Archive pour la catégorie ‘Troisième Guerre Mondiale’

Vision Apocalyptique – La ville de Pripiat

Mercredi 10 mars 2010

Vision Apocalyptique – La ville de Pripiat

Pipriat était une ville totalement moderne qui a été déserté après la catastrophe nucléaire de Tchernobyle.

Le matin du 26 avril 1986, à 1 h 23, une explosion se produit à la centrale, le réacteur n°4 explose. L’explosion fait voler de nombreux débris radioactifs en l’air. Le lendemain, les habitants de Pripyat ne sont pas mis au courant de l’accident. Aucune mesure de protection n’est prise et la vie suit son cours. Très vite, Moscou apprend la catastrophe, mais la désinformation à l’intérieur du système soviétique est telle que le chef de l’état soviétique de l’époque Mikhaïl Gorbatchev mettra plus de deux heures avant de savoir ce qui se passe réellement. Des unités militaires sont envoyées sur place dans la précipitation mais les passants ne s’en préoccupent pas. Les militaires constatent que par endroit le taux de radiation dépasse les 1 röntgen. Une unité est envoyée au pied de la centrale, et les compteurs s’affolent. Le 27 avril, la population est enfin évacuée par bus, mais les habitants sont déjà pour la plupart gravement irradiés.

Rapidement, la population apprend les dangers des radiations et une courte période de panique s’établit. L’Union soviétique décide alors de faire évacuer au plus vite la ville.

Elle sera évacuée au bout de 30 heures, le 27 avril, le lendemain de l’explosion. L’évacuation s’est faite dans l’urgence. La consigne avait été donnée de ne rien emporter, les autorités ayant annoncé un retour sous trois jours. Les bus chargés d’évacuer toute la population forment un convoi long de 20 km.

Immeubles, piscines, hôpitaux : tout est resté tel quel et même les objets les plus anodins (jouets d’enfants, journaux, etc.) ont été abandonnés dans l’urgence.

On trouve aussi beaucoup de véhicules de l’armée, de pompiers qui ont été abandonnés dans les alentours de la ville. En effet, les véhicules absorbant plus facilement la radioactivité, ils étaient trop contaminés pour pouvoir être réutilisés.

Tic Tac Tic Tac, à quand la fin du monde?

Mercredi 22 avril 2009

Tic Tac Tic Tac

Aucun pessimisme ici, c’est juste une simple probabilité, une vraie hypothèse, à quand la fin du monde? Ce genre de conversation est sérieuse, je ne cherche pas à vous effrayer mais il est possible qu’il y ait la fin du monde à cause d’armes nucléaires humaines.

C’est terrible tout ça, bien qu’on sache que cette petite boule à la con qui flotte dans l’espace est toute petite et ça sera pas la fin de l’univers, juste un petit pet dans l’espace et rien d’autre que ça, même en sachant ça j’arrive pas à relativiser. C’est quand même débile d’en arriver là. Bordel combien y a-t-il de races dans l’espace qui sont sur le point de s’auto détruire avec une puissance égale à celle que nous connaissons, en terme d’arme nucléaire.

Est-ce que c’est une forme de test? Est-ce que tous les peuples spatiaux nés sur des petites planètes ici et là doivent faire face au problème d’auto destruction à cause d’eux-mêmes pour plein de raisons diverses? Si c’est le cas je crois qu’on va bientôt se faire baptiser là, on est sur le point de se prendre une troisième guerre mondiale et si c’est le cas on aura raté le test, c’est malheureux à dire.

Comme disait Einstein, « Je ne sais pas comment la troisième guerre mondiale se passera, mais la quatrième se réglèra avec des cailloux. »

Il ne faut pas négliger un tel sujet. L’homme a sa conscience baffouée à cause de la bombe atomique, de toute façon il n’y a pas à s’inquiéter de ça dans le fond, car tôt ou tard on y passe, que ça soit naturel ou supernaturel à cause de la bombe atomique, on meurt, cependant c’est profondément con et très fortement à la hauteur de l’homme que de s’auto détruire dans une guerre thermo nucléaire. La bombe a tué la conscience humaine. Les gens ne se soucient plus du futur à cause de ça.

La troisième guerre mondiale n’a rien à voir avec le nouvel ordre mondial. Les dirigeants du monde sont des hommes avant tout, et ils sont aussi soumis à des pressions, et on sait très bien ce que l’homme peut faire dans des situations extrèmes même s’il sait que c’est mal ou immature ou autre.

Ce n’est pas un projet des « illuminatis » ou autre que de détruire le monde actuellement ils veulent le posséder et c’est pas une troisième guerre mondiale nucléaire totale qui va les aider à faire ça, ou alors s’ils existent vraiment et s’ils ont vraiment comme projet de conquérir cette planète, s’ils prévoient une guerre nucléaire ils sont profondément psychos. Quand on pense que Sarkozy est au commande de l’arsenal nucléaire, et que la Chine possède des têtes nucléaires, et la russie de poutine aussi, et l’autre cingle obama possède énormément de bombes nucléaires, bien qu’Obama veut réduire le nombre d’armes nucléaires dans le monde dernièrement, c’est juste du show et du cinéma, ils réduiront le stock d’armes nucléaires bidons et les remplaceront par des plus grosses et efficaces. Vous voulez quoi? Que votre pays possède 10 000 têtes nucléaires de 6 kt, ou 10 têtes nucléaires de 60 mt. Perso je préfère la première option.

On s’emballe encore une fois, mais ces gouvernants à la con, bien qu’ils font des erreurs et qu’on les soupçonne d’être des membres de sectes terribles et terrifiantes, ce sont des humains, et enlevez moi cette théorie de David Icke qui vous a lavé le cerveau avec ses reptiliens qui se changent en humain, et une quatrième dimension seulement accessible par eux et pas par les perceptions sensorielles de l’homme, faut arrêter, vous pouvez y croire mais vous devriez faire un sérieux back-up de votre esprit avant de vous lancer dedans.

Les dirigeants mondiaux sont des humains, et ils peuvent être totalement psychotiques, si ces types n’avaient pas des colliers de chien autour du cou pour les amadouer et les calmer, sarkozy, obama, medvedev, tous ces cinglés qui n’ont rien à voir avec la vraie politique, tous ces types deviendraient totalement psycho et pourraient déclencher une troisième guerre mondiale, réalisez qu’ils sont pas bien brillants et ils ont de sérieux problèmes émotionnels. Rien qu’à voir les guerres et autres, même si elles sont commandées, ils exécutent les ordres, et donc ils ont aucun problème de conscience, et cela indique quelque chose de terrible, de terrifiant, d’ultra hard core, ils sont capables de foutre la terre en feu et en braise.

Et comme dans le film Docteur Folamour, ou même Deep impact, la seule solution sera d’allé sous terre ou dans l’espace, ou les deux, au choix. Je cherche juste à vous rappeler un petit fragment de la réalité que nous négligeons trop souvent, et qui je pense est très essentielle bien que trop souvent négligée, pour comprendre le futur de notre race. Je pense que personne ne veut d’un Nucleo Sapiens Sapiens Sapiens, mais ce que vous voulez ces dirigeants s’en foutent, si on les laisse faire sans guidages, sans laisses de chien, si du jour au lendemain on arrête de leur donner les directives en secrets de ce qu’il faut faire et autre, car vous allez arrêter de croire que c’est une pauvre théorie du complot, tout est LA MONDIALEMENT, TOUS LES PAYS SONT ENTRAIN DE S’ACCORDER, LES REFORMES DE CHAQUE PAYS SONT FAITES POUR AJUSTER LE PAYS AVEC LES AUTRES, REORGANISATION MONDIALE TOTALE, DANS 50 ANS VOUS ALLEZ PLEURER. Donc quelque chose s’occupe de jouer du piano dont chaque touche est un pays. Oh mais on rentre dans les théories du complot, ohhh, TOUT EST LA SUR LE WEB ALORS BOUGEZ VOUS, ce n’est pas une théorie du complot, c’est grave réel.

Quelque chose s’occupe de gérer la politique mondiale! Et on me demande souvent, « C’est qui? C’est quoi? Qui sont « ILS »? », mais merde vous comprenez toujours pas que c’est seulement VOUS qui pouvez répondre à ces questions, VOUS et VOUS SEUL. Je ne devrais pas dire ce que je pense sur qui sont « Ils », mais les illuminatis est juste un mot clé pour parler de l’élite de l’élite, et ces « illuminatis », ces banquiers et autres attardés mentaux qui ont rien compris à la vie malgré le fait qu’ils ont tous les pouvoirs, on devrait croire que ceux qui sont au pouvoir sont qualifiés! Mais nan! Ils sont incompétents et c’est phénoménal. Quelque chose met ces tâches aux commandes, et après on s’étonne que c’est la merde dans notre vie! Mais ces tâches dans le fond, ces pauvres types, ces pions qui ne savent même pas ce qu’ils font, ils ont même pas conscience de ce qu’ils font, ils ont pas conscience de ça ils sont malades mentaux, ces gens qui déclarent les guerres et font de cette planète une prison, ces types sont les plus cons, les plus fourbes, les plus malhonnêtes, ils se prostituent, ils mentent, ils ont aucun honneur, ils ont aucune pitié, et si vous les laissez seul tout seul, et sans l’aide de personne, je vous le dis c’est la fin du monde.

Car dans le fond, même si ils ont l’air civilisé, c’est parce qu’ils ont appris à faire semblant toute leur vie, semblant de sourire, semblant de comprendre, semblant de s’intéresser, semblant de remercier et la liste continue, ces gens n’ont aucune connaissance de comment diriger le show réellement, il faut un chef mais ils sont pas des chefs, ils sont là pour les médias c’est tout. Ce sont les prostitués des médias. Et sans médias il n’y a plus de prostitués, et sans prostitués il n’y a plus de médias.

Ces prostitués, et on peut dire tout ce qu’on veut, on est en démocratie, et c’est plus l’heure de la chasse aux sorcières malgré le fait que cette ère peut revenir très vite avec l’instauration de big brother partout sous de multiples formes, on peut dire que sans guidance ils savent plus quoi faire, vous éliminez les banquiers et il vous reste des psychotiques au commande qui ne savent pas quoi faire pour le pays. A l’heure actuelle pour sauver le pays il suffit juste de donner plus d’argent aux banques, qui elles le gardent, mais on en voit jamais la couleur. Les solutions aux problèmes, y en a pas 36, à l’heure actuelle la seule solution, est de donner de l’argent, partout c’est la solution aux problèmes.

Sans banquiers vous avez des psychos au contrôle de chaque pays qui peuvent sérieusement foutre la merde et détruire le monde. Rien qu’une névrose ou qu’une psychose peut détruire la planète entière, et l’humain non éduqué n’est PAS protégé et à l’abris de ces choses. Et nous avons des gouvernants et des fous au contrôle de chaque pays qui ne sont pas éduqués, ils sont dressés, et ces fous sont les pires individus du monde, ce sont ceux qui descendent les autres pour se sentir plus fort, comme à l’école, ou comme partout.

Ils peuvent sincèrement foutre le monde en bordel. Donc soyez au moins conscient de ça. Ce ne sont pas des robots qui exécutent des ordres sans réfléchir! Ils réfléchissent! Et ils ont des envies et des désirs sinon ils ne SERAIENT PAS LA OU ILS SONT. Et ça peut inclure la fin du monde ce genre de désirs, car vous ne voyez pas comment ils nous méprisent et parfois nous détestent? Qui sait ce qu’ils peuvent faire, qui sait ce que des immatures peuvent faire surtout quand ils sont à la tête d’un pays. Regardez Staline, Adolf Hitler, tous ces cinglés ont massacrés et tués des millions de gens et ils ont pas eu un seul problème de conscience par rapport à ça, pour eux c’est simple, nous appartenons à eux dans leurs Esprits. Nous sommes leurs employés et larbins de service, et nous faisons tout ce qu’on nous demande de faire sans broncher, et ils sont les maîtres de notre destinée.

Ils décident qui meurt et qui vit, avec leurs supers ordinateurs et technologie ils peuvent faire un méchant trie et une méchante sélection des meilleurs des meilleurs et éliminez tout le reste nan mais vous croyez quoi?! Vous croyez que ce genre de chose ne s’est jamais faites dans l’univers auparavant hein?? C’est monnaie COURRANTE dans ce monde. Ca arrive partout sous diverses formes, des gens exterminent d’autres gens plus faibles, pour plein de raisons. Nan mais quoi? Vous doutez toujours? Vous croyez qu’on veut votre bien? Vous croyez toujours qu’on vous traite de la même manière que les gens que vous voyez à la télé, mais on vous encule à sec! On vous chie dessus! Vous êtes de l’argent pour eux, et si les « illuminatis » décident de supprimer le capitalisme pour passer à autre chose, alors votre raison d’être n’est plus importante pour les dirigeants en place. Vous êtes un investissement des banquiers, et vous devez beaucoup d’argent à votre pays dés votre naissance, par ailleurs vous êtes nourris, éduqués, et autres, car on vous autorise, car c’est le but de la manoeuvre, ils pourraient très bien dire STOP et il y aurait un méchant freinage et une méchante diminution de population, vous êtes un investissement, vous êtes un stock du pays dans lequel vous vivez. Votre pays est dirigé par un président comme dans une entreprise, vous êtes un employé qui fait gagner de l’argent à l’entreprise.

Et cette entreprise, ces entreprises, France, Italie, USA etc, sont en fait la même entreprise, la fameuse World Company des guignols, qui est franchement proche de la réalité.

C’est pourquoi, ces « politiciens » sont juste des pions, des chefs d’entreprises. Toutes les idéologies qu’on vous a apprisent à l’école sont FAUSSES. Ce ne sont que de la propagande pour vous faire croire que vous vivez dans un pays différent du reste du monde hors c’est FAUX. La réalité actuelle n’est plus celle du passé, et il est temps de vous RE-VEI-LLER.

Nouvelle « crise des missiles de Cuba » en Europe : vers une Troisième Guerre mondiale ?

Mardi 26 août 2008

Nouvelle « crise des missiles de Cuba » en Europe : vers une Troisième Guerre mondiale ?

© Solidarité & Progrès

26 aoùt 2008 (Nouvelle Solidarité) €” Dans un article rédigé le 22 aoùt, Helga Zepp-LaRouche analyse la gravité de la situation stratégique :

« Soit on arrête immédiatement les provocations géopolitiques contre la Russie (comme l’attaque menée contre l’Ossétie du Sud par le régime britannique fantoche en Géorgie ou l’accord américano-polonais sur l’installation de systèmes de défense anti-missiles et d’une base américaine en Pologne), soit la situation stratégique risque d’évoluer très rapidement vers une Troisième Guerre mondiale. Face à  la désintégration progressive du système financier mondial, la tentative de la faction impériale d’encercler la Russie et la Chine pour les obliger à  capituler revient à  jouer avec le feu. C’est un jeu dangereux de risque-tout qui pourrait mener à  la destruction de la civilisation humaine. Cette politique, conçue à  Londres et exécutée avec l’aide américaine, comprend une éventuelle frappe militaire contre l’Iran, et ce danger reste réel.

« Lorsqu’on pense à  la destruction et aux horreurs monstrueuses provoquées les deux guerres mondiales du XXe siècle, il est incompréhensible que nos dirigeants politiques fassent preuve de si peu de courage face ce danger. (…)

« L’ambassadeur russe auprès de l’OTAN, Dmitri Rogozine, a bien posé le problème lorsqu’il a demandé aux journalistes, à  Bruxelles : « Etes-vous prêts à  risquer votre richesse, votre vie et celle de vos enfants pour Saakachvili ? » Il aurait pu l’appeler par son surnom, « Sorosvili », car George Soros et Mark Malloch Brown (son partenaire au sein du Quantum Fund pendant des années, et actuel ministre britannique chargé de l’Afrique, l’Asie et l’ONU) ont financé en Géorgie chaque membre du gouvernement, depuis les ministres jusqu’aux fonctionnaires de police, depuis la Révolution des Roses. »

Après avoir évoqué le danger d’une crise des missiles de Cuba en Europe centrale, Helga Zepp-LaRouche insiste sur la nécessité de stopper l’expansion de l’OTAN. « Aujourd’hui, nous serions déjà  en guerre contre la Russie, si la Géorgie et l’Ukraine avaient pu adhérer à  l’OTAN lors du sommet de cette année à  Bucarest, et ce constat devrait suffire en lui-même à  renoncer définitivement à  toute expansion future de l’OTAN en Europe de l’Est. Il est utile aussi de se rappeler pourquoi la Russie (et la Chine) sont devenues si soudainement le grand ennemi.

« Après la dissolution de l’Union soviétique, on a manqué la chance d’asseoir les relations Est-Ouest sur une nouvelle base, la politique occidentale consistant, pour des raisons géopolitiques, à  transformer la Russie en pays du tiers monde producteur de matières premières, grâce à  la thérapie de choc. A l’époque, les oligarques occidentaux éprouvaient une grande sympathie pour leurs partenaires russes et le clan Eltsine ; ensemble, ils pillaient le pays. Une Russie fournissant indéfiniment des matières premières pour l’Occident et pleinement intégrée dans la mondialisation, ne posait pas de problème. A Moscou, on n’a jamais oublié le rôle de George Soros.

« C’est lorsque le président Poutine parvint à  réduire l’influence des structures mafieuses, renforçant la Russie sur les plans économique et politique et défendant les intérêts souverains de la nation, que la Russie a été déclarée l’ennemi. Par sa réaction déterminée contre la Géorgie, le gouvernement russe a montré que l’ère de la mondialisation, c’est-à -dire de l’empire anglo-américain, était terminée. »

En conclusion, Helga Zepp-LaRouche fait remarquer que cela aurait été un désastre pour l’UE si le traité de Lisbonne avait été en vigueur lors de ce conflit, avec un président de l’Union comme Tony Blair. « Dans ce cas, l’Europe serait aujourd’hui en guerre contre la Russie. Voilà  encore une bonne raison de révoquer les traités existants de l’UE pour que les pays européens puissent, en toute souveraineté, travailler avec la Russie, la Chine, l’Inde et, espère-t-on, les Etats-Unis, afin d’instaurer un nouveau système de Bretton Woods, comme le propose Lyndon LaRouche. »

Pologne 1939, Georgie 2008, un rapport?

Mercredi 20 août 2008

Pologne 1939, Georgie 2008, un rapport?

© Tout Sauf Sarkozy

Certains disent que l’histoire ne se répète pas. Dans son essence, l’être humain est une répétion de millions d’autres êtres humains du présent et du passé, et l’histoire des humains ne se répèterait pas ?

La situation en Georgie ressemble fort à  la situation en Pologne en 1939. Les Polonais maltraitaient la minorité allemande comme les Georgiens maltraitent leur minorité russe en Georgie (autrefois partie intégrale de la Russie; Staline était Géorgien). La puissance militaire de la Pologne face à  l’Allemagne était comparable à  celle de la Géorgie face à  la Russie. Le ministre polonais Beck harcelait les Allemands en Pologne parce que les Anglais l’excitaient en lui promettant leur soutien (soutien uniquement contre l’Allemagne contre l’Allemagne, pas contre les Soviétiques). Et Roosevelt excitait l’Anglais Halifax. Et dans le livre FDR, My Exploited Father in Law de Curtis Dall, vrai patriote américain, gendre de Roosevelt, on peut lire qui tirait les ficelles du pantin Roosevelt : Felix Francforter, professeur de droit à  Harvard (une chaire créée et financée par un sponsor), Morgenthau, agent en bourse (qui fit perdre une partie de la fortune de Roosevelt) et Bernard Baruch, agent en bourse.

Aujourd’hui, surtout depuis l’arrivée au pouvoir de la dame Merkel, démocrate-chrétienne, l’Allemagne est devenue un instrument de la bande à  Bush. Si elle avait été au pouvoir lors de l’agression de l’Irak, l’Allemagne aurait sans doute participé à  cette agression, comme le démocrate chrétien Berlusconi en Italie et le démocrate-chrétien Aznar en Espagne.

Mme Merkel a pris l’initiative de faire entrer la Georgie dans l’OTAN dès que la Géorgie le voudra. Cela pourrait déclencher la troisième guerre mondiale. Exactement de la même manière qu’a débuté la seconde. Le rôle du roquet polonais est maintenant joué par la Georgie. Et les tireurs de ficelle sont les mêmes.

Ce qui se répète constamment est que les humains se reproduisent tellement de la même manière qu’ils n’apprennent rien de l’histoire. Ce qui fait que les mêmes déclencheurs de guerre peuvent réutiliserr continuellement les mêmes trucs sans être obligés d’en inventer de nouveau.

Bibliographie :

1/ Carl Burckhardt, Ma mission à  Dantzig. Burckhardt, professeur de droit à  Bâle, était le représentant de la Société des Nations à  Dantzig. Son livre se trouve dans de nombreuses bibliothèques.
2/ Walendy, Udo, en version française Vérité pour l’Allemagne – Hitler n’a pas voulu la guerre. Disponible chez l’auteur pour 30 ”šÂ¬ franco. Udo Walendy a été condamné à  plus de 30 mois de prison ferme, non pour ce qu’il a écrit, selon son juge, mais pour ce qu’il n’avait pas écrit. Sa demande à  la cour de Strasbourg avait été rejetée, sans examen. Mais sous le chancelier socialiste Schröder (qui avait refusé de participer à  l’agression de l’Irak), la vente du livre fut, non pas autorisée, mais l’auteur plus poursuivi, bien qu’il n’eùt pas changé une virgule à  son texte.
3/ David Hoggan, The Enforced War, disponible sous forme électronique; disponible en allemand avec le titre Der erzwungene Krieg, facile à  trouver sur le marché de l’occasion pour moins de 20€.
4/ Curtis Dall, My Exploited Father in Law, disponible sous forme électronique. Curtis Dall, patriote américain, dù se séparer de la fille de Roosevelt (qu’on peut considérer comme le plus grand traître de l’histoire des Etats Unis). Mais la mère de Roosevelt, qui sans doute voyait clair, avait laissé à  Curtis Dall la fonction d’exécuteur testamentaire, même après le divorce de sa petite-fille pour raison politique. Et les deux enfants de Curtis Dall prirent alors le nom de Roosevelt. Le fils de Curtis ne revit pas son père pendant 16 ans (c’est ce qu’il m’a dit).
5/ Taylor, A.J.P., The Origins of the Second World Wr, Penguin Books, 1961

Notes :

La guerre en Géorgie : la connexion israélienne.
par Arie Egozy in Yediot Ahronot, 10.08.2008
traduit de l’anglais par Marcel Charbonnier

Depuis sept ans, des firmes israéliennes aident l’armée géorgienne à  se préparer à  la guerre contre la Russie, au travers de contrats d’armements, d’entraînement de l’infanterie et de conseils en matière de sécurité.

Les combats qui ont éclaté durant le week-end entre la Russie et la Géorgie ont placé l’engagement intense d’Israël dans la région sous les projecteurs. Cette implication inclut la vente d’armes sophistiquées à  la Géorgie et l’entraînement des hommes de l’infanterie géorgienne.

Le ministère [israélien] de la Défense a tenu dimanche dernier une réunion spéciale afin de discuter des divers marchés d’armement détenus par Israël en Géorgie, mais aucun changement de politique n’a été annoncé pour l’instant.

« Cette question est sous monitoring étroit », ont indiqué certaines sources du ministère de la Défense. « Nous n’agissons en aucune manière qui serait susceptible d’aller à  l’encontre des intérêts d’Israël. Nous avons rejeté de nombreuses requêtes impliquant des ventes d’armes à  la Géorgie, et ceux qui ont été approuvés ont été dùment étudiés. Jusqu’ici, nous n’avons imposé aucune limitation à  la vente de mesures de protection ».

Israël a commencé à  vendre des armes à  la Géorgie voici environ sept ans, à  la suite d’une initiative de citoyens géorgiens ayant immigré en Israël et y étant devenus des hommes d’affaires.

« Ils ont contacté des responsables de l’industrie de l’armement, ainsi que des marchands d’armes, et ils leur ont expliqué que la Géorgie dispose de finances relativement confortables et qu’elle pourrait être intéressée dans l’achat d’armes israéliennes », a indiqué une source impliquée dans les exportations d’armes israéliennes.

La coopération militaire entre les deux pays s’est développée très rapidement. Le fait que le ministre géorgien de la Défense, David Kezerashvili [je me plais à  imaginer que cela signifie, en géorgien : « le fils du Khazar »... à  confirmer..., ndt] soit un ex-israélien à  l’hébreu impeccable a contribué à  la bonne marche de cette coopération.

« Sa porte était toujours ouverte aux Israéliens qui venaient proposer à  son pays des systèmes d’armements €˜made in Israel’ », indique cette même source. « En comparaison des pays d’Europe de l’Est, les marchés, dans son pays, étaient conclus promptement, principalement grâce à  l’implication personnelle du ministre de la Défense ».

Parmi les Israéliens qui ont su profiter de l’opportunité et qui ont commencé à  faire du business en Géorgie, nous citerons l’ex-ministre Roni Milo et son frère Shlomo, ancien directeur général des Industries Militaires, le brigadier-général (de réserve) Gal Hirshch, ainsi que le major-général (de réserve) Yisrael Ziv. Roni Milo a conclu des marchés en Géorgie au nom d’Elbit Systems et de la société des Industries Militaires, et c’est avec son aide que les industries israéliennes de la défense ont réussi à  vendre à  la Géorgie des véhicules à  pilotage automatique (Remote-Piloted Vehicles – RPV), des tourelles automatiques pour véhicules blindés, des systèmes anti-aériens, des systèmes de communication, des mines et des missiles.

D’après certaines sources israéliennes, Gal Hirsch a conseillé à  l’armée géorgienne de créer des unités d’élite dans le genre de la Sayeret Matkal (israélienne), de se réarmer ; il a donné plusieurs cours dans les domaines de la guerre du renseignement ainsi que des combats en zones urbanisées.

« Ne provoquez pas les Russes »

Les Israéliens opérant en Géorgie ont tenté de convaincre les Israeli Aerospace Industries de vendre divers systèmes à  l’armée de l’air géorgienne, mais ils ont été rabroués. La raison du refus était les relations « spéciales » nouées entre Aerospace Industries et la Russie, en termes d’amélioration des avions de combat supersoniques produits dans l’ex-URSS, ainsi que la crainte que la vente d’armes à  la Géorgie ne suscite la colère des Russes, les amenant à  revenir sur les contrats déjà  signés.

Les activités des Israéliens en Géorgie et les contrats qu’ils avaient signés dans ce pays étaient, tous, autorisés par le ministère de la Défense (israélien). Israël voyait dans la Géorgie un pays ami, auquel aucune raison ne s’opposait à  ce qu’il lui vendît des systèmes d’armements similaires à  ceux qu’Israël exporte vers d’autres pays, dans le monde entier.

Tandis que la tension montait entre la Russie et la Géorgie, toutefois, des voix se faisaient entendre, de plus en plus insistantes, en Israël – en particulier au ministère des Affaires étrangères – exhortant le ministère de la Défense à  se montrer davantage sélectif dans l’approbation des marchés avec la Géorgie, de crainte qu’ils ne défrisent la Russie.

« Il était évident qu’une surabondance de systèmes typiquement israéliens, dans la possession de l’armée géorgienne, aurait eu l’effet d’une amulette rouge agitée devant un taureau en furie, aux yeux de la Russie », a expliqué une source interne à  l’establishment de la défense.

Ainsi, entre autres choses, les Russes virent dans l’opération concernant le RPV d’Elbit Systems une véritable provocation.

« Les Russes étaient manifestement furieux », dit une source de l’establishment de la défense, « et l’interception de trois de ces systèmes de commande à  distance de véhicules (RPV) au cours des trois mois écoulés était une expression de cette colère. Mais d’aucuns n’ont pas compris à  quel point Israël touchait un nerf sensible en fournissant un système d’armement aussi sophistiqué à  un pays dont les relations avec la Russie sont soumises à  une tension extrême. »

En mai, il fut finalement décidé d’approuver de futurs marchés avec la Géorgie uniquement en ce qui concerne la vente de systèmes d’armements non-offensifs, comme du renseignement, des communications et des systèmes informatiques, et de ne pas approuver des accords concernant la vente de fusils, d’avions, de bombes, etc… Une source de haut rang au sein de l’industrie militaire israélienne a fait savoir, samedi dernier, qu’en dépit de certains reportages, l’activité de l’industrie géorgienne de l’armement était extrêmement limitée.

« Nous avons fait quelques menus travaux pour eux, il y a quelques années », a-t-il dit. « Quant aux autres contrats, ils sont restés au stade de l’encre sur du papier ».

Dov Pikulin, un des propriétaires de la compagnie Authentico, spécialisée dans les voyages d’études dans la région, dit toutefois que « l’Israélien est le principal investisseur dans l’économie géorgienne. D’ailleurs tous les investisseurs israéliens sont présents là -bas, directement ou indirectement… »

Un ministre géorgien : « Israël devrait être fier… »

« Les Israéliens devraient être fiers d’eux, en raison de l’entraînement et de la formation militaires reçus par les soldats géorgiens », a dit, samedi dernier, le ministre géorgien de la Défense Temur Yakobashvili.

Yakobashvili est juif, et il parle couramment l’hébreu. « Nous sommes aujourd’hui en guerre contre le géant russe », a-t-il dit, « et notre seul espoir est de recevoir de l’aide de la Maison-Blanche, car la Géorgie n’est pas en mesure de survivre toute seule:

« Il est important que le monde entier comprenne que ce qui se produit aujourd’hui en Géorgie va affecter l’ordre mondial dans sa totalité. Ce n’est pas les affaires uniquement de la Géorgie, mais cela concerne le monde entier. »

Un parlementaire géorgien ne s’est pas contenté, samedi dernier, d’en appeler à  l’aide américaine : il a exhorté Israël à  aider son pays à  stopper l’offensive russe : « Nous avons besoin de l’aide de l’Onu et de nos amis, au premier chef desquels les Etats-Unis et Israël. Aujourd’hui, la Géorgie est en danger – demain, tous les pays démocratiques dans la région, et dans le monde entier, seront en danger, eux aussi. »

[Zvi Zinger and Hanan Greenberg ont contribué à  ce reportage]