Amérique de la haine http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/lirresistible-expansion-de-lamerique-de-la-haine/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/lirresistible-expansion-de-lamerique-de-la-haine/#comments Fri, 05 Mar 2010 12:55:20 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8863 L’irrésistible expansion de l’Amérique de la haine

© Le Monde


Aux Etats-Unis, le nombre de groupes extrémistes a augmenté de 244 % en 2009.

Le nombre de milices patriotes aux Etats-Unis a explosé en un an, rapporte l’une des organisation de défense des droits de l’homme les plus actives outre-Atlantique, le Southern Poverty Law Center (SPLC). Fondé en 1971 à Montgomery, en Alabama, par le juriste Morris Dees pour défendre en justice les militants des droits civiques, le SPLC publie chaque année un rapport sur les groupes extrémistes américains qui fait autorité.

De 149 « groupes patriotes activistes » en 2008, on est passé à 512 dont 127 milices paramilitaires en 2009, soit une augmentation de 244 %. Et encore ce décompte ne prend-il en considération que les groupes dits « patriotes », impliquant un engagement contre « le nouvel ordre mondial ». En élargissant à tous les groupes professant la haine, le SPLC établit une effrayante carte recensant les 932 groupes qui ont fait preuve d’activisme en 2009.

La « droite radicale américaine » peut être, c’est selon, homophobe, ségrégationniste, « pro-life », antigouvernementale, judéophobe, arabophobe, sinophobe, latinophobe, xénophobe, conspirationniste, anti-socialiste, néo-nazie, une combinaison de certaines de ces phobies ou de toutes à la fois. Surfant, via une rhétorique populiste, sur la colère grandissant dans certains segments de la population américaine en raison des bouleversements politiques, démographiques et économiques récents, les activistes patriotes reviennent sur le devant de la scène. Depuis le siège de Waco en 1993 (86 morts) et l’attentat d’Oklahoma City en 1995 (168 morts), les patriotes s’étaient faits discrets.

LES CONSPIRATIONNISTES ONT LA PAROLE

Pour cette droite très à droite, l’administration Obama cumule les vices, à commencer par son péché originel, celui de la couleur de son président. Taxé de « socialiste », qui pourrait sonner comme « bolchévique » en français, ou de « fasciste », le gouvernement américain concentre les attaques des populistes. Lesquels se retrouvent confortés par l’inquiétude croissante des Américains quant à l’état de leur nation. Dans un sondage publié par le Wall Street Journal et NBC News fin janvier, près de 60 % des Américains disaient leur sentiment que les choses vont globalement mal dans leur pays.

Selon le Guardian, certains médias, dont Fox News, ont redonné voix aux adeptes des théories conspirationnistes, ceux pour qui l’ancien président des Etat-Unis Eisenhower était un agent soviétique ou qui sont persuadés que le gouvernement américain dispose de camps de concentration secrets destinés à la « rééducation » des patriotes. La bataille n’est pas que dans les discours et les idées, note le SPLC, qui rapporte, depuis l’investiture de Barack Obama, les meurtres de plusieurs policiers par des extrémistes de droite, des projets d’assassinat du président par des skinheads, un retour des crimes racistes et des tentatives d’attentat contre le gouvernement ou des populations non blanches.

Antoine Strobel-Dahan

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/lirresistible-expansion-de-lamerique-de-la-haine/feed/ 0
SpreadTheTruth Lmao FFS http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/spreadthetruth-lmao-ffs/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/spreadthetruth-lmao-ffs/#comments Fri, 05 Mar 2010 12:38:15 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8859 Lmao Spread the Truth
]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/05/spreadthetruth-lmao-ffs/feed/ 17
Photos récentes de la Terre! http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/04/photos-recentes-de-la-terre/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/04/photos-recentes-de-la-terre/#comments Thu, 04 Mar 2010 20:00:09 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8856 Photos récentes de la Terre!

© Nasa, sur Flickr

Et voila une animation de la Terre, un assemblage des dernières photos de la Nasa!

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/04/photos-recentes-de-la-terre/feed/ 2
Chez Facebook, n’importe qui a accès à n’importe quelle donnée sur vous, même privée, même effacée… http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/04/chez-facebook-nimporte-qui-a-acces-a-nimporte-quelle-donnee-sur-vous-meme-privee-meme-effacee/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/04/chez-facebook-nimporte-qui-a-acces-a-nimporte-quelle-donnee-sur-vous-meme-privee-meme-effacee/#comments Thu, 04 Mar 2010 18:21:43 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8854 Chez Facebook, n’importe qui a accès à n’importe quelle donnée sur vous, même privée, même effacée…

© Libertés & Internets

C’est bon de la savoir… mais ce n’est pas nouveau. En 1990, les admins de l’Université de Cornell se baladaient déjà avec un T-Shirt « I read your mail »… si on a accès aux bases de données, on peut faire ce que l’on veut.

Ce qui serait curieux de voir ce que vaudrait une « preuve par Facebook » devant la justice. Parce que n’importe quel admin pourrait envoyer un message de la part d’un utilisateur qui provoquerait une panique boursière, ou bien poster une photo pedo-nazo sur le profil de quelqu’un… est-ce que Facebook a un garde-fou contre les admins. Pour parler comme les pages roses du Larousse : Quis Custodiet Ipsos Custodes? – qui surveille les surveillants ?

La possibilité pour un admin véreux de « spoofer » un compte d’utilisateur Facebook ouvre la porte à une infinité de variations manipulatoires…

[ Benjamin Sonntag - 12/01/2010]

Facebook & vie privée, alerte générale !

Alors comme ça vous avez un profil facebook, vous l’avez tout bien fermé pour que seuls vos amis puissent accéder à vos photos de vacances, état d’esprit, groupes, que vous pouvez ainsi partager en toute confiance ? …

Confiance vous avez dit ?

Mauvaise nouvelle :

À lire pour les anglophones : http://therumpus.net/2010/01/conver…

Donc, sur le site The Rumpus, blog collectif littéraire américain de bonne facture (que je classerais, pour le comparer à quelque francophones, entre Cultural Gang-Bang et The Stalker), ce 11 janvier, un article a été publié, qui risque bien de faire beaucoup de bruit : les révélations d’un employé de Facebook vont probablement (c’est tout le mal qu’on peut leur souhaiter) enfin faire comprendre à ses utilisateurs et fan de ce réseau social ce qu’il en est de la vie privée !

The Rumpus nous fait la joie d’interviewer un (une ?) employé de Facebook, apparemment une de leurs amies.

« Though forthcoming, my friend was anxious to preserve her anonymity ; Facebook employees, after all, know better than most the value of privacy »

« Prudente, mon amie a souhaitée vivement conserver son anonymat ; les salariés de Facebook sont, somme toute, plus au courant que quiconque de la valeur de la vie privée. »

Facebook conserve tout

Que nous apprend donc cette interview ? Tout d’abord que Facebook conserve tout, y compris les choses que l’on efface, dresse des profils très détaillés de ce que vous faites (toute interaction avec un autre membre est enregistrée et comptabilise dans le fait que cette autre personne vous est plus ou moins proche etc.)

Ensuite, on y apprend de nombreux détails techniques intéressants (sur le nombre de serveurs, leurs emplacement, leur contenu, le fait que chaque image soit stockée dans 6 tailles différentes etc.) mais cela ne nous intéresse pas particulièrement ici …

Un mot de passe universel

Ensuite, on apprend qu’un mot de passe universel, du genre « Ch !_ !ck |\|0Rr1s » permettait, depuis les bureaux de Facebook, aux ingénieurs de Facebook, (mais aussi à tout employé qui savait où chercher ce mot de passe …) d’accéder à n’importe quel profil à tout instant, et à toutes les données le composant.

Cela aurait provoqué le licenciement de 2 personnes ayant abusé de cette possibilité…

Désormais remplacé par un système avec archivage…

Désormais, ce mot de passe universel a été remplacé par un système qui permet à tout ingénieur de chez Facebook de « devenir » un utilisateur, donc de se connecter à son profile. Mais pour cela, il doit saisir une justification.

Ces justifications sont lues et encadrées par Chris Kelly, le chef de la vie privée à Facebook, en liaison direct avec le parquet de Californie … Cela peut sembler rassurant …

Mais bon… les bases de données sont là…

Cela dit, l’employée nous rappelle quelque chose de très important : les bases de données situées derrière tout cela sont belles et bien accessibles à de nombreux ingénieurs sans aucun contrôle : tout message, toute trace de message effacé mais conservé par Facebook, tous les messages privés échangés entre utilisateurs… Tout cela leur est accessible en quelques clics.

« Rumpus : So the master password is basically irrelevant.
Employee : Yeah.
Rumpus : It’s just for style. »

« Rumpus : Are your managers really on your ass about it every time you log in as someone else ?
Employee : No, but if it comes up, you’d better be able to justify it. Or you will be fired. »

Rumpus : Donc le mot de passe magique, en gros il ne sert à rien ?
L’employée : Mouaip.
Rumpus : C’est classe !
Rumpus : Et vos responsables sont toujours sur votre dos dès que vous vous connectez sur le compte de quelqu’un d’autre ?
L’employée : Non, mais si cela arrive, vous avez intérêt à avoir une bonne raison, sinon vous êtes viré.

Rassurant non ? ;)

Rien de nouveau…

Cela dit, si on creuse un peu, tout cela reste évident, et rien de nouveau sous le soleil, si vous me connaissez un peu, vous savez bien que je passe mon temps à vous expliquer que tout ce que vous dites sur Internet devrait être considéré comme public ;)

Enfin, je vous propose 2 petits liens pour terminer ces considérations de base sur la vie privée :

- Le jeune créateur de Facebook, Mark Zuckerberg, expliqua récemment que Facebook étant avant tout un lieu pour s’exposer, « divulguer toutes ses infos devrait être la norme ». Le ton est donné.

- Dans la même veine, Jean-Marc Manach, aka Bugbrother, sur son blog du monde.fr, nous a concocté récemment un article de belle plume, « Les petits cons parlent aux vieux cons » qui lève le voile de la relation entre les principes de vie privée et la nouvelle génération d’internautes … Intriguant, intéressant, bien écrit, une lecture vivement conseillée ;)

http://benjamin.sonntag.fr/Facebook-vie-privee-alerte-generale

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/04/chez-facebook-nimporte-qui-a-acces-a-nimporte-quelle-donnee-sur-vous-meme-privee-meme-effacee/feed/ 0
Comment Martin Luther King a été blanchi… Pour ne pas heurter la sensibilités des grands groupes capitalistes http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/04/comment-martin-luther-king-a-ete-blanchi-pour-ne-pas-heurter-la-sensibilites-des-grands-groupes-capitalistes/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/04/comment-martin-luther-king-a-ete-blanchi-pour-ne-pas-heurter-la-sensibilites-des-grands-groupes-capitalistes/#comments Thu, 04 Mar 2010 16:39:02 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8852 Comment Martin Luther King a été blanchi… Pour ne pas heurter la sensibilités des grands groupes capitalistes

© Libertés & Internets

[Des Bassines et du Zèle - 23/02/2010]
Le mémorial de Martin Luther King revu et corrigé pour ne pas heurter les sensibilités des grands groupes privés

Le monument en l’honneur de Martin Luther King qui sera érigé à Washington comprend une statue et un mur où seront inscrites quatorze de ses déclarations.

Apparemment, aucune de ses positions les plus critiques contre le système capitaliste ne figurera parmi ces citations.
Le monument sera construit grâce à des dons, et les généreux donateurs sont essentiellement des grands groupes financiers. Ceci explique cela.

Lire ci-dessous la traduction de l’article de Russell Mokhiber: « »Scrubbing Out King’s Radicalism/ The Corporate Hijacking of the Martin Luther King, Jr. Memorial » », paru le 17 février 2010 dans Counter Punch

Gommer le radicalisme de King: Détournement du mémorial de Martin Luther King, Jr. par les grands groupes privés

Pour Barack Obama, on savait.
Si vous êtes déçu par Obama, honte à vous.
Il a toujours annoncé la couleur.
Il a dit depuis le début qu’il était au service des grands groupes financiers.
Au cours de la campagne, il avait promis de s’opposer à la création d’une caisse d’assurance-maladie universelle.
Promesse tenue. Il a promis la guerre en Afghanistan.
Promesse tenue.
Il a promis de favoriser l’énergie nucléaire
Promesse tenue.
Alors, honte à vous si vous avez été abusé.
Ce n’est pas la faute d’Obama.
C’est votre faute. Les grands groupes privés ont mis le grappin sur le grand espoir des Noirs
Et maintenant ils ne lâcheront pas prise.

Si vous avez été déçu par l’attitude du « Congressional Black Caucus » (Caucus noir du Congrès), honte à vous.

Ce n’est pas la faute du Black Caucus.
C’est votre faute.
Cela fait des années que nous savons le Black Caucus est une filiale qui appartient à 100% au secteur privé américain.
Un article dans le New York Times recensait la semaine dernière les millions de dollars dont les groupes financiers inondaient le Black Caucus et ses sociétés écrans – qui vendent des cigarettes, de l’alcool ou les jeux en ligne – entre autres.

« Les Noirs jouent, les Noirs fument. Les Noirs boivent », explique au Times Elsie L. Scott, présidente de la Fondation du Caucus noir du Congrès. « Et donc, si ces compagnies veulent utiliser une partie de l’argent qu’elles ont gagné grâce à notre communauté et le verser pour de bonnes causes, on le prend ».

Bien entendu que le Caucus noir ne prendra pas parti pour la population des Etats-Unis – qu’elle soit blanche ou noire – qui milite pour une assurance-maladie universelle, une réduction de l’énorme budget militaire, des sanctions contre la criminalité des entreprises et la délinquance en col blanc, ou qui lutte contre les compagnies de malbouffe.
Parce qu’ils sont achetés
Obama est un être humain fait de chair et de sang.
Il a été acheté par les groupes financiers
Et maintenant, il est à leur service.
Les membres du Black caucus sont des êtres humains faits de chair et de sang
Ils ont été achetés par les grands groupes financiers
Et ils sont à leur service.

Mais Martin Luther King est mort et enterré.
Qui va se battre pour défendre Martin?
Qui va exprimer ses craintes vis-à-vis du complexe militaro-industriel?
Qui va exprimer ses craintes sur l’injustice du système d’assurance-maladie?
Sûrement pas Obama
Sûrement pas le Black caucus

En décembre, débutait à Washington la construction d’un monument à la mémoire de MLK au bord du Tidal Basin – juste de l’autre côté du Jefferson Memorial.
Son ouverture est prévue pour l’automne 2011.
Il sera composé d’une statue géante du leader du mouvement pour les droits civiques – que l’on fait actuellement venir de Chine.
Et d’un mur où seront gravées quatorze citations de King.

Et donc, qui décide des citations qui seront inscrites sur le mur?
La fondation pour le monument répond que c’est un comité d’historiens – composé, entre autres, de Maya Angelou, Cornel West, John Hope Franklin, et Henry Louis Gates Jr.
Et ils ont sélectionné quatorze citations de Martin.
Les fonds destinés au monument – plus de 100 millions de dollars – proviennent essentiellement des grands groupes privés ou de leurs fondations.
Mais, apparemment, le comité d’historiens a écarté les critiques les plus virulentes contre le monde de la finance.
Ne figurera donc pas sur le mur:

« De toutes les formes d’inégalités, l’injustice en matière de soins médicaux est la plus choquante et la plus inhumaine ».

Parmi ceux qui ont donné de l’argent à la fondation pour le projet de monument à la mémoire de King (King Memorial Project Foundation) se trouvent les plus grandes compagnies privées d’assurance-maladie.
Des compagnies qui devraient mettre la clé sous la porte si une caisse commune d’assurance maladie publique était créée.
Des compagnies comme United Health et CIGNA – qui ont toutes deux fait un don d’un million de dollars – et Aetna – qui en a donné 100.000.
Ou des compagnies dont les bénéfices baisseraient s’il y avait une caisse d’assurance maladie publique – comme Pfizer – dont la fondation a fait un don d’un million de dollars.
Les fabricants de malbouffe – qui fournissent la communauté noire en diabète et en hypertension artérielle– ont également été généreux – la Fondation Coca-Cola: 2 millions de dollars, McDonald’s: 1 million, la Fondation PepsiCo: 1 million.

Cette citation également n’a pas été choisie pour figurer sur le mur:

« Brûler des êtres humains avec du napalm, remplir les maisons de notre pays d’orphelins et de veuves, inoculer le poison de la haine dans les veines de personnes normalement compatissantes, faire revenir de sinistres champs de bataille couverts de sangs des hommes invalides et affectés de troubles psychologiques, tout cela est incompatible avec la sagesse, la justice et l’amour. Un pays qui, une année après l’autre, continue de dépenser plus d’argent pour la défense militaire que pour les programmes sociaux est proche de la mort spirituelle ».

Et celle-ci non plus:

« Je savais que je ne pourrais jamais plus m’élever contre la violence des opprimés dans les ghettos si je ne m’étais pas d’abord adressé directement au plus grand pourvoyeur de violence dans le monde aujourd’hui – mon propre gouvernement. Il est aberrant qu’un pays et les médias vous encensent quand vous dites: ’soyez non-violent avec Jim Clark’, mais vous injurient quand vous dites ’soyez non violents avec les petits enfants vietnamiens’. Ce n’est pas normal ».

Les entreprises qui continuent de tirer profit des guerres ont donné généreusement à la fondation pour le monument.
Boeing a donné 1 million de dollars.
(Boeing n’a pas honte. Le géant de l’aéronautique militaire fait même diffuser des spots télévisés pour le monument).
General Motors a fait un don de 10 millions de dollars.
General Electric a fait un don de 1,2 millions de dollars.
Northrop Grumman a fait un don de $100,000 dollars.

Cette citation-ci n’a pas non plus été sélectionnée pour figurer sur le mur:

« Je suis persuadé que si nous voulons nous retrouver du bon côté de la révolution mondiale, nous, en tant que pays, devons en passer par une révolution radicale des valeurs … Quand on considère que les machines et les ordinateurs, les profits et le droit de propriété sont plus importants que les êtres humains, les triplés géants du racisme, du militarisme et de l’exploitation économique ne peuvent être vaincus. Une véritable révolution des valeurs nous fera remettre en cause l’équité et la justice de beaucoup de nos politiques actuelles …
La véritable compassion, ce n’est pas simplement jeter une pièce à un mendiant. Une véritable révolution des valeurs permettrait de s’indigner à juste titre du fossé flagrant qui existe entre les pauvres et les riches ».

Ces grands groupes privés qui sont particulièrement doués pour l’exploitation économique ont donné généreusement à la fondation.
BP America, l’Exxon Mobil Foundation, Shell Oil ont donné chacun 1 million de dollars.
La fondation pour Exelon – l’opérateur de centrales nucléaires étroitement lié à Obama – a fait don d’un million de dollars.
Un monopole privé comme Wal-Mart a donné 1 million de dollars.

Ce qui nous amène à poser les questions suivantes:
Le radical Martin Luther King a-t-il été évincé de son propre monument?
Son monument a-t-il été détourné par les mêmes grands groupes qui ont détourné Obama et le Black Caucus?

Russell Mokhiber est rédacteur en chef de Single Payer Action (mouvement pour une caisse de maladie publique).

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/04/comment-martin-luther-king-a-ete-blanchi-pour-ne-pas-heurter-la-sensibilites-des-grands-groupes-capitalistes/feed/ 0
Les Musulmans sont leurs propres pires ennemis http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/03/les-musulmans-sont-leurs-propres-pires-ennemis/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/03/les-musulmans-sont-leurs-propres-pires-ennemis/#comments Wed, 03 Mar 2010 19:54:58 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8831 Les Musulmans sont leurs propres pires ennemis

© Infowars.com, Traduction par le webmaster, et c’est toujours chaud de traduire des articles d’infowars donc désolé pour les incohérences.

Les musulmans sont nombreux mais sans pouvoir. Les divisions parmi les musulmans, spécialement entre les Sunnites et les Chiites, ont consigné le Moyen Orient pour presque un siècle de contrôle Western. Les musulmans ne peuvent même pas jouer ensemble. Le « Islamic Solidarity Games », une version olympique régionale, qui devait avoir lieu en Avril en Iran, ont été annulé, parce que les Iraniens et les Arabes ne peuvent pas être d’accord sur comment appeler le corps d’eau qui sépare l’Iran de la Péninsule Arabe, du Golf Persique ou du Golf Arabique.

La non-unité musulmane rends possible à Israël de disposé des Palestiniens, pour les U.S.A afin d’envahir l’Irak, et pour les U.S.A afin de diriger beaucoup de la région grâce à des pantins. Par exemple, en échange pour son fidèle service, l’Egypte reçoit 1.5$ milliards par an de la part de Washington, qui permet au président Mubarak d’acheter l’opposition. L’opposition aurait préférée avoir l’argent plutôt que d’aider les Palestiniens. Donc, l’Egypte collabore avec Israël et les U.S.A. dans le blocus de Gaza.

Un autre facteur est la volonté de certains musulmans de trahir les leur pour des dollars U.S. Ne le prenez pas au pieds de la lettre. Écoutez le néoconversateur Kenneth Timmerman, chef de la « Foundation for Democracy », qui se décrie elle même en tant que « organisation privée, non-profitable, établie en 1995 avec l’accords du National Endowment for Democracy (NED) afin de promouvoir la démocratie et des standards des droits de l’homme internationalement reconnus en Iran. »

Maintenant nous savons tous ce que cela veut dire. Cela veut dire que les U.S.A financent une « révolution colorée » dans le but d’installer un pantin U.S. Juste avant la soudaine apparition de la « révolution verte » à Téhéran, Timmerman écrivit que « Le National Endowment for Democracy a dépensé des millions de dollars durant la dernière décennie afin de promouvoir les révolutions « colorées » dans des endroits comme l’Ukraine et la Serbie, entrainant les travailleurs politiques des techniques d’organisation et de communication. Un peu de cet argent semble être arrivée jusque dans les mains de groupes Pro-Mousavi, qui ont des liens avec des organisations non-gouvernementales en dehors de l’Iran que le National Endowment for Democracy finance. » Donc, d’après le neocon Timmerman, financé par le National Endowment for Democracy, c’était l’argent U.S. qui finança les déclarations Mousaviques qu’Ahmadinejad a volé la dernière élection Iranienne.

Durant le régime du président George W. Bush, il fut désormais parti du domaine publique que l’argent Américaine est utilisée afin d’acheter des Iraniens pour les faire travailler contre leur propre pays. Le Washington Post, un journal compatissant du but neocon de la guerre et l’hégémonie Américaine avec l’Iran, rapporta en 2007, que Bush autorisa la dépense de plus de 400$ millions de dollars pour des activités qui inclurent « supporter des groupes rebels opposés aux règles cléricales du pays. »

Cela rends le gouvernement U.S.A un « état sponsor du terrorisme. » Pour confirmation, un des agents payés par les U.S.A, qui conduisit des opérations de terreur en Iran, a mouchardé sur ses supporters de terroristes à Washington. Abdulmalek Rigi, chef du groupe séparatiste Baloch responsable de plusieurs attaques, a été récemment arrêté par les Iraniens. Rigi a admit que les Américains à Washington lui ont assuré d’une aide militaire illimité et d’un financement pour payer une insurrection contre la République Islamiste Iranienne. (Lisez sa confession ici | En anglais)

Il est possible qu’il fut torturer afin de confesser. C’est la manière Américaine. Si la « lumière du monde », les « gens indispensables », et la « ville brillante sur la colline » torture des gens, peut être que les Iraniens font de même. Le petit frère de Rigi, lui même condamné à mort en Iran, a dit que les U.S.A ont fourni une finance directe au groupe séparatiste et même ordonna des attaques terroristes spécifiques à l’intérieur de l’Iran (Voir Antiwar.com, Fev 23, 2010 et ici aussi | En anglais)

Les U.S.A et leur pantin de l’OTAN ont tué des femmes et des enfants Afghans, et des personnes âgées villageoises depuis le 7 Octobre, 2001, quand l’invasion militaire U.S. « Operation Enduring Freedom », un titre proprement Orwellien pour une guerre d’agression servant à soi, a été lancée. Le pantin U.S.A. installé président de l’Afghanistan, Hamid Karzai, est acheté et payé avec des dollars U.S.

L’argent que Washington donne à Karzai finance la corruption qui le supporte. La corruption de Karzai et sa trahison contre le peuple Afghan encourage les Talibans à continuer de se battre dans le but d’achever un gouvernement qui sert les Afghans plutôt que Washington, D.C.

Sans le pantin Karzai vendant les Afghans à Washington, les U.S.A auraient déjà été dirigé hors du pays. Avec Karzai payant les Afghans avec de l’argent Américain pour combattre les Afghans pour les Américains, la guerre avance jusqu’à sa neuvième année.

Les féministes, libéraux et porteurs de drapeaux Américains naïfs disent que ce qui est écrit ici est absolument pourri, que les Américains sont en Afghanistan pour apporter les droits féminins et des contrôles de naissance aux femmes Afghanes, et pour apporter la liberté, la démocratie et le progrès à l’Afghanistan, même si cela veut dire mettre à niveau tous les villages, villes et maisons dans le pays. Nous, « les gens indispensables », sommes seulement ici pour faire le bien, parce que nous sommes tellement préoccupés par les gens Afghans qui vivent dans un pays que la plupart des Américains ne peuvent pas trouver sur une carte.

Alors que cette collection de naïfs continuent de dire que l’Amérique « sauve » les Afghans de peu importe, la Maison Blanche et le Congrès conspirent contre le peuple Américain de couper 500$ milliards de dollars de soins Médicaux dans le but de donner l’argent a des compagnies d’assurance privées. Les bénéfices des chômeurs sont sur le point d’être terminés pour des millions d’Américains, auxquels leurs jobs ont été déplacé à l’étranger dans le but de rendre les riches plus riche. Le sénat U.S. n’a pas réussit à étendre les bénéfices des chômeurs le Vendredi 26 Fev. Un seul Sénateur Républicain, Jim Bunning du Kentucky, a été capable de bloquer le billet parce que cela couterait un minuscule 10$ milliards et que « ça se rajouterait au déficit du budget. »

Le « fiscalement responsable » Bunning supporte des chèques en blanc pour des guerres d’agression (des crimes de guerre sous le standard de Nuremberg) et des salaires pour des banques d’investissement pour détruire les plans de retraite de la plupart des Américains. Bunning envoie les billets aux Américains non-organisés et non-représentés, dont les métiers ont été volé par des compagnies à l’étranger de métiers et dont les retraites ont été volé par l’avidité sans fin des banques d’investissement de Wall Street.

Quel idiot croit que le gouvernement des U.S.A, qui est totalement indifférent au propre destin de ses citoyens, s’inquiète tellement à propos de l’Afghanistan qu’il va dépenser du sang et de l’argent afin d’apporter le « progrès » et « les droits des femmes » dans un pays situé aussi loin que la moitié du monde, alors qu’il dirige ses propres citoyens sous terre?

A l’injonction de Washington, le gouvernement du Pakistan est entrain de conduire une guerre contre ses propres gens, en tuant plein et forçant les autres à fuir leurs terres et foyers. La guerre du gouvernement Pakistanais contre ses propres citoyens a causée les dépenses militaires à s’épuiser, mettant le budget Pakistanais profondément dans le rouge. Le Député US Secrétaire du Trésor Neal Wolin ordonna le gouvernement Pakistanais d’augmenter ses taxes afin de payer pour la guerre contre ses propres citoyens. (Voir Antiwar.com | En Anglais). Le pantin dirigeant, Asif Ali Zardari, se conforma aux ordres des maitres Américains. Zardari déclara une taxe sur pratiquement tous les biens et services dans le Pakistan. Ainsi, les Pakistanais sont forcés de financer une guerre contre eux-mêmes.

La « Guerre du cakewalk (?) » en Irak a duré 7 ans au lieu des 6 semaines promises, et la violence continue encore avec des Irakiens tués et mutilés preque tous les jours. La raison pourquoi les Américains sont encore en Irak est parce que les Irakiens se détestent entre eux plus qu’ils ne détestent les envahisseurs Américains. La vaste majorité de la violence dans « la guerre en Irak » a été commise entre les Irakiens sunnites et les Irakiens chiites alors qu’ils nettoyaient leur voisinage les uns les autres.

La majorité chiites a perçue l’invasion Américaine de l’Irak comme une opportunité de prendre le contrôle sur la minorité sunnite, qui dirigea durant le règne de Saddam Hussein. Donc, les chiites n’ont jamais engagé les forces d’invasion Américaines. La minorité sunnites (20% de la population) donna la plupart de ses efforts afin de combattre la majorité chiites, mais durant leur passe temps quelques milliers de sunnites étaient capables d’infliger de sérieuses pertes au super pouvoir Américain.

Finalement, réalisant le pouvoir de lucre dans le monde Arabe, les Américains ont mi 80,000 sunnites sur la liste de paye militaire U.S. et les payèrent pour les arrêter de tuer les Américains.

C’est comme cela que les U.S.A. gagnèrent la guerre en Irak. Les Irakiens vendirent leur indépendance pour quelques dollars Américains.

Considèrant que quelques milliers de sunnites étaient capable de prévenir le super pouvoir Américain d’occuper avec succès Bagdad ou la plupart de l’Irak, si les chiites s’étaient alliés contre l’envahisseur, les U.S.A auraient été vaincus et précipités hors du pays. Ce résultat n’était pas possible, parce que les chiites voulaient régler le score avec les sunnites, qui les avaient dirigés durant Saddam Hussein.

C’est la raison pourquoi l’Irak aujourd’hui est en ruine, avec un million de mort, quatre millions de déplacés ou sans abris, et la classe professionnelle a fuie le pays. L’Irak, sous le pantin Américain Maliki, est un protectorat Américain.

Aussi longtemps que les musulmans ont peur et se détestent les uns les autres plus qu’ils ne détestent leurs conquérants, ils resteront des gens vaincus.

Par Paul Craig Roberts

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/03/les-musulmans-sont-leurs-propres-pires-ennemis/feed/ 0
Pierre Hillard – « l’Islam est le dernier rempart contre le nouvel ordre mondial » http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/03/pierre-hillard-%c2%ab-lislam-est-le-dernier-rempart-contre-le-nouvel-ordre-mondial-%c2%bb/ http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/03/pierre-hillard-%c2%ab-lislam-est-le-dernier-rempart-contre-le-nouvel-ordre-mondial-%c2%bb/#comments Wed, 03 Mar 2010 17:07:24 +0000 Desty Nova http://www.nouvelordremondial.cc/?p=8833 Pierre Hillard – « l’Islam est le dernier rempart contre le nouvel ordre mondial »

Ramassis de bêtises de la part de Pierre Hillard. C’est navrant, combien de fois vous allez gober tous ces faux prophètes qui vous vendent du rêve et vous font croire que l’Islam est mieux que les autres religions, et que on dépends tous de l’Islam pour notre victoire sur le nouvel ordre mondial. C’est grave ce genre de propos.

Il est déjà allé aux pays du moyen orient?! Il sait pas que là bas aussi ils sont autant matérialistes que nous? C’est débile!

]]>
http://www.nouvelordremondial.cc/2010/03/03/pierre-hillard-%c2%ab-lislam-est-le-dernier-rempart-contre-le-nouvel-ordre-mondial-%c2%bb/feed/ 18