Archive pour la catégorie ‘Sionisme & Israël’

Assassinat de Dubaï

Mercredi 24 mars 2010

Le diplomate expulsé travaillait pour le Mossad

© NouvelObs

La Grande-Bretagne avait expulsé le diplomate, affirmant que la « responsabilité » d’Israël avait été établie dans l’utilisation de faux passeports britanniques par un commando qui a assassiné un cadre du Hamas à Dubaï.

La radio publique israélienne a annoncé mercredi 24 mars que le diplomate israélien expulsé par Londres travaillait à l’ambassade pour le Mossad. Elle a également indiqué que Ron Prosor sera remplacé par un autre responsable des services secrets israéliens.

Mardi, le ministre britannique des Affaires étrangères, David Miliband, avait annoncé l’expulsion du diplomate, affirmant que la « responsabilité » d’Israël avait été établie dans l’utilisation de faux passeports britanniques par un commando qui a assassiné en janvier un cadre du mouvement islamiste palestinien Hamas à Dubaï.

De son côté, un responsable israélien avait indiqué que son pays n’avait pas l’intention de prendre des mesures de rétorsion. Selon lui, « la priorité est désormais de calmer le jeu ».

Une « décision politique »

De plus, la radio publique et le quotidien israélien Yediot Aharonot, l’ambassadeur, qui était en fait un représentant du Mossad, sera remplacé « sous peu » par un autre membre de l’organisation. La radio a également cité un « haut responsable » israélien critiquant la décision des Britanniques. « La décision d’expulsion est avant tout politique à l’approche des législatives début mai. Le ministre des Affaires étrangères David Miliband, qui mène depuis longtemps une politique anti-israélienne, veut ainsi mobiliser les voix des musulmans », a affirmé cette source anonyme.

Mahmoud al-Mabhouh, l’un des fondateurs du bras armé du Hamas, a été retrouvé mort le 20 janvier dans un hôtel de Dubaï. Très vite, la police des Emirats a accusé le Mossad de l’avoir tué. Les suspects étaient entrés dans Dubaï avec des passeports falsifiés britanniques, australiens, irlandais, français et allemand.

La Haine grandissante sur Internet

Mardi 2 mars 2010

La Haine grandissante sur Internet

Il y a un phénomène dernièrement sur internet, et c’est de détester les juifs à cause du parti sioniste. On revient petit à petit à l’idéologie du troisième Reich comme quoi les juifs contrôlent le monde, et comme quoi ils veulent imposer un gouvernement mondial à toute la planète. Sachez que si on creuse bien c’est absolument faux, les juifs sont des boucs émissaires et serviront pour la future troisième guerre mondiale.

Je ne sais pas tout ce qui se passe entre la Palestine et Israël, et je ne compte pas sincèrement m’y intéresser aussi intensément que mon investigation sur le pouvoir oligarque Américain et Anglais. Si vous cherchez bien, c’est à cause de l’ONU s’il y a une telle embrouille en Palestine à l’heure actuelle. Et l’ONU est un produit de Churchill, Roosevelt et la Société des Nations. Il n’y a pas un seul juif dans le tas. Aussi, tous les financiers mondiaux ne sont pas juifs, il y a beaucoup d’athées, de baptistes, et de protestants. Le cliché des juifs qui détiennent toutes les richesses du monde est de la propagande, et a beaucoup servie durant le troisième Reich.

Même si les Hébreux ont un passé historique peu glorieux, quand on se renseigne sur ce qu’ils ont fait aux Phéniciens en terre de Canna, c’est vrai que ça laisse à désirer mais c’était il y a 3200 ans auparavant. Vous savez qui contrôlait le territoire Palestinien avant que l’ONU place les juifs là où ils sont? Vous avez vraiment fait vos devoirs? Ce sont les anglais qui ont occupé la Terre Sainte de 1917 à 1948. Et avant eux? Les Turcs, c’était la période Ottomane. Et Avant les Ottomans? La période Mamelouk. Etc… sans fin! Fascinant comme histoire d’ailleurs.

Donc… Vous connaissez bien votre histoire? Vous savez qui était en Terre de Palestine avant, et pourquoi les Israëliens ont été placé là? Vous ne voyez pas que c’est un jeu risqué de la part de l’ONU et de la communauté internationale que de réincarner le conflit hébreux-arabes? Vous savez qui a fondé l’ONU? Vous savez ce que dit George Bush dans son speech du 11 Septembre 1991 et de 1990? « Accomplir la promesse et la vision des fondateurs des Nations Unies ». Et c’est quoi? Apporter la démocratie dans le monde, par la force, ou par la menace internationale, ou par l’endettement.

Israël est un bouc-émissaire au service de l’oligarchie américaine et anglaise, et si vous ne voyez pas ça, alors tous vos efforts sont en vain. On va parler un peu du parti sioniste quand même, le sionisme existe depuis 1880. En 1920, à la conférence de San Remo, les grandes puissances occidentales ont décidé de la création d’un Foyer National Juif en Palestine, et donné un mandat aux Britanniques en ce sens. Les opportunités sont énormes pour le sionisme, mais s’accompagnent d’un monté des divergences sur le pouvoir, les objectifs et les moyens. [wiki]. Vous savez quoi? Lisez donc cet article sur wiki: http://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme_r%C3%A9visionniste

Il y a des informations ultra intéressantes, qui vont vous montrer que les juifs n’ont rien à voir des sionistes, et que les juifs sont autant victimes de leur gouvernement que nous! Vous êtes vraiment stupide de croire que tous les juifs sont pour le sionisme, et si vous n’aimez pas le sionisme, allez en Israël protester. Arrêtez de vous prendre pour des défenseurs de la liberté et des droits palestiniens, arrêtez la folie une seconde, qui finance Israël? Vous le savez? Et qui finance ceux qui financent Israël?

Vous ne voyez pas que les médias se focalisent sur ce petit terrain de Terre plus que n’importe où dans le monde pour des raisons occultes et stratégiques? Pourquoi ne pas s’intéresser aux brigades de la mort par exemple. C’est quoi cette fausse compassion envers les musulmans franchement, ils souffrent des deux côtés, que ça soit musulman ou hébreux. Vous pensez franchement que l’être humain est si sanguinaire que ça? Vous connaissez des juifs? Vous vous êtes suffisamment documentés sur l’origine de l’état d’Israël et pourquoi l’ONU reconnait Israël mais pas la Palestine? Vous ne voyez pas que c’est l’ONU qui fout la merde ici? Ils auraient très bien pu mettre les hébreux en Arizona ou en Patagonie, mais ils l’ont fait exprès de les mettre en « terre sainte » car c’est dans leurs écrits religieux, c’est karmique. Je ne cherche pas à faire l’apologie des juifs, ils ont déjà suffisamment payé pour leurs erreurs dans le passé.

Le Vrai complot, ce que les médias cherchent à faire passer les musulmans pour des méchants terroristes et faire passer les juifs pour de mauvais êtres humains qui tuent pour le plaisir. C’est politique et religieux, c’est très compliqué comme situation, et c’est la faute de l’ONU, des USA, de l’Angleterre, et des pays Européens si il y a un conflit au moyen orient aujourd’hui, c’est pas la faute des juifs.

Israël est un outil pour l’expansion Américaine au moyen-orient, et donc l’accomplissement du fameux agenda secret. Qui est la destruction à la fois du sionisme, et du monde musulman. Et pas seulement le monde musulman. Faites vos recherches vous-même avant de critiquer tel ou tel parti, car ça devient sérieusement pathétique toute cette haine inutile envers le peuple juif.

Je ne suis pas du tout expert dans ce domaine, mais je donne mon avis car j’ai fait quelques recherches quand même hein, et je sais de quoi je parle quand je n’en dis pas trop. Donc prenez cette base et travaillez avec.

Ce qui m’a donné envie d’écrire cet article c’est la reprise d’un article de Syti sur Agoravox (un point de rassemblement important sur internet à l’heure actuelle avec Alter Info), qui est: L’évolution du web « conspirationniste » vers la haine et le dogmatisme. Sylvain a écrit un article de base, sans jamais croire une seconde que sur internet ça allait provoquer un véritable tsunami de haine il y a quelques mois, le web libre évolue sans une sale direction.

L’article de Sylvain est vraiment bien (POUR MOI) et je l’avais même repris sur mon site. On arrête pas d’accuser Sylvain Timsit (et surement après la diffusion de cet article, on m’accusera Moi) d’être juif et d’être pour le parti sioniste.

On peut ressasser des commentaires des deux côtés que je ne commenterais pas forcément, mais qui méritent d’être archivés,

Par le naif (xxx.xxx.xxx.204) 1er mars 14:02

@ l’auteur

Au début de l’article, on ne peut être que d’accord avec vous, normal, vous enfoncez des portes ouvertes…..

Mais à partir de :  » On en vient à cracher sur Obama et à adorer Ahmadinedjad, c’est un comble ! »

Patatras vous tombez vous même dans les travers que vous dénoncez !!!!

Je n’ai aucune sympathie pour Ahmadinedjad, mais à preuve du contraire il n’occupe aucuns territoires, n’en revendique pas, ne menace pas ses voisins et malgré la propagande n’est pas prêt de pouvoir le faire. A partir de là pourquoi le diaboliser ainsi. Que je sache, ce n’est pas l’Iran qui est accusé de crimes de guerre devant L’ONU.

Quand à la colombe Obama, le prix Nobel de la paix 2009, si vous êtes en mesure de me citer une chose justifiant ce titre « prestigieux », j’en serai absolument ravi. Si vous êtes en mesure de me démontrer en quoi sa politique est différente de celle de Bush, en quoi Hillary Clinton est meilleure que Candy Rice etc……

Vous en remettez une couche :  » Parmi ceux qui se complaisent dans cette logique sur internet, combien aimeraient aller vivre en Iran ou en Chine ?… »

Et parmi les zélateurs des USA et d’Israël, pourquoi n’y sont-il pas ??? et parmi les vas t’en guerre, pourquoi ne sont-ils pas dans l’armée ????

Cerise sur le gâteau :  » Alors que le réchauffement climatique était auparavant considéré comme l’une des preuves de l’aveuglement de nos dirigeants, il est désormais dénoncé comme une « arnaque », pour en arriver finalement à une haine envers les écologistes, promptement traités d’éco-tartuffes. »

Le réchauffement climatique n’est qu’une part infime du problème écologique et oui se focaliser la dessus, c’est de la tartufferie et y répondre par un marché des taxes CO2 une escroquerie dont l’un des principaux promoteur n’est autre qu’Al Gore, encore un prix Nobel.
Personnellement, je suis écologiste depuis René Dumont et si ce dernier était encore de ce monde, il serait le premier à dénoncer ces conneries !!!!

Vouloir faire croire que capitalisme et/ou libéralisme et écologie sont compatibles est une escroquerie. Je ne nie pas les problèmes écologiques, bien au contraire de même que je ne nie pas les évènements du 11/09 Par contre je conteste les « mesures prises » et les conclusions de la commission d’enquête. Je ne conteste nullement la Shoah mais l’utilisation qui en ai fait par certains pour justifier l’injustifiable. Marre d’être traité de négationniste par des journaleux qui ne se sont même pas penché sérieusement sur les questions dont ils parlent, marre de ce terrorisme intellectuel manichéen qui définie l’axe du bien et l’axe du mal, marre de la pensée unique qui veut que ce soit toujours les mêmes crétins qui n’ont cessé de se tromper ou de nous tromper qui tiennent le crachoir.
Ce n’est pas être conspirationniste que de constater que l’argent va à l’argent et qu’une part infime concentre entre ses mains pouvoir, privilèges et fortune.

Alors oui, je n’achète plus de journaux, regarde de moins en moins la télé, écoute de moins en moins la radio si ce n’est pour constater le décalage entre « une information officielle » et celle qui circule sur le Net. A ce sujet j’aimerai faire remarquer que les mêmes « journalistes » œuvrent sur ces trois médias, sans parler des experts professionnels dont on peut se demander s’il leur reste du temps pour leur spécialité tant ils sont présents sur tous les médias et qu’il est inutile d’écouter tant le discours est convenu et rodé….

Oui sur le Net circule beaucoup de conneries, mais guère plus que dans les autres médias, mais sur un sujet précis, la pluralité des points de vue permet de se faire une opinion autrement plus construite et documenté qu’en regardant le journal de TF1 ou de France 2.

Pour finir, j’aime ces auteurs qui se servent du net pour en dire tout le mal qu’ils en pensent en omettant de dire qu’il ,n’auraient aucunes chance de s’exprimer ailleurs que sur ce médium. Alors oui le Net n’est que ce qu’il est, mais il a au moins le mérite de donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et rien que pour cela il mérite d’être défendu.

Slts

Et il y a 5 commentaires du genre, je ne vais pas tous les mettre, puis Sylvain répond,

Par syti (xxx.xxx.xxx.146) 2 mars 00:05

Réaction de l’auteur aux réactions…

En 1998, j’ai créé un site pour dénoncer le détournement de la démocratie par des organisations non-élues (think tanks, « club de réflexions, organisations supranationales comme l’OMC, l’OCDE etc), le nouvel ordre économique, la prise du pouvoir par les multinationales, et la « pensée unique » dans les médias. Un peu plus tard, suite à l’élection de George W.Bush, il s’est ajouté une critique de son régime, de sa propagande, ses manipulations, ses guerres et bien sûr la torture.

Au centre de tous ces thèmes, il y a la défense de la démocratie, des libertés, de la justice.
Je n’ai pas changé de valeurs.

Mais depuis 2 ou 3 ans, on assiste à une dérive haineuse et intolérante du mouvement « conspirationniste » qui a produit sa propre « pensée unique » et qui s’éloigne de ces valeurs. [Mon rajout: Stan Maillaud, Kemi Seba, LLP, sont de bons exemples parmi tant d'autres]

La haine déversée contre les écologistes a d’ores et déjà eu pour effet de diviser l’opposition au « nouvel ordre mondial » car une bonne moitié de ces opposants sont écologistes.

Et l’autre effet désastreux est que cette dérive haineuse ajoutée à l’absence de toute déontologie journalistique donne des arguments à ceux qui s’activent actuellement pour une censure du net « à la chinoise » par le filtrage des sites.

Voila pourquoi j’ai décidé de jeter un pavé dans la marre des « bien pensants » en écrivant cet article.

On a le droit d’avoir nos opinions, jusque là rien de mal, Le Naïf a donné son point de vu, passionné mais réglo, et 4 autres personnages aussi, Sylvain a répondu, normal. Puis vient la suite, et là… Une avalanche de haine et de dogmatisme à chier par terre envahit l’écran. Et c’est hilarant de constater que l’article de Syti parle exactement de cela! Il y a donc cette confrontation,

Par fonzibrain (xxx.xxx.xxx.10) 2 mars 00:27

tu es un usurpateur ou un traitre

nous faire une tirade sur l’antisémitisme prouve que tu es soit débile soit que tu tente de manipuler les gens.

L’antisémitisme est un goute d’eau dans l’océean du racisme anti arabe et anti musulmans

donc si toi tu nous parle de l’antisémitisme comme problème majeur, c’est que tu nous prend pour des cons

il n’y a aucun probleme d’antisémitisme en france, il y a par contre un énorme probleme d’islamophobie

bref, tu en as trop fait, tu t’es fait griller

Au passage voila un commentaire que je trouve bien!

Par Philou017 (xxx.xxx.xxx.36) 2 mars 00:33

Le sectarisme et l’intolérance existent à tout les niveaux, y compris dans le mouvement anti-complot.
Votre accusation d’anti-sémitisme me parait mal venue. En cherchant, vous trouverez de l’anti-sémitisme aussi, mais l’anti-sémitisme est aussi un argument utilisé pat le NWO pour faire taire tout esprit critique dans certains domaines.

Concernant les écologistes, je serai assez d’accord, ne confondons pas des écolos qui s’égarent parfois, avec les financiers cyniques du système.

Comme je l’ai dit plus haut, vous ne pouvez pas dénoncer certains excès en critiquant ceux qui ne partagent pas votre propre dichotomie du monde, ce qui ressort quand même dans votre article.
Si vous voulez être entendu, mettez l’accent sur ce qui rassemble plutôt que sur ce qui divise.

Encore une attaque de la part de fonzibrain,

Voila pourquoi j’ai décidé de jeter un pavé dans la marre des « bien pensants » en écrivant cet article.

tu es un traitre, la situation est bien tropgrave pour qye tu oses tenter de diviser les gens.

tu es un traitre, en osant dire qu’il y a des limites à la liberté d’expression, honte à toi.

tu nous prend vraiment pour des cons, va faire ta propagande de censeur du net ailleurs,

NOUS SOMMES LIBRES ET COMPTONS BIEN LE RESTER

http://fonzibrain.wordpress.com/

Et encore une autre,

Par fonzibrain (xxx.xxx.xxx.10) 2 mars 00:16

SIty qui valide l’idée qu’il faut limiter la liberté d’expression, on aura tout vu….

TU ES UN USURPATEUR

Puis Sylvain répond,

Par syti (xxx.xxx.xxx.146) 2 mars 01:12

C’est tout le contraire. Je m’inquiète de la limitation de la liberté d’expression qui va bientôt arriver à cause de certains sites anti-NOM, sous forme de filtrage du net.

Puis fonzibrain rétorque,

Par fonzibrain (xxx.xxx.xxx.10) 2 mars 00:22

ON T’AS DEMASQUÉ
TU PARLE D’ANTISÉMITISME ALORS QUE L’ISLAMOPHOBIE EST PARTOUT.

RENTRE FAIRE TA PROPAGANDE AILLEURS, TU ES GRILLÉ, TON ARTICLE ET TES DEUX COMMENTAIRES VONT FAIRE LE TOUR DU NET EN QUELQUES JOURS,,,,,

J’hallucine, parler d’antisémitisme aujourd’hui, c’est un comble

Et rétorque encore,

Par fonzibrain (xxx.xxx.xxx.175) 2 mars 00:44

c’est quand même marrant de voir le gars venir faire la lecon aux gens, en nous prenant pour des mongoliens.

c’est excellent comme méthode :

le giec triche ou se trompe profondément, du coup ce sont ceux qui critiquent le giec qui sont des cons, trop bon !!!

idem pour l’iran vous savez l’ennemi de mon ennemi !, les occidentaux font tout pour déstabiliser ce pays,(faux texto durant élection, attentant de djudullah, le NED, etc) et c’est l’iran qui est coupable de lutter contre ces tentative de déstabilisation, c’est vraiment nous prendre pour des cons,
syti , tu sais on a un cerveau, et on connait parfaitement l’histoire, du coup c’est difficile de nous manipuler, surtout aussi grossierement,

le mal est fait, la TOTALE LIBERTÉ D’INTERNET A OUVERT LES YEUX À PLEIN DE GENS, C’EST UNE SECONDE INVENTION DE L’IMPRIMERIE, LA DIFFUSION DU SAVOIR EST EXTRAORDINAIREMENT RAPIDE

et je comprends que certains flippent, mais c’est trop tard, les gens savent, de plus en plus comprennent comment ils se sont fait avoir

Sylvain répond donc,

Par syti (xxx.xxx.xxx.146) 2 mars 00:45

Normalement, l’anti-sionnisme est une critique politique d’un mouvement politique. En tant que tel, il ne doit pas être assimilé à l’antisémitisme.

Mais il est évident que dans certains cas, l’antisionnisme est bel est bien le masque de l’antisémitisme. On peut reconnaitre que c’est le cas lorsque « l’antisionnisme » tourne à l’obsession.
Ou lorsque des « antisionnistes » se jettent dans les bras de l’extrême droite.

Fonzibrain repart à l’assaut,

Par fonzibrain (xxx.xxx.xxx.175) 2 mars 00:59

LOL ta phrase  » On peut reconnaitre que c’est le cas lorsque « l’antisionnisme » tourne à l’obsession.  »

VA DIRE çA AUX PALESTINIENS, putain, mais tu es un grand malade toi !!!!

la critique de l’apartheid aussi n’etait pas valable si elle tournait à l’obsession ?

tu ne crois pas que l’injustice absolu ne pousse pas à une critique absolu ?

MAINTENANT C’EST SURE, TU ES UN USURPATEUR, peut etre dès le début, mais tu es un grand malade, je comprend pour qui tu bosses,

honnettement si tu avais voulu manipuler les gens, tu aurais du y aller moins fort, avec tes gros sabot on t’as reconnu

Puis Syti,

Par syti (xxx.xxx.xxx.146) 2 mars 01:20

Pour un Palestinien, c’est normal qu’il soit obsédé par l’antisionnisme.

Mais pas pour des Français qui n’ont jamais mis les pieds en Palestine. Il y a d’autres problèmes plus proches d’eux et qui nécessiteraient leur action et même leur obsession (vu ce qui se passe dans la France de Sarkozy)

Apparemment ça a nourrit l’esprit de fonzibrain qui répond,

Par fonzibrain (xxx.xxx.xxx.10) 2 mars 01:41

c’était le commentaire qui me fallait, merci sity, demain je fais un papier sur toi

Et pour finir car je n’ai pas que ça à faire que d’agrandir la popularité d’un cerveau cramé comme fonzibrain, voila un super commentaire qui explique clairement la situation,

Par Pascal M.Vincent, Directeur du CCTP de Barcelone (xxx.xxx.xxx.114) 2 mars 10:29

« Pour un Palestinien, c’est normal qu’il soit obsédé par l’antisionnisme.

Mais pas pour des Français qui n’ont jamais mis les pieds en Palestine. Il y a d’autres problèmes plus proches d’eux et qui nécessiteraient leur action et même leur obsession (vu ce qui se passe dans la France de Sarkozy) »

@ l’auteur.
C’est sur cette angle que j’essaye en général de faire comprendre à mes interlocuteurs qu’ils sont intoxiqués. Un bon exemple consiste à leur dire :

« Que pensez vous d’un japonais qui passerait ses journées à étudier les disputes entre le PS et l’UMP, et qui passerait tout son temps libre dans des forums pour en parler, en essayant de convaincre que tel camp à raison »

Il est fou… voila la réponse.

Et bien que penser d’un type qui se persuade que le conflit israël / palestine le concerne, alors qu’il n’a jamais mis les pieds la bas, et n’y mettera sans doute jamais les pieds de toute sa vie. Mais malgré cela, y consacre la plus grande partie de son existence.

Ca ne veut pas dire que l’on doit s’en foutre ou ne pas s’y interesser. Mais dès lors qu’il y a une obsession sur un sujet, c’est généralement une haine qui en est la cause. Il n’ya qu’à voir le discour guerrier que certains tiennent ici. Menaces, agessions verbales…

Etc… Etc… Chacun voyage. Perso je peux me planter dans mes conclusions, mais lisez, cherchez, vous verrez bien qu’internet est entrain de se transformer en dépotoir à haine.

Mais qu’est ce qui se passe sur cette foutue planète!

Lundi 1 mars 2010

C’est à rendre fou!

Je sais que mon article Le message de la mort qui tue est la vérité parce que j’exprime que dans le fond j’en sais rien, et c’est la vérité que j’en sais rien. Et quand vous lisez COMPLOTS MONDIAL, DELIRES, VRAIMENT ?, c’est vrai aussi! Mais comment interpréter tout cette complexité?!

En fait ça se tient grave, que Skull & Bones, ou l’Ordre de Yale, est en fait l’ordre des Illuminati en amérique, selon Sutton,

Antony Sutton avait donc pénétré bien des secrets du « Gouvernement Occulte du Monde ». Mais aussi bizarre que cela puisse paraître, il n’était pas satisfait à cent pour cent. Après 16 livres et 25 ans de recherches fondamentales, il pensait avoir tout vu, que le monde n’était finalement que le règne de la confusion à l’état pur, au-delà de toute intelligibilité, éloigné de toute notion de salut et qu’il n’y pouvait malheureusement pas grand chose… En 1968 il se rappelait avoir fait publier par la Hoover Institution, à l’Université Stanford, ses volumes sur Western Technology and Soviet Economic Development.

En 3 volumes substantiels il avait expliqué, « en long, en large et en travers » comment l’Occident avait édifié l’Union Soviétique. Toutefois ce travail suscitait des interrogations en apparence insolubles: pourquoi avait-on fait cela ? Pourquoi avait-on édifié l’Union Soviétique et opéré à de nombreuses reprises des transferts de technologie à destination de l’Allemagne hitlérienne ? Pourquoi à Washington voulait-on occulter ces faits ? Pourquoi avait-on renforcé la puissance militaire soviétique et simultanément la nôtre ? Dans des ouvrages ultérieurs — la série des Wall Street — A. Sutton avait accumulé d’autres questions, mais n’avait toujours pas apporté de réponse à ses interrogations profondes. Il était arrivé plus ou moins à la conclusion qu’aucune réponse rationnelle ne pouvait le satisfaire pleinement. C’est alors, qu’en 1982, il reçut une liasse de documents d’une vingtaine de centimètres d’épaisseur ! Rien moins que des listes de membres d’une Société Secrète Américaine. Et quelle société secrète!

Au fur et à mesure que les pages défilaient, il devenait de plus en plus évident qu’il ne s’agissait pas de n’importe quel groupe. Les noms étaient synonymes de Pouvoir avec un grand P. Tandis qu’il contrôlait l’identité de chacun de ses membres émergeait une construction étonnante, et ce qui constituait auparavant un monde flou devenait clair comme du cristal… Cette société secrète qui avait pour emblème un crâne et des tibias entrecroisés (« Skull & Bones ») n’était rien d’autre que l’ « Ordre de Yale », l’Ordre des Illuminés de Bavière en sa descendance, ayant pour quartier général l’Université de Yale.

Je pense sincèrement que A.C. Sutton détenait la vérité du gouvernement secret, et comme je n’ai jamais lu Sutton, eh bien je vais devoir m’y mettre, car je ne supporte pas ne pas savoir ce qui se passe. Mon article comme quoi les athées sont la cause des problèmes dans le monde est réel, j’y crois profondément et c’est le cas, d’un point de vu large, on est tous les mêmes, on ressemble à nos dirigeants, et si on était à leur place je doute qu’on ferait mieux qu’eux.

Mais il y a vraiment un gouvernement secret qui se montre petit à petit au jour, qui a financé la révolution bolchévik parce que le Tsar de Russie refusait de créer une banque centrale. On sait que la BCE refuse de prêter de l’argent aux états membres, on sait que la Réserve Fédérale est contrôlée par un petit groupe de gens, on sait que ce sont toujours les mêmes personnes qui reviennent dans la haute finance internationale. Et qu’ils ont pour projet de créer un nouvel ordre mondial.

Ce nouvel ordre mondial, je ne sais pas ce qu’il sera, je ne sais pas pourquoi les dirigeants secrets font ce qu’ils font, et je ne pense pas que ça soit totalement purement pour leurs propres intérêts, je suis convaincu au fond de moi, qu’ils ne sont pas entièrement mauvais, car sinon nous n’aurions pas tout ce que nous avons, mais qu’ils peuvent faire des erreurs, et que le nouvel ordre mondial est peut être un moyen de corriger les erreurs, c’est à dire NOUS. Ils ont profité de nous, maintenant ils vont se débarrasser de nous, ça parait fantasmique mais c’est peut être la réalité qui sait.

Il faut vraiment bien faire la part des choses. Je ne peux pas faire la part des choses car je ne sais pas, et je vais donc m’empresser de lire les ouvrages de Sutton, et une fois que j’aurais fini et que j’aurais bien digéré la chose, peut être que je ferais un article dessus. Mais personnellement c’est beaucoup trop compliqué à mon goût et je me demande sincèrement si jamais je saurais la vérité.

Le projet des Illuminati était d’apporter la démocratie dans le monde, et d’émanciper les femmes (ce qu’ont fait les Rockefeller, voir le reportage de Aaron Russo). Donc il y a vraiment, mais alors vraiment un projet de conquête du monde ici. Mais pourquoi exterminer le moyen orient et les sionistes, pourquoi financer les nazis et les communistes, pourquoi faire tout ça? La création de l’ONU? Merci à Hitler, sans lui l’ONU, la charte de l’atlantique de Roosevelt et l’OTAN ne seraient jamais nés. Et on voit bien que les Américains et les Anglais sont main dans la main, même on peut dire, l’Union Européenne et les Etats Unis sont là à vouloir imposer leur vision de ce que le monde devrait être.

Vous réalisez à quel point c’est compliqué?? Vous réalisez que c’est pas en lisant sur quelques sites internet que ce sont les illuminati et l’antéchrist qui dirigent le monde qu’il faut arrêté de chercher. Le plus on sait le moins on sait! Mais je ne changerais pas d’avis dans un sens, je sais que SI nous étions responsables et si nous avions la volonté de devenir de meilleurs individus, nous ne serions pas dans cette tourbe, et peut être que c’est une méga coïncidence, mais internet permet de relativiser la chose, et de découvrir des informations complètement affolantes et hallucinantes. Il va falloir revoir tout de A à Z et cette fois en lisant les ouvrages des auteurs comme Sutton, pas en lisant des sites internet.

Il va falloir que je devienne pro du nouvel ordre mondial si je ne veux pas finir ignorant. Donc C’est reparti, je recommence, faut tout revoir de A à Z encore et encore… C’est sans fin c’est pas pensable. Je dis grand merci à plein d’auteurs comme Sutton, Billington, pour avoir essayé de nous expliquer tout ça.

La seule approche possible pour ne pas perdre la boule, est de ne pas tirer des conclusions trop rapidement, et de ne pas être émotionnellement perturbé quand on lit ces informations là. Ca fait 4 ans bientôt que je suis dans le domaine, et j’en sais moins que quand j’ai commencé j’ai l’impression. Bref je pourrais parler de combien je sais rien pour l’éternité, alors je bouge mon gros cul plein de graisse et je vais lire Sutton.

Mais c’est délirant, Sutton dit,

Tous les pays du monde sont tenus par les « Banques Centrales » ([20]) où dans certains pays (comme la France) des « familles » se cooptent de siècle en siècle pour exercer un pouvoir réservé à une élite très spéciale. Rappelons pour mémoire que la « Révolution Russe de 1917? fut décidée, entre autres, parce que le Tsar refusait la création d’une Banque Centrale en Russie. Un tel affront vis à vis des « maîtres du monde » ne pardonne pas. En publiant ce dernier ouvrage — qui reprenait en fait le titre exact d’un excellent volume publié dans les années 50 par Eustace Mullins, cité par William Carr dans Des Pions — Antony Sutton désirait attirer l’attention sur les comploteurs qui vont provoquer la 3e Guerre Mondiale grâce à l’étincelle du « Proche-Orient », conflit majeur qui verra la destruction simultanée du sionisme et du monde musulman telle qu’annoncée dans la fameuse lettre de Pike à Mazzini en 1870-71.

Je n’ai qu’un truc à dire: W T F ? Pourquoi aider un parti politique comme le sionisme et ensuite le détruire?! Pourquoi??? Il est où le délire?! Qu’est ce qu’ils ont fait les juifs pour en chier à ce point dans la vie? Et pourquoi le moyen orient, qu’est ce que le moyen orient a fait? Ils sont trop pauvres et ont aucun contrôle sur rien, ils veulent faire leur gouvernement mondial là bas où quoi? A Jérusalem? L’Armageddon va se passer en Israël et au moyen orient? Et quelle est cette fameuse lettre de Pike à Mazzini,

OMG MAIS C’est HORRIBLE.

Source: Albert Pike et le plan luciférien de gouvernement mondial

“ Cette lettre du 15.08.1871 fut révélée par le Commodore William (1895-1959) dans son livre « Pawns in the Game » (« Des Pions sur l’Échiquier », Éd. Canadienne éditée en 1954 par la « National Federation of Christian Laymen »). Cet officier de marine canadien faisait partie de l’équipe formée par l’amiral britannique Sir Barry Domville, ancien chef de la « Naval Intelligence », retraité en 1936 et plus tard incarcéré par W. Churchill comme antibelliciste. […]

“ … mais des deux défaites subies par la France, la militaire et sociale, profiteront à la fois les financiers cosmopolites et les disciples de Karl Marx, tandis que les promoteurs du « World Revolutionary » mouvement, Giuseppe Mazzini et son homologue nord-américain, le général Albert Pike [1809-1891], dans leur lettre du 15.08.1871, traitent du schéma « Crise, Guerre, Révolution » des 3 guerres mondiales suivies des 3 grandes révolutions qui doivent marquer le XXe siècle. A. Pike, 33e degré, grand commandeur du Rite écossais du Sud, fonda sa propre obédience luciférienne : le « New Reformed Palladian Rite » destiné à appuyer le Mouvement Révolutionnaire Mondial (cf. Jean Lombard, « La face cachée de l’Histoire moderne », pp. 552-554, 1984, et les pages 555-556 du tome 2 de l’éd. espagnole). ”

“ La Première Guerre Mondiale devait permettre aux Illuminati de renverser le pouvoir des Tsars en Russie et de transformer ce pays par la mainmise du Communisme athée. Les divergences « naturelles », attisées par les Agents des Illuminati entre les Empires Britannique et Allemand devaient servir à fomenter cette guerre. Le conflit terminé, le Communisme devait se constituer et être utilisé pour détruire les autres gouvernements et affaiblir les religions.

“ La Deuxième Guerre Mondiale devait être fomentée en jouant sur les divergences entre Fascistes et Sionistes Politiques. Cette guerre devait permettre la destruction du Nazisme et accroître la puissance du Sionisme Politique de façon à ce que l’Etat souverain d’Israël put s’établir en Palestine. Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, la puissance du Communisme International devait arriver au niveau de celle de la Chrétienté tout entière. Arrivé à ce point, il devait être contenu et mis en réserve jusqu’à son utilisation pour le dernier cataclysme social.

“ Quelle personne informée pourrait nier que Roosevelt et ChurchilL ont réalisé cette politique ?

“ La Troisième Guerre mondiale doit être fomentée en utilisant les divergences que les agents des Illuminati attiseront entre les Sionistes Politiques et les dirigeants du monde musulman. La guerre doit être menée de telle manière que l’Islam (le monde Arabe y compris la religion de Mahomet) et le Sionisme Politique (y compris l’Etat d’Israël) se détruisent mutuellement. Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront forcées de se combattre jusqu’à un état d’épuisement complet, physique, moral, spirituel et économique.

“ Quelle personne impartiale et raisonnable pourrait nier que les intrigues en cours au Proche, au Moyen Orient et à l’Extrême Orient ne préparent pas la réalisation de ce dessein infernal ?

“ Le 15 août 1871, Pike disait à Mazzini qu’après la Troisième Guerre Mondiale, ceux qui aspirent à dominer le monde sans conteste provoqueront le plus grand cataclysme social que le monde ait jamais connu. Nous citons ses propres termes empruntés à la lettre cataloguée au British Museum Library à Londres : ”

« Nous lâcherons les Nihilistes et les Athées et nous provoqueront un formidable cataclysme social qui, dans toute son horreur, montrera clairement aux nations les effets d’un athéisme absolu, origine de la sauvagerie et du plus sanglant chambardement. Puis tous les citoyens, obligés de se défendre eux-mêmes contre la minorité révolutionnaire mondiale, extermineront les démolisseurs de la civilisation, et les masses déçues par la chrétienté dont les esprit déistes seront à partir de ce moment sans boussole, à la recherche d’un idéal, sans savoir vers quoi tourner son adoration, recevront la vraie lumière grâce à la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer, enfin révélée aux yeux de tous, manifestation qui suivra la destruction de la chrétienté et de l’athéisme, simultanément soumis et exterminés en même temps. »

Mais c’est réel alors, c’est réel les gars! Ils veulent provoquer un cataclysme et niquer les athées et les nihilistes et les chrétiens! Et imposer une doctrine luciférienne (Avant de partir en live, LUCIFER n’est pas démoniaque, c’est le porteur de lumière rien d’autre). Mais c’est horrible! C’est vraiment le seul moyen qu’ils ont pour nous « aider » et nous « apporter l’illumination » en exterminant l’église diabolique catholique et les athées débiles mentaux, et tous les nihilistes qui croient en rien?! C’est vraiment leur projet?? Mais on peut y arriver différemment, laissez nous un peu plus de temps s’il vous plait, je suis persuadé que les gens comprendront tout ça d’eux mêmes, on est pas obligé de rentrer dans un super conflit mondial comme ça!!! Non on peut y arriver par nous même. Si ces gens qui détiennent le pouvoir lisent cet article, je vous en prie, LAISSEZ NOUS ENCORE UN PEU DE TEMPS ON PEUT VRAIMENT Y ARRIVER, ON PEUT DEVENIR DE BONS HUMAINS ET VOUS NE SEREZ PAS OBLIGES DE NOUS MASSACRER A CAUSE DE NOTRE IGNORANCE. Ayez confiance en la race humaine bordel, ce n’est pas la solution que de provoquer un conflit mondial pour apporter une solution, on peut le faire, on peut y arriver, la troisième guerre mondiale va annihiler tous les efforts philosophiques qui ont été fait jusqu’ici. Non je ne peux pas le croire, ce n’est pas possible. Vraiment là j’ai encore plus de mal à comprendre. Mon Dieu on va tous devenir fou.

SI VOUS CONTINUEZ DE BLAMER LES SIONISTES, OU SI VOUS ETES SIONISTE ET QUE VOUS BLAMEZ LES MUSULMANS, C’EST A CAUSE DE VOUS SI ON VA VERS UNE TROISIEME GUERRE MONDIALE BANDE DE CONNARDS CONDESCENDANTS DE MERDE! JE SUIS DESOLE POUR MA HAINE, MAIS AIMEZ VOUS LES UNS LES AUTRES BORDEL, SI VOUS CONTINUEZ A CRITIQUER ISRAEL, OU A CRITIQUER LE MONDE MUSULMAN, VOUS ALLEZ PROVOQUER LA TROISIEME GUERRE MONDIALE. ILS UTILISENT LES SIONISTES POUR PROVOQUER LA TROISIEME GUERRE MONDIALE, ILS UTILISENT LES TERRORISTES MUSULMANS POUR PROVOQUER LA HAINE CHEZ LES SIONISTES!!! C’est une stratégie vraiment horrible. Arrêtez tout de suite vos différents avec Israël, arrêtez tout de suite de détester le monde musulman, ARRETEZ TOUT ON JOUE LEUR JEU!!!! ON JOUE LEUR JEU!!!

On est manipulé de A à Z ah ah ah (rire hystérique)… Je ne sais même plus quoi penser. J’arrête le délire, tirez vos conclusions par vous même et préparez vous au carnage, car je ne pense pas que les musulmans et les sionistes vont faire la paix, donc… C’est inévitable… La fin de l’ancien ordre mondial est pour bientôt :( … Mon dieu mais nan, mais nan, NON. ARRETEZ TOUT DE SUITE VOS ARTICLES ANTI MUSULMANS ET ANTI SIONISTES, C’EST JOUER LEUR JEU, ILS VEULENT PROVOQUER LA HAINE DE PARTOUT POUR PROVOQUER LA TROISIEME GUERRE MONDIALE AU MOYEN ORIENT, ET C’EST A CAUSE DES ANTI SIONISTES ET ANTI MUSULMANS QUE TOUT CA EST POSSIBLE! STOPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPP

Attali aimerait bien que Jérusalem soit la capitale du gouvernement mondial

Dimanche 28 février 2010

Attali aimerait bien que Jérusalem soit la capital du gouvernement mondial

Serait-il possible qu’on est des vidéos pas altérées par des sons et toutes sortes de bruitages à la con? C’est bien joli l’émotionnel mais c’est pas ça qui va changer le contenu. Bon là on voit bien que Jacques Attali souhaiterait que Jérusalem devienne la capitale du monde.

L’antisémitisme d’après Jacques Attali

Dimanche 28 février 2010

Vous avez une dette envers le peuple juif!

« Rayer israel de la carte » ou propagande sioniste

Mardi 20 octobre 2009

« Rayer israel de la carte » ou propagande sioniste


"Rayer israel de la carte" ou propagande sioniste
envoyé par cc93. – L’info internationale vidéo.

Signez ces deux pétitions contre les actions d’Israël dans GAZA

Mardi 10 février 2009

Deux pétitions contre Israël

israel-crimes

Signez ces deux pétitions en ligne, si ça peut aider Gaza, si vous avez d’autres liens dans ce genre postez les en utilisant les commentaires,

http://www.petitiononline.com/1500000/

http://www.tlaxcala.es/detail_campagne.asp?lg=fr&ref_campagne=10

Le temps est venu d’appeler l’État terroriste d’Israël par son nom

Mardi 27 janvier 2009

Le temps est venu d’appeler l’État terroriste d’Israël par son nom

© Mondialisation.ca

La sauvage agression israélienne qui a duré 22 jours, ôtant la vie à  plus de 1500 Palestiniens, dont plus de 85 % étaient des civils, s’inscrit dans la longue chaîne d’assassinats et d’opérations d’épuration ethnique que les Palestiniens subissent au quotidien, de la part de la soldatesque israélienne, depuis 1948.

18 janvier 2009
Dimanche 18 janvier 2009, à  Jérusalem

« Epuration ethnique », « génocide », politique « génocidaire », « camp de concentration », « exécutions sommaires », « pogroms », « holocauste », « ghetto », tous ces termes, abondamment utilisés par les médias quand il s’agissait de justifier la guerre de l’OTAN contre l’ex-Yougoslavie, sont-ils des termes tabous quand il s’agit de mettre Israël face aux crimes commis par ses troupes contre des civils, en violation du droit international et des Conventions de Genève ?

Force est de constater que, lors de ce carnage qui a provoqué la répulsion de millions de gens partout dans le monde, aucun média traditionnel n’a eu la décence d’appeler les choses par leur nom.

Combien de massacres l’armée israélienne pourra-t-elle encore perpétrer, dans cette région où elle est allée s’imposer par la force, avant que l’on ne qualifie enfin clairement ses agressions de génocidaires ?

Israël n’a en rien caché ses intentions homicides et les longs préparatifs qui ont conduit à  ce gigantesque massacre. Pourtant, aucun média mainstream n’a daigné alerter l’opinion publique du fait troublant qu’en baptisant « Plomb durci » ce qui allait se révéler comme un des plus sinistres massacres des temps modernes, l’Etat d’Israël se référait à  un texte de Haïm Nahman Bialik, qualifié de « poète des pogroms » [1]

Cela se dit, cela se sait que, dans les guerres et les conflits qui déchirent le Moyen Orient, en particulier, les rédactions occidentales occultent tout ce qui peut déranger les intérêts stratégiques d’Israël et des grandes puissances qui le protègent.

Depuis 2001, l’opinion publique sait que les prétendus principes pour lesquels l’administration Bush et l’Union européenne s’étaient engagés dans la lutte dite « anti-terroriste » n’avaient rien à  voir ni avec la morale, ni avec les exigences de justice ou la défense des libertés ; mais que les gouvernements occidentaux se servaient de ces principes pour s’en prendre aux musulmans, faire peur à  leurs citoyens, et restreindre les libertés publiques.

Tout le monde peut observer que l’Etat d’Israël occupe une place à  part, au-dessus de la loi commune, et que, nombre d’hommes et de femmes politiques et de journalistes abusent l’opinion publique, aidant ainsi Israël à  camoufler ses crimes.

Le plus préoccupant est que ces journalistes et politiciens qui mentent sans vergogne et manipulent l’information pour innocenter Israël et justifier la poursuite de sa politique belliqueuse, agissent au vu et au su du monde, sans que cela ne suscite de réactions de la part des forces politiques ou des corporations de journalistes de leurs pays respectifs.

En France, le journaliste Alexandre Adler par exemple [2], calque manifestement ses prétendues analyses sur les thèses que les services attachés aux ambassades d’Israël répandent auprès des journalistes disposés à  servir leurs intérêts [3]

Ce n’est donc pas M. Adler qui ira jamais éclairer l’opinion sur les buts réels des tournées effectuées par le président français Nicolas Sarkozy, et le Ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, au Moyen Orient, ou sur les raisons profondes de leur zèle à  vouloir -durant la présidence européenne- faire entrer Israël dans l’Union Européenne ou l’ « Union pour la Méditerranée ». Par contre, il répétera inlassablement que le Hamas est armé par l’Iran, sans en apporter jamais la moindre preuve, et que l’Iran est la plus grande menace pour le monde, parce que cela correspond à  la propagande qu’Israël souhaite répandre. Ainsi, la menace réelle que représente Israël est toujours occultée pour être attribuée à  ceux qui seront sa prochaine cible : le Hamas, l’Iran, ou la Syrie.

Les citoyens ne sont plus des enfants de chœur. Ils ont dù se rendre à  la triste évidence : que nombre de politiciens, journalistes, prétendus défenseurs des droits de l’homme, ont un parti pris communautaire, ne s’encombrent pas de principes moraux et se montrent dépourvus de toute décence.

Cela peut être particulièrement bien compris et dénoncé grâce aux nouveaux médias. Ainsi, qui souhaite connaître la vérité peut savoir que M. Sarkozy n’est pas allé au Moyen Orient début janvier pour « chercher un cessez-le-feu », comme les journalistes aux ordres l’ont expliqué, mais pour aider Israël à  éliminer le mouvement et le gouvernement légitimement élu du Hamas.

Quand, le 5 janvier 2009 par exemple, M. Sarkozy est allé faire sa tournée, ce n’était pas pour exiger d’Israël la cessation des bombardements qui ensanglantaient Gaza, mais pour faire traîner les choses, « pour offrir à  Israël une couverture européenne et pour lui permettre de poursuivre l’holocauste d’une population isolée, assiégée et affamée. Chaque jour, les éléments de la conspiration apparaissent un peu plus clairement », s’indignait le journaliste arabe Abdel Bari Atwan qui, lui, n’a pas peur d’appeler un chat un chat [4].

Les femmes qui ont cru en l’humanité particulière des femmes en politique, doivent aujourd’hui plus que jamais déchanter et se tenir pour dit que leurs consœurs, une fois au pouvoir, ne sont ni moins lâches que leurs homologues masculins, ni plus sensibles qu’eux à  la souffrance des femmes et des enfants que les missiles israéliens pulvérisent.

Nous avons plusieurs fois documenté les manquements de la Cheffe de la politique étrangère suisse, Mme Calmy-Rey [5]. Nous avons déploré la timidité de ses prises de position et qu’elle n’ait jamais pris de véritables risques politiques susceptibles de mettre sa carrière en jeu, pour tenter de sauver des vies, et servir les exigences de justice.

Mais que dire alors de la Conseillère nationale Martine Brunschwig Graf [6], que les citoyens suisses ont vue, au 20ème jour de cette guerre sauvage, devant le palais du gouvernement fédéral à  Berne, soutenir publiquement Israël lors d’une manifestation réunie à  l’appel de la « Société Suisse-Israël » ? Ainsi, au moment même où l’Etat d’Israël jetait toute la population de Gaza dans l’effroi et la mort, son discours était tout entier consacré à  la nécessité pour le monde d’assurer la sécurité d’Israël !

Plus révoltant encore pour cette population traumatisée qui se relevait à  peine de ses blessures, fut d’entendre, le 21 janvier, la déclaration de la commissaire européenne chargée des Relations extérieures, Mme Benita Ferrero-Waldner.

Alors qu’il y a à  Gaza cent mille personnes à  la rue ou déplacées, privées de tout, qui attendent, entre agonie et espoir, des solutions urgentes, Mme Ferrero-Waldner n’a eu aucun scrupule à  faire sienne la position du bourreau israélien et à  affirmer que la reconstruction de bâtiments et d’infrastructures à  Gaza ne « débuterait que lorsque l’Union Européenne aurait un partenaire palestinien acceptable » , et que la confrontation du Hamas avec Israël « était un obstacle aux perspectives d’une vie meilleure pour le peuple de Gaza », et donc que le Hamas devait être écarté de la reconstruction de Gaza.

La population de Gaza a ainsi été avisée : si elle continue de soutenir le Hamas, élu pourtant démocratiquement en 2006, elle va devoir en payer le prix !

Outré par ces propos, l’intellectuel palestinien Omar Barghouti, s’est exclamé : « Ce n’est pas que les personnalités officielles de l’Union Européenne soient particulièrement morales, dotées de principes ou de quelques décence humaine, mais Benita Ferrero-Waldner, commissaire européenne chargée des Relations extérieures, entrera peut-être dans l’histoire comme l’une des politiciennes européennes les plus répugnantes et racistes de tous les temps.
A Gaza, l’Union Européenne – et nombres de personnalité politiques dans le monde – a non seulement perdu tout semblant d’engagement en faveur des droits de l’homme ou du droit international, mais elle s’est mise à  rivaliser avec les Etats-Unis dans son mépris total à  l’égard de populations arabes ravalées au rang d’humains de deuxième catégorie.
Il faut aussi noter, comme l’a montré l’échec du sommet arabe au Koweit, que les gouvernements d’Arabie Saoudite, d’Egypte – et l’Autorité Palestinienne de Ramallah – sont tous partie prenante du plan Etats-Unis – Union Européenne – Israël qui consiste à  utiliser la reconstruction comme un moyen de chantage, pour parfaire tout ce que la force armée israélienne a finalement échoué à  parachever : un « changement de régime » à  Gaza et une soumission totale des Palestiniens à  la volonté d’Israël. »

Toutes ces manœuvres politiques servent à  appuyer la volonté d’Israël et de ses alliés de continuer à  faire du Fatah (le parti corrompu de Mahmoud Abbas), la « clé pour organiser l’aide internationale » selon Mme Ferrero-Waldner. Ce qui revient à  donner raison aux criminels qui ont détruit Gaza et accusent le Hamas d’être « responsable de sa destruction ».

Au lendemain des massacres à  Gaza, avec le dîner offert par M. Olmert à  Jérusalem, que les leaders espagnol, allemand, italien, français, britannique et tchèque se sont apparemment complus à  partager cordialement, les propos de Mme Ferrero-Waldner viennent couronner des années de complicité honteuse de l’Union Européenne avec la politique criminelle menée par Israël.

Rien – ni les centaines d’enfants mutilés à  jamais, ni le fait que l’armée israélienne ait fait usage d’armes chimio-toxiques et radiotoxiques qui exposent la population de Gaza a des maladies graves et à  des cancers – ne semble avoir particulièrement ému ou ébranlé ces femmes de fer, peu sensibles à  la souffrance des Arabes et surtout soucieuses de la prétendue « sécurité » de l’Etat juif.

Il n’y a pas de démocratie quand les droits de l’homme sont à  géométrie variable, lorsqu’il s’agit de punir les peuples qui ne votent pas pour les mouvements politiques que l’Occident veut leur imposer par la force, et de les empêcher de se soulever contre leurs bourreaux.

Tout cela doit nous appeler à  réagir.

Seule la justice peut assurer aux êtres humains leur dignité. Il est temps que les membres d’associations et de partis manifestent publiquement leur dégoùt et osent enfin dénoncer les dérives de ces responsables politiques qui mènent nos sociétés vers la loi de la jungle.

Alors qu’à  Genève, le Conseil d’Etat interdit aux partis progressistes de manifester le 31 janvier (le jour même où les autorité suisses, s’apprêtent à  accueillir le criminel de guerre Shimon Peres), le rapporteur de l’ONU pour les territoires palestiniens Richard Falk, ne s’est, lui, jamais compromis avec l’occupant. Le 22 janvier, il a encore accusé l’Etat d’Israël de commettre des « crimes de guerre » systématiques et déclaré que les habitants de Gaza assiégés rappelaient « les pires souvenirs du ghetto de Varsovie » [7]
D’autres (trop) rares personnalités, se sont également honorées, comme le Président de l’Assemblée de l’ONU Miguel d’Escoto Brockmann, en dénonçant sans compromis les crimes commis par Israël.

Il faut leur rendre hommage et suivre leur exemple.

[1] Haïm Nahman Bialik est connu pour son poème « La ville du massacre », écrit après un pogrom qui avait entraîné la mort de quarante-neuf Juifs en 1903, en Russie. La guerre unilatérale israélienne contre Gaza de 2008-2009, a été lancée le jour de la fête juive de Hanouka. Elle a été baptisée « Plomb durci » en référence à  un des contes de Haïm Nahman Bialik où il est question d’une toupie en plomb durci.

[2] Coqueluche des médias français, engagé dans la communauté juive, Alexandre Adler est un ardent défenseur de l’État juif d’Israël.

[3] Sur les techniques de manipulations utilisées dans chaque pays du monde par les services de propagande israéliens, le journaliste italien Giorgio S. Frankel est bien informé. Il a été lui-même contacté par le numéro deux de l’ambassade israélienne en Italie ; il a pu voir comment leurs services transmettaient à  ceux qui le voulaient des informations fausses, leur préparaient des articles destinés à  incriminer le Hezbollah, etc. En ce qui concerne l’Italie, il cite comme exemples emblématiques de cette information de propagande qui unit services secrets, journalisme et diplomatie, les journalistes Giorgio Romano et Vittorio Segre.

[4] Dans Al-Quds Al-Arabi, le 7 janvier 2009.

[5] Voir :
- « Nous pressons nos gouvernements de mettre immédiatement fin au carnage », par Silvia Cattori, Mondialisation, 7 janvier 2009.
- « Ceux qui ont le pouvoir de condamner se taisent » par Silvia Cattori, silviacattori.net, 4 janvier 2009.
- « La diplomatie suisse en accusation », par Silvia Cattori, Mondialisation, 29 septembre 2008.

[6] Martine Brunschwig Graf, femme politique suisse, conseillère nationale depuis 2003, Ancienne Présidente du Conseil d’Etat genevois, présidente de l’Association pour la prévention de la torture, co-présidente de l’Association de soutien à  la mise en place d’une institution suisse pour la promotion des droits humains, présidente de la Fondation pour l’enseignement du judaïsme de l’ l’Université de Lausanne.
Sur son blog elle écrit : « Etre libérale, c’est être humaniste. Etre libérale et s’engager pour la promotion des droits humains… ».

[7] Voir : « Falk likens Gaza to Warsaw Ghetto », Press TV, 22 janvier 2009.

Silvia Cattori est journaliste suisse.

N’oubliez pas Gaza!

Jeudi 22 janvier 2009

N’oubliez pas Gaza!

© Mondialisation.ca

Le cessez-le-feu ne représente ni une victoire d’Israël, ni la paix, mais la préparation d’une nouvelle agression d’ici un, deux ou trois ans. D’où notre responsabilité pour tirer le bilan de ces trois semaines de souffrances. Et surtout : que pouvons-nous faire pour protéger les gens de Gaza, pour oeuvrer à  une véritable paix, pour une information plus correcte de nos concitoyens ? Quelques réflexions rapides rédigées en urgence depuis Beyrouth où j’étais invité par le Forum Social Mondial en sa première session tenue dans le monde arabe…

Beyrouth, 19 janvier

1. Israël poursuit un plan à  long terme

- « Jusqu’à  présent, j’étais partisan d’Israël à  100%, mais là , je me demande qu’est-ce que c’est pour un Etat ? »
- « Un Etat raciste qui veut agrandir son territoire »
- « Oui, à  présent, je le crois bien »

Ce dialogue entre deux pères, entendu par un ami à  la porte d’une école de Luxembourg, est typique. La cruauté de l’agression contre Gaza a ouvert les yeux de nombreuses personnes. Viser des femmes, des enfants, des hôpitaux, des ambulances, des écoles, de façon aussi répétée, ce ne sont pas des « bavures » ou des dérapages. Des faits semblables ont été commis en 1948, 1967, 1982, 1987-1993, 2000, 2006… En fait, Israël poursuit la réalisation d’un plan à  long terme : agrandir son territoire jusqu’à  l’ensemble de la Palestine, ce qui implique de terroriser la population et de la forcer à  évacuer le territoire.

Tel était l’objectif réel de l’attaque contre Gaza. Certes, Israël prétendait vouloir éliminer le Hamas, mais tous les analystes savent que c’était inatteignable. Il y avait aussi un objectif immédiat et sordide : éviter une défaite aux élections. Chaque enfant palestinien tué vous rapportera combien de voix, Monsieur le boucher Barak ?

Bien sùr, pour amadouer l’opinion, le gouvernement israélien se prétend désireux de négocier. Mais il a soigneusement éliminé tous ceux qui étaient prêts à  négocier avec lui. Il a emprisonné à  perpétuité Marwan Bargouti, un laïc, leader intègre et populaire du Fatah; il a emprisonné pour trente ans Ahmed Sadaat, un laïc, secrétaire-général du Front Populaire de Libération de la Palestine; à  présent, il cherche à  éliminer le Hamas. Et après, avec qui négociera-t-il ? Avec Al Qaeda ?

2. Une guerre « made in USA »

Chaque année, Israël reçoit quatre milliards de dollars d’aides militaires et autres des Etats-Unis. Plus que l’ensemble des pays en voie de développement. Bien qu’il n’ait cessé de violer toutes les résolutions de l’ONU et toutes les règles du droit international et soit condamné pour cela par à  peu prés tous les pays du monde.
La raison ? Les Etats-Unis ont toujours considéré que le Moyen-Orient leur appartenait, à  cause du pétrole. Pour le monopoliser, ils ont multiplié les chantages, coups d’Etat et invasions militaires. Ils entretiennent des dictatures féroces en Arabie saoudite, Koweït ou Egypte tout en prétendant défendre la « démocratie » au Moyen-Orient.

En réalité, Israël est leur porte-avions, le « flic du pétrole ». Chargé d’aider à  contrer tout pays qui voudrait être indépendant et utiliser l’argent du pétrole non pour les coffres-forts d’Exxon mais pour le développement d’une économie indépendante.

Comme le disait ici, hier, le chanoine belge François Houtart, cofondateur du Forum Social Mondial : « Israël fait partie d’un projet impérial de domination du Nord sur le Sud ».

3. Une guerre de l’Europe aussi

L’Europe se prétend neutre et « équidistante » entre Israël et les Palestiniens. « Neutre » entre des agresseurs colonialistes et leurs victimes ? Mais en réalité, elle soutient à  fond Israël en en ayant fait un quasi membre de l’UE, en qualifiant de terroriste le gouvernement palestinien démocratiquement élu et en fournissant à  Israël des milliards d’euros d’armements.

Ainsi, hypocrite, mon pays, la Belgique, a prétendu être humanitaire en envoyant un avion pour rapatrier des enfants palestiniens blessés, oubliant seulement de préciser qu’ils avaient été blessés avec des armes notamment belges !

De plus, Sarkozy a fait semblant de négocier (avec une seule des parties!), juste pour gagner du temps et permettre à  Israël de finir son sale travail. Son petit chien Bernard Kouchner a menti sur ce massacre comme il a menti à  chaque guerre de l’Occident (Irak, Yougoslavie, Afghanistan). Pas neutres du tout, à  fond derrière Israël!

Derrière Israël, il y a ses parrains : les USA et l’UE. C’est aussi une guerre pour le pétrole. C’est la plus longue guerre de l’Occident, qui dure depuis 1948. C’est le soutien au dernier colonialisme du monde. Peut-être le pire puisqu’il s’agit de vider une terre de ses habitants!

En fait, on est en train de préparer l’opinion européenne, elle aussi, à  l’idée qu’il faudra peut-être un jour faire la guerre contre « le péril musulman ».

4. Des médias en guerre ?

Si les Européens pouvaient voir Al Jazeera, ils auraient été dans la rue dès le premier jour et Israël aurait dù arrêter. Ne dites pas trop vite que vous êtes bien informés en Europe et que ce sont les Arabes qui se trompent.

Parlez donc avec des Français ou des Belges d’origine arabe : ils ont vu une autre guerre que vous. Ils ont vu l’atrocité des crimes, et cela dès le début. Ils ont entendu les déclarations des différentes parties de la résistance palestinienne et ils savent donc qu’un accord de paix était possible à  condition d’être équilibré et juste. Ils connaissent l’Histoire qu’on vous a cachée, ce qu’on ne peut dire dans aucun journal télévisé européen ou US: à  savoir que le conflit a commencé quand Israël a chassé les Palestiniens de leurs terres.

Alors, qui est bien informé, qui est mal informé ?

5. Y pouvons-nous quelque chose?

A Bruxelles, le 11 janvier, on a pu voir un phénomène étonnant. Les grands partis qui ont toujours soutenu Israël, y compris un parti qui entretient des relations étroites et « fraternelles » avec le parti travailliste israélien, étaient pourtant dans la rue, participant à  une manifestation de cinquante mille personnes pour exiger l’arrêt de l’agression!

L’explication de ce mystère ? Le « facteur Al Jazeera + Internet » d’abord. Le facteur électoral ensuite. Les Arabes de Belgique, informés grâce à  la chaîne qatarie, se sont mobilisés. Invité à  parler dans deux mosquées, à  Bruxelles et à  Lille, j’ai eu l’occasion de ressentir leur révolte, mais aussi leur volonté de ne plus rester marginalisés et passifs. L’opinion des non-immigrés a aussi évolué sous l’influence des infos d’Internet; le monopole médiatique n’est plus aussi absolu qu’avant.

Les grands partis (il y aura des élections en juin en Belgique) ont dù le sentir aussi. On a donc constaté une évolution en trois phases, dans les partis et aussi dans les médias qui les suivent :

Phase 1 : durant les premiers jours, on avance qu’Israël a « le droit de se défendre ».

Phase 2 : quand la cruauté de l’offensive ne peut plus être cachée, on critique Israël pour sa « riposte disproportionnée » ( ce qui excuse encore l’agression.)

Phase 3 : quand l’opinion bascule devant l’horreur, on va jusqu’à  condamner des crimes.

Seulement en paroles. Pas d’actes, pas de sanctions, pas de suspension des incroyables privilèges accordés à  ceux qui commettent ces crimes. N’empêche. Cela montre l’impact d’une information véritable, et surtout l’impact d’une population, même minoritaire au début, qui se mobilise. Et cela montre qu’il sera possible d’aller plus loin.

A quelles conditions ?

6. L’action ne peut venir que d’en bas : boycott !

La solution ne peut venir d’en haut, car nos multinationales et nos gouvernements ont misé sur Israël et l’alliance avec les USA.

Je rencontre énormément de gens qui veulent faire quelque chose. Parmi les diverses propositions, je pense que le boycott est une action accessible à  tous, assez facile à  pratiquer, dans une campagne de longue durée et qui fera mal au portefeuille, donc au nerf de la guerre. La machine de guerre israélienne coùte cher, elle est financée par les revenus des fruits, légumes, fleurs et autres produits qu’Israël vend en Europe notamment dans les supermarchés.

Dans ma jeunesse, j’ai participé à  la campagne de boycott qui a forcé les racistes blancs d’Afrique du Sud à  renoncer à  l’apartheid et à  l’oppression des Noirs. Ce mode d’action est efficace. Encore plus s’il est organisé collectivement. 1. Avec des comités par pays et des comités locaux d’action à  la base. 2. En ne dispersant pas les efforts, mais en concentrant sur quelques produits (israéliens, voire des complices US et européens) à  déterminer ensemble. 3. En s’accompagnant d’un travail régulier d’information de la population, de façon concrète, pédagogique et patiente. Cela peut s’organiser en regroupant toutes les bonnes volontés dans les quartiers, mais aussi les écoles, les entreprises, les associations, partout. L’idéal serait de commencer avec un appel de personnalités et de mouvements…

7. Besoin d’unité

A Beyrouth où je me trouve, j’ai discuté pendant trois jours avec des dizaines de personnes venues de nombreux pays de la région. Des hommes, des femmes, des jeunes, des moins jeunes, des croyants ou des laïques. Et, car je sais qu’on me le demandera, oui, avec des femmes voilées; et je vous garantis que je n’ai pas senti de différence quant à  l’engagement, la réflexion ou l’indépendance d’esprit. Une dame marocaine voilée était venue me trouver après un exposé, et nous avions parlé. Un peu plus tard, je rencontre son mari, un parlementaire marocain qui me dit : « Voici mon épouse, ou plutôt, je suis son mari, je l’accompagne! » Car elle était, comme bien d’autres, débordante d’idées et d’activités.

Trêve de plaisanteries, il est temps en Europe de sortir des clichés et des préjugés. Tous mes interlocuteurs, ici, étaient choqués par la timidité de la gauche européenne face aux crimes d’Israël. Et j’avais bien du mal à  l’expliquer.

Le temps me manque ici à  présent, avant de nouvelles rencontres. Mais il faudra revenir sur cette curieuse « gauche » qui, pour la plupart, ne bouge pas beaucoup pour mettre fin au dernier colonialisme. Cette gauche qui s’inquiète beaucoup d’une montée éventuelle de l’antisémitisme, condamnable bien sùr, mais ne réagit pas devant la montée bien réelle d’une islamophobie complètement paranoïaque lancée par Bush et qui stigmatise nos concitoyens immigrés.

Cette gauche ne devrait-elle pas sortir de sa tour d’ivoire et de ses complexes de supériorité? Ne devrait-elle pas prendre des distances avec ses médias et ses dirigeants pour aller à  la rencontre des peuples du Sud ? Se demander pourquoi, au Moyen-Orient, mais aussi en Amérique latine, en Afrique, en Asie, ils sont tous contre Israël ? Mieux chercher à  comprendre les raisons de cette colère qui envahit le Sud ? Et avant de donner des leçons de démocratie au monde entier, nous autres Européens qui avons mis en place Hitler, Mussolini, Franco, Pinochet, Mobutu, Suharto et la plupart des dictatures qui ont ensanglanté la planète, d’abord simplement nous demander ce que nous pouvons apprendre de ces peuples du Sud ?

C’était, très rapidement, quelques réflexions que je vous soumets… En appelant chacune et chacun de vous à  prendre ses responsabilités, là  où il est et selon ses moyens. N’oubliez pas Gaza ! Ils auront besoin d’aide humanitaire tout de suite. Mais surtout, pour éviter le retour des bombes, ils auront besoin d’une information vraie. N’oubliez pas Gaza !

Michel Collon

Que faire ?

A Bruxelles, le 10 janvier dernier, a eu lieu un atelier « Médias et Gaza : que pouvons-nous faire? » Il avait été convoqué, en urgence, en trente-six heures, par l’équipe Investig’Action qui travaille avec moi pour une information alternative. Malgré le court délai, 90 personnes sont venues exprimer leur ras-le-bol d’une information incomplète, superficielle et surtout partiale.

Toute une série de propositions intéressantes ont été faites en vue d’analyser l’info de façon critique, élargir les sources, repérer les médiamensonges, ne pas faire d’amalgames mais débattre quand c’est possible avec les journalistes. Mais surtout, pour renforcer l’information alternative sur Internet et ailleurs.

Notre équipe est réduite et, franchement, un peu débordée. Mais elle mettra les bouchées doubles pour transformer notre site actuel, dialoguer avec vous et réaliser des avancées. Vos coups de main sont plus que bienvenus, ils sont indispensables.

La devise d’Investig’Action, c’est « Nous sommes tous des journalistes! ». Et vous aussi.

Lettre ouverte aux députés européens

Mercredi 3 décembre 2008

Lettre ouverte aux députés européens

© Voltairenet, par Jean Bricmont

Le professeur Jean Bricmont a interpellé les députés européens de son pays pour leur demander de dénoncer l’Accord d’association qui devrait prochainement élever un État pratiquant l’apartheid au statut de quasi-membre de l’Union européenne.

Mesdames et Messieurs les députés,

J’apprends avec consternation et colère qu’un texte demandant la « revalorisation » des relations de l’Union européenne avec Israël sera soumis au vote des parlementaires européens ce jeudi 4 décembre 2008, suite à  la réunion du 5 novembre à  Bruxelles de la Commission des Affaires étrangères et de Sécurité du Parlement Européen.

Au cours de cette réunion, la Commission a avalisé une proposition de la Commission Européenne et du Conseil quant à  la participation d’Israël à  des accords communautaires européens. Ce nouveau protocole de coopération offre à  Israël un accès illimité aux programmes de recherches scientifiques, académiques et techniques. Il offre un statut de quasi membre de l’Union Européenne à  un État qui viole, depuis des décennies et en toute impunité, toutes les conventions relatives au Droit international, et ne respecte même pas les décisions de la Cour Internationale de Justice de La Haye, qui, le 9 juillet 2005, a jugé illégale la construction du mur israélien dans les territoires palestiniens occupés et a demandé son démantèlement.

Non seulement j’attends que vous me représentiez en pesant de tout votre poids pour empêcher que cette manœuvre israélienne réussisse, mais de plus, je vous demande de dénoncer l’Accord d’Association avec l’Union Européenne dont bénéficie Israël de façon indue, aussi longtemps que cet État ne respectera aucune des lois internationales et poursuivra sa politique d’apartheid et de nettoyage ethnique du peuple palestinien.

Recevez l’expression de mes sentiments très distingués,

Documents joints

- Recommandation de la Commission des Affaires étrangères du Parlement européen sur l’Accord d’association UE-Israël (PDF – 132.1 ko)
- Proposition du Conseil européen relative à  l’Accord d’association UE-Israël (PDF – 77.8 ko)