Archive pour la catégorie ‘PSP SPP’

L’ALENA et le PSP sont deux accords qui visent à  permettre aux États-Unis d’avoir accès aux ressources canadiennes

Mercredi 13 août 2008

L’ALENA et le PSP sont deux accords qui visent à  permettre aux États-Unis d’avoir accès aux ressources canadiennes

© Mondialisation.ca

Dans le cadre du Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP) les objectifs consistent à  éliminer les barrières et à  permettre l’accès et le contrôle des ressources canadiennes. L’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) a déjà  apparemment concédé aux États-Unis un accès illimité aux ressources énergétiques du Canada. Le PSP permettra de poursuivre les mesures de déréglementation et de privatisation des établissements canadiens. Il y a aussi des craintes à  l’effet que dans le cadre du PSP, le Canada deviendra rien d’autre qu’une colonie de ressources. Si rien n’est fait pour stopper la réalisation de ce programme et que l’Union Nord-américaine devait se réaliser, cela permettra de parachever le viol des ressources canadiennes et de ce qui était auparavant un pays souverain, fier et dynamique et qui cessera alors d’exister.

Pour l’élite mondiale qui fait pression en faveur d’une intégration toujours plus grande, les ressources canadiennes sont considérées comme des ressources nord-américaines. Les entreprises multinationales sont celles qui tireront profit du pacte concernant les ressources nord-américaines. Nous assistons présentement à  la prise de contrôle du Canada, alors même que leur propre gouvernement est de collusion avec les puissants intérêts privés. C’est grâce à  l’ALENA et au PSP que la politique énergétique nord-américaine est en train d’être instaurée de manière favorable aux États-Unis. Le Canada a besoin d’une politique énergétique indépendante qui place ses besoins futurs avant [ceux] des États-Unis et des entreprises multinationales.

À l’heure actuelle, la politique énergétique du Canada vise essentiellement à  répondre aux demandes des États-Unis alors que les provinces de l’est du pays doivent importer le pétrole dont ils ont besoin. Le Canada est le plus grand fournisseur de pétrole et de gaz naturel aux États-Unis. [Toutes provinces réunies,] la production canadienne de pétrole devrait cette année franchir le cap du milliard [de barils]. Il est question de tripler la production de pétrole à  partir des sables bitumineux d’ici 2015. Le Conseil des Canadiens indique que, « l’ALENA nous empêche de vendre nos ressources énergétiques aux canadiens à  des prix inférieurs à  ceux que nos les vendons aux États-Unis. Nous ne pourrons jamais réduire le pourcentage de la production de pétrole que nous vendons [actuellement] aux États-Unis, même si notre pays devait connaître une période de pénurie. » L’objectif est de développer la production pétrolière et gazière du Canada. Grâce à  l’entente de Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP), le Conseil nord-américain de la compétitivité (1) appui cette volonté d’augmenter la production de pétrole à  partir des sables bitumineux de l’Alberta. Les Canadiens doivent être mis au courant des plans d’une intégration plus poussée et d’une prise de contrôle encore plus grande de ses ressources en faveur des États-Unis, et cela inclut aussi l’eau.

Les États-Unis convoitent depuis longtemps l’eau douce du Canada qui représente un cinquième de la ressource mondiale. Maude Barlow, la présidente nationale du Conseil des Canadiens, a déclaré dans un récent article que « l’approvisionnement en eau tout comme l’approvisionnement en énergie, doivent être protégés si les États-Unis souhaitent maintenir leur puissance économique et militaire dans le monde. Et les États-Unis font pression pour avoir accès à  l’eau du Canada, même si le Canada connaît lui-même des pénuries. « Le Canada a désespérément besoin d’une politique nationale de l’eau qui interdirait les exportations d’eau en vrac afin de protéger ses propres besoins futurs. »

Le PSP représente une menace aux exportations d’eau canadienne, sans parler des problèmes environnementaux que cela créerait. En vertu de l’ALENA, l’eau en vrac est considérée comme une « marchandise » et, en vertu de cet accord, l’eau en vrac doit être autorisé à  circuler librement au-delà  des frontières sans intervention du gouvernement. Au Manitoba, il y a eu des discussions visant à  pomper l’eau qui se jette dans la Baie d’Hudson afin de la vendre aux américains. Le gouvernement néo-démocrate de cette province a adopté une loi qui interdit les exportations d’eau. Afin de véritablement protéger les eaux canadiennes et les autres ressources, l’ALENA doit être renégocié, ou mieux encore, abrogé.

La Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP) poursuit les objectifs d’intégration économique là  où l’Accord de libre-échange nord-américain (l’ALENA) s’est arrêté. Une intégration dans une Union Nord-américaine des domaines de sécurité, militaire, judiciaire et politique se met également en place progressivement. Certains pensent que l’Union Nord-américaine apportera la sécurité et la prospérité dans la région, alors qu’il s’agit vraiment d’un système de contrôle. Ce projet d’Union est conçu pour anéantir la souveraineté nationale, pour consolider davantage la richesse et pour siphonner les ressources du Canada et du Mexique. Les projets des entreprises privées visant à  privatiser les ressources énergétiques du Mexique se heurte à  une résistance farouche. L’intégration continentale est alimentée par la mondialisation et une Union Nord-américaine est un autre pas qui nous dirige vers l’établissement d’un gouvernement mondial et vers l’asservissement total de la population.

« Je fais ceci par amour pour ma famille et pour l’humanité. Si cela déclenche un débat et permet au peuple de chercher la vérité alors cela en vaut vraiment la peine. On ne lâche pas le combat pour conter le nouvel ordre mondial. » Dana Gabriel

Article original en anglais : http://www.opednews.com

Traduction de Dany Quirion pour Alter Info

ALERTE ROUGE !!!

Mardi 8 juillet 2008

Intensification de la privation des libertés aux usa

© France-Jeunes.net

Une session spéciale à  « huis clos » de la Chambre des Représentants des Etats-Unis, aurait été tenue ces jours-ci, pour discuter des dispositions de surveillance de la sécurité à  prendre.
Ce n’était que la 4e fois en 176 ans, qu’une session de la Chambre des Représentants ferme ses portes au public.

Le gouvernement fédéral US aurait plus de 100.000 (?) wagons de transport de prisonniers. Non seulement les membres auraient discuté de nouvelles dispositions de surveillance, selon le motif officiel de la session à  huis clos, mais ils auraient également examiné :

- L’effondrement imminent de l’économie US, à  se produire d’ici au mois de septembre 2008.

- L’effondrement imminent des finances du gouvernement fédéral des USA pour le mois de février 2009.

- La possibilité d’une guerre civile à  l’intérieur des Etats-Unis en raison de l’effondrement.

- Le rassemblement anticipé « des citoyens insurgés des États-Unis », susceptibles d’aller à  l’encontre du gouvernement.

- La détention de ces insurgés aux camps de « REX 84″* construits dans l’ensemble des Etats-Unis.

- Le risque de représailles contre des membres du Congrès, suite à  ces effondrements.

- L’endroit des « installations sùres » pour les membres du Congrès et leurs familles, où résider pendant les troubles civils massifs attendus.

- La fusion nécessaire et inévitable des Etats-Unis avec le Canada (pour ses ressources naturelles) et avec le Mexique (pour sa réserve de main d’œuvre à  bas prix).

- L’établissement d’une nouvelle devise – l’AMERO – pour les trois nations comme solution proposée au prochain « Armageddon » économique (!).

Il aurait été interdit aux membres du Congrès de révéler ce qui aurait été discuté.

Mais plusieurs étant si furieux et inquiets de l’avenir du pays, qu’ils auraient commencé à  diffuser l’information…

* »Rex 84″ est un plan du gouvernement fédéral des USA pour détenir un grand nombre de citoyens en cas de troubles civils ou massives, d’urgence nationale.

Il faut savoir que plus de 600 camps d’emprisonnement ont été construits aux Etats-Unis par l’administration Bush, tous pleinement opérationnels et prêts à  recevoir des prisonniers. Le personnel de la direction des camps est déjà  en place, ainsi que des gardes à  plein temps, bien que les camps soient tous vides… pour l’instant…
Entourés de miradors, ces camps sont destinés à  être utilisés par la FEMA (Federal Emergency Management Agency – l’agence fédérale chargée de gérer les situations d’urgence), dans le cadre d’une proclamation de la loi martiale.
Les camps font partie du « Rex 84 Program », un programme prévu « officiellement » pour le cas d’un franchissement en masse de la frontière mexicaine par des immigrés clandestins, afin qu’ils puissent être rapidement arrêtés et placés en détention par la FEMA. Le programme Rex 84 prévoit aussi la fermeture temporaire de nombreuses bases militaires pour les convertir en prisons.
Les plans « Cable spicer » et « Garden plot » sont deux sous-programmes de « Rex 84″ qui seront déclenchés en même temps. « Garden plot » est un programme destiné à  contrôler la population, et « Cable spicer » est le programme pour la prise de contrôle des Etats et de leurs gouvernements par le gouvernement fédéral.

La FEMA sera le bras armé exécutif et dirigera toutes les opérations sous l’autorité du président des Etats-Unis.
Les camps de détention sont tous desservis par voies ferrées, aussi bien que par la route. Beaucoup disposent également d’un aéroport à  proximité. La majorité des camps ont une capacité de 20.000 prisonniers. Le plus vaste de ces camps est situé en Alaska à  coté de Fairbanks. Deux autres sont localisés à  Palmdale et à  Glendale, dans le sud de la Californie.

Source : http://www.alterinfo.net/

Ca surprend à  moitié quand on sais que les camps de concentration c’est une histoire de famille chez les Bush (le grand père de Bush Junior était le banquier des nazis)
Donc bientôt n’importe quel dissident pourra être interné dans ces camps, sous n’importe quel motif (troubles à  l’ordre publique, cyberdissidents, n’a pas payé son PV etc…) Camps équipés des mêmes joujoux nazi (miradors, voie ferrés pour amené les victimes, et même d’après certains fours crématoires…)

Voilà  quelques liens intéressants :
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=1750
http://usa-menace.over-blog.com/article-1678468.html

Yahoo Page d’Accueil, PSP / SPP

Lundi 20 août 2007

Nous vivons définitivement dans un monde de science fiction

Sur la page d’accueil de Yahoo.ca, on ne voit absolument aucun article sur le rendez vous entre Bush, Harper et Calderon pour un Partenariat pour la Sécurité et la Prospérité (PSP), juste un pauvre petit article où on peut lire « Des Protestants se réunissent avant le conseil trilatéral au Québec ». Que faire sérieusement? Les médias sont contrôlés par ces personnes qui se réunissent du 20 au 21 Aout.

psp yahoo.ca page principal

Voila le lien à  l’article de Yahoo.ca, Protesters gather before trilateral talks in Quebec. D’après les autorités il y avait 3000 protestants, je pense qu’il y en avait au moins 5000, enfin c’est toujours comme ça, 15,000 membres selon les manifestants et 1500 selon la police. C’est bien les gars, il faut dire non à  ce mouvement PSP qui cherche à  détruire vos libertés en Amérique du Nord, mais que faire… Les manifestations semblent ne pas arrêter ces organisations sans scrupules, y aurait-il un autre moyen que la manifestation? Décidément ce n’est vraiment pas une situation délicate…

Sommet trilatéral au Québec PSP

Lundi 20 août 2007

Sommet trilatéral au Québec des dirigeants des Etats-Unis, du Canada et du Mexique

spp autoroute alena amero

Source: Yahoo.fr, Cet article n’a aucun vote! Il n’apparait pas sur la page principale de Yahoo, et vous devez cherchez longtemps avant de pouvoir le trouver, et il y a seulement UN SEUL ARTICLE SUR LE SUJET. Alors que quand ça parle de Sarko entrain de faire son jogging, il y a au moins 5 articles.

Par Ben Feller AP – Dimanche 19 aoùt, 14h53

WASHINGTON – Le président américain George W. Bush interrompt lundi ses vacances texanes (Avec Sarkozy pour parler de comment mieux contrôler le monde de l’Ouest) pour un sommet de deux jours avec son homologue mexicain Felipe Calderà³n et le Premier ministre canadien Stephen Harper. Lors de cette rencontre à  Montebello (Québec), dans le cadre du Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité (PSP), on parlera notamment de sécurité aux frontières, de compétitivité économique face à  l’Inde et à  la Chine ou encore de solutions énergétiques. Du côté des altermondialistes, le PSP inspire méfiance et inquiétude.

Autant de points qui nécessitent des réglages techniques mais essentiels, comme l’harmonisation des procédures aux frontières et celle des normes commerciales. « Ce n’est pas nécessairement très sexy mais c’est primordial pour notre sécurité (lavage de cerveau à  gogo!!). Ca doit être fait« , résume Roger Noriega, un ancien secrétaire d’état adjoint de M. Bush. Avec l’accord de libre-échange nord-américain (ALENA), les trois pays font partie du partenariat commercial le plus grand du monde, dont certains, comme les démocrates américains, s’interrogent sur les effets réellement positifs.

Dans le cadre des rencontres annuelles du PSP, une trentaine de dirigeants de grandes entreprises des trois pays seront par ailleurs présents à  Montebello. Le camp alter-mondialiste, gardé à  bonne distance du site (20 km de périmètre de sécurité?! Et c’est même pas dans cet article?!), ne sera pas en reste, accusant le PSP d’avoir pour ambition secrète de fondre le continent nord-américain dans un ensemble sécuritaire et néo-libéral intégré (faire une alliance Nord Américaine). Au Canada, plusieurs formations, dont le Parti libéral, craignent aussi que le PSP entraîne « un nivellement par le bas » des normes – notamment en matière de santé et d’environnement – plutôt qu’une amélioration de la qualité de vie des habitants.

« Ce qui est vraiment important, c’est que (les trois pays) continuent à  mettre en avant l’importance de l’intégration nord-américaine, à  montrer que les problèmes post-11-Septembre ne vont saper ni les échanges commerciaux ni les investissements », analyse pour sa part Charles Doran, de l’Ecole des études internationales avancées à  l’Université John Hopkins.

C’est la troisième rencontre à  ce niveau depuis 2005 dans le cadre du PSP. La première avait eu lieu aux lendemains des attentats à  New York et Washington (le puzzle commence à  se compléter n’est ce pas?), à  une époque où il s’agissait alors de voir comment renforcer les contrôles aux frontières sans brider le commerce et le tourisme.

George W. Bush arrivera lundi après-midi à  Montebello, un bourg de 1.033 âmes situé entre Ottawa et Montréal. Au Château Montebello, hôtel de luxe qui abrita le sommet du G7 en 1981, il s’entretiendra avec Stephen Harper de questions économiques, du réchauffement climatique, du Proche-Orient et de la guerre en Afghanistan -où le Canada a déployé des troupes. Le président américain rencontrera ensuite M. Calderà³n pour parler sécurité aux frontières et immigration.

A l’issue des entretiens bilatéraux, les trois dirigeants dîneront ensemble lundi soir. Le sommet se poursuivra mardi, conclu par une conférence de presse finale.

Ce sommet intervient alors que Washington s’apprête à  offrir son aide à  Mexico pour lutter contre le trafic de drogue. Si les détails sont réglés à  temps, le plan pourrait être présenté à  Montebello: il financerait en partie l’équipement et les formations des équipes anti-stupéfiants. Mais beaucoup de Mexicains se méfient de cette aide américaine, craignant que cette ingérence ne mette en péril leur souveraineté. AP

NOUS REFUSONS D’ETRE MIS EN CAGE

Lundi 20 août 2007

Pourquoi nous manifestons

Source: PSP-SPP.com

Montebello, Québec (19-21 aoùt 2007) — Stephen Harper, George Bush et le président mexicain Felipe Calderà³n se réunissent derrière des barrières d’acier et des milliers de policiers au château Montebello, dans le cadre du soi-disant  » Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP) « .

Ils parlent de  » sécurité  » et de  » prospérité « , mais leur programme en est un d’insécurité et de misère pour les classes ouvrières et opprimées de toutes les Amériques.

En bref, le  » Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP)  » conjugue les politiques destructrices néolibérales de l’Accord de libre échange nord-américain (ALENA) aux tactiques de peur et de paranoïa associées aux politiques de  » sécurité nationale « . Le PSP est un nouveau projet, mais il cadre parfaitement dans le programme colonialiste et capitaliste imposé aux peuples du monde depuis des siècles.

Le véritable programme du PSP n’est un secret pour personne : guerres meurtrières et occupations militaires à  l’étranger; militarisation des frontières et augmentation des détentions et des déportations; attaques soutenues contre les peuples autochtones, les pauvres, les migrant-e-s et la classe ouvrière; destruction de l’environnement; multiplication des méga projets au service de l’avarice des entreprises; et pire encore.

Le PSP, décrit par ses agents comme une ALENA version 2.0, est conçu et promu par des sociétés transnationales et les groupes de pression qui les soutiennent, comme le Conseil canadien de chefs d’entreprise. Ces  » big boss  » rencontreront les chefs d’État ici même au château, à  huis clos, évidemment…

Le PSP renforce le principe de la  » Forteresse Amérique du Nord « , en vertu duquel les riches et privilégiés vivent reclus dans des communautés fermées et des villes gentrifiées, protégés par la police et des mesures de sécurité, alors que le capital circule librement à  travers les frontières et que l’accès à  la main d’œuvre bon marché et aux ressources naturelles s’accroît; pour tous les autres, il y a les barrières et les frontières, les réserves, les centres de détention, les prisons, la surveillance accrue et une précarité généralisée.

Aujourd’hui, alors que les politiciens et les chefs d’entreprise se cachent derrière des lignes de police et une barrière d’acier de trois mètres de haut, et que nous sommes exclus à  l’extérieur et poussés dans des  » zones de manifestation « , Montebello est le symbole le plus éloquent de cette Forteresse Amérique du Nord.

NOUS REFUSONS D’ETRE MIS EN CAGE

Alors que Bush, Harper et Calderà³n se réunissent avec les grands capitalistes, un réseau d’activistes anticapitalistes prônant l’action directe, provenant du Québec et de l’Ontario, unis par les principes de l’Action mondiale de peuples (AMP), tenteront de perturber le Sommet.

Nous ne demanderons pas aux chefs et agents du PSP, ni aux gouvernements, d’être plus gentils. Nous n’avons aucun intérêt à  négocier les termes de notre misère ou à  être achetés avec des miettes. La justice et la dignité s’obtiennent par la mobilisation de base, par la lutte et par l’action directe, pas par la charité de riches philanthropes, de rock-stars ou de politiciens complices du système de destruction. Bush , Harper et Calderà³n méritent d’être confrontés directement!

Nos manifestations et notre résistance s’enracinent dans l’organisation des luttes quotidiennes: pour la souveraineté et l’autodétermination des peuples autochtones des Amériques; pour la justice, la dignité et la libre circulation des migrant-e-s; contre les détentions et les déportations; contre la guerre et l’impérialisme; pour la justice en milieu de travail; contre la pauvreté, pour la justice écologique; pour la libération de tous les prisonniers politiques; et en solidarité avec les mouvements de justice sociale partout dans le monde.

En 1994, le jour de l’entrée en vigueur de l’ALENA, les Zapatistes du Chiapas ont entamé un soulèvement dans le sud du Mexique, en déclarant que l’ALENA représente une  » sentence de mort  » pour les peuples autochtones. Avec le PSP, les politiciens, bureaucrates et entreprises nord-américaines réitèrent leur sentence de mort contre nous tou-te-s. L’inspiration des Zapatistes fais toujours échos, 13 ans plus tard, alors que nous lions nos luttes et nos préoccupations, et nous unissons pour confronter le PSP, à  Montebello et au-delà . Nous sommes partout…

INFO: www.psp-spp.comwww.agp.orginfo@psp-spp.com

Partenariat pour la Sécurité et la Prospérité (PSP, SPP)

Lundi 20 août 2007

Boycotter le Rendez-Vous à  Montebello où Bush, Harper et Calderon vont se recontrer

psp 20 21 aout 2007

Malheureusement on est déjà  le 20 aoùt et le rendez-vous PSP a déjà  commencé, comme d’habitude je m’y prends trop tard. Mais voyons voir de quoi il s’agit, d’après wikipedia (PSP), on peut lire:

Le Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP) a été lancé en mars 2005 à  Waco, au Texas. Ni accord ni traité, le PSP est présenté comme un instrument international de concertation s’appuyant sur les ententes déjà  existantes entre les États-Unis, le Canada et le Mexique, qui au premier chef est l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA, NAFTA pour les américains, TLCAN pour les mexicains).

Les 20 et 21 aoùt 2007, se réuniront à  Montebello le président américain George W. Bush, son homologue mexicain Felipe Calderà³n et le premier ministre canadien Stephen Harper. Les trois leaders nord-américains y poursuivront le dialogue entamé il y a de cela deux ans dans le cadre du Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP). Outre les chefs d’État et leur entourage, le sommet de Montebello accueillera les représentants d’une trentaine de grandes entreprises, qui viendront faire part aux leaders de leurs recommandations sur les mesures propres afin de créer un meilleur climat d’affaires. L’exportation de l’eau, l’approvisionnement énergétique, la question de la sécurité des frontières, ainsi qu’une possible monnaie nord-américaine unique (l’AMERO), seront à  l’ordre du jour.

Une forte sécurité sera présente, des regroupements alter-mondialiste étant attendu. À l’approche du sommet, le village touristique situé à  mi-chemin entre Montréal et Ottawa, sur la rive de la rivière des Outaouais, a droit à  un déploiement quasi militaire. Plusieurs hélicoptères et avions militaires ont survolé le site. Les allées et venues sont déjà  limitées à  l’intérieur d’un important périmètre de sécurité: 60 km pour la zone restreinte et 20 km pour la zone interdite.

C’est bien de vivre dans un pays démocratique, au moins on se sent écouté par ces personnes qui se réunissent dans un périmètre de sécurité érigé par l’armée de 20 km, ça doit faire plaisir aux Québécois, Canadien, et Américains de savoir qu’ils habitent un pays libre, n’est ce pas? àƒÅ tes-vous heureux?

Site Officiel SPP.gov

C’était seulement wikipedia, il faut visiter plusieurs autres ressources pour comprendre la situation, bref voila ce que l’on trouve sur le site officiel de SPP.gov, le site officiel du partenariat pour la sécurité et la prospérité,

Le Partenariat pour la Sécurité et la Prospérité (PSP) a été lancé en Mars 2005 en tant qu’effort trilatéral pour l’augmentation de la sécurité et l’amélioration de la prospérité parmi les USA, le Canada et le Mexique avec l’aide de meilleure coopération et de partage d’information.

Cette initiative trilatérale est la préface de nôtre sécurité et la prospérité de notre économie étant mutuellement renforcée. Le PSP reconnaît que ces 3 grandes nations sont liées par une même croyance dans la liberté, par des opportunités économique, et par de fortes institutions démocratiques.

Le PSP fournit le système qui assurera que l’Amérique du Nord est l’endroit le plus sur et le meilleur endroit pour vivre et faire du business. Cela inclut des programmes ambitieux de sécurité et de prospérité afin de garder nos frontières fermées du terrorisme mais ouvertes pour les échanges.

Le PSP est construit sur nos relations et échanges économique. Elle présente d’autres aspects de relations de coopération, comme la protection de l’environnement, l’approvisionnement de la nourriture, et la santé publique.

Le Président Bush, le premier ministre Harper et le président Fox ont identifié la prise en compte des urgences; les pandémies de grippe, y compris la grippe aviaire; énergie de sécurité; et des portes de sécurité (facilitation et sécurité des frontières) comme priorités pour le PSP. Les leaders ont aussi annoncé la création d’un Conseil Américain de la Compétition pour incorporer totalement le secteur privé dans le processus PSP.

SPP Mythes VS Faits

Source: http://www.spp.gov/myths_vs_facts.asp, traduction par mes soins, désolé pour les fautes,

wanted three bandidos lol

Partenariat pour la Sécurité et la Prospérité (SPP):

Le PSP est une initiative dirigée par la maison blanche comprenant les Etats-Unis et les 2 nations limitrophe à  celle-ci — Canada et le Mexique — pour augmenter la sécurité et améliorer la prospérité parmi ces 3 pays à  travers de grandes coopérations. Le PSP est basé sur le principe que notre prospérité dépend de notre sécurité et reconnaît que nos 3 grandes nations partagent la même croyance dans la liberté, les opportunités économique et une forte institution démocratique. Le PSP exposer les grandes lignes dans un agenda compréhensif pour la coopération entre nos trois pays tout en respectant la souveraineté et l’héritage culturel unique de chaque nation. Le PSP fournis un véhicule avec lequel les USA, le Canada et le Mexique peuvent identifier et résoudre des obstacles inutiles pour échanger et il fournit un moyen d’améliorer nôtre réponse par rapport aux urgences et augmenter la sécurité, ainsi pour bénéficier et protéger les Américains.

(…) Bref les sujets discutés dans ce début d’article sont les même que ce dont on a traité précédemment, donc passons et voyons les mythes et les faits ce cette union (selon le point de vue du site SPP.GOV),

PSP Mythes VS Faits

Le site du PSP est remplit de propagande, de lavage de cerveau sur la prospérité, terrorisme, coopération, sécurité, vous retrouvez ces termes et mots assez souvent dans des questions qui ne parlent même pas de ces choses, ils nous bombardent avec ces termes et espèrent nous laver le cerveau sur le vrai but de ce mouvement. Bien sur que le PSP est là  pour créer une Union Américaine et établir une monnaie qui s’appellera sùrement l’Amero, il ne faut pas se leurrer. La liste des mythes et des faits que vous voyez ci dessous, nous vient du site officiel PSP lui même, rappelez vous, dans ce genre de complots, tout ce qui est noir devient blanc et tout ce qui est blanc devient noir (black is white & white is black), c’est toujours de la même manière qu’ils nous manipulent, ils mentent, et on est suffisamment gentil pour les croire.

Mythe: Le PSP est un accord signé par le Président Bush et ses homologues Mexicain et Canadien à  Waco, Texas le 23 Mars, 2005.

Fait: Le PSP est un dialogue pour augmenter la sécurité et améliorer la prospérité parmi les 3 pays (bla bla bla…). Le PSP n’est pas un accord ou un traité (on y viendra plus tard sur cette remarque). En fait, aucun accord n’a jamais été signé.

Mythe: Le PSP est un mouvement pour fusionner les USA, le Mexique et le Canada en une Union Nord Américaine et d’établir une monnaie commune.

Fait: Les efforts coopératifs du PSP, qui peuvent être trouvés en détail sur le site www.spp.gov, cherchent à  faire des USA, Canada et Mexique un marché ouvert légitime d’échange et fermé aux crimes et terrorisme (toujours terrorisme, terrorisme, terrorisme…). (…) Le PSP sans aucune manière, considère la création d’une union comme l’Union Européenne ou d’une monnaie commune. Le PSP n’essaye pas de modifier notre souveraineté ou monnaie ou bien de changer le système de gouvernement américain créé par nos pères fondateurs.

Mythe: Le PSP a été entreprit sans l’accord ou le savoir du congrès des Etats-Unis

Note: Etant donné que chaque réponse donnée à  chaque Mythe sont toujours les même (ex: on ne fait rien de mal, contre le terrorisme, prospérité, sécurité, rien d’illégal etc…), je vais seulement ajouter les Mythes, et laisser les faits de côtés par faute de concrétisation d’idées dans leurs réponses et j’ai pas que ça à  faire de répéter leurs imbécillités et leurs mensonges qui m’énervent plus qu’autre chose.

Mythe: Le PSP enfreint à  la souveraineté des Etats-Unis.
Mythe: Le PSP est illégal et viole la Constitution.
Mythe: La section des USA du PSP est dirigée par le Département de Commerce. (leur réponse à  celle là  est que c’est la maison blanche et non le département de commerce)
Mythe: Le gouvernement des USA, travaillant avec le PSP, a un plan secret de construire « Une Super Autoroute pour l’Aléna » (j’y reviendrais plus tard, et c’est vrai, ils conspirent pour la création de cette « NAFTA Super Highway »)
Mythe: Le gouvernement des USA, avec l’aide du département des transports, finance secrètement les projets d’autoroute afin d’être associé à  la Super Autoroute de l’Aléna.
Mythe: Le gouvernement des USA a sponsorisé un rendez-vous secret PSP à  Banff, Alberta en Septembre 2006.
Mythe: Le PSP coùtera de l’argent aux payeurs de taxes des USA.
Mythe: Les groupes travaillants et les documents du PSP sont secret et ne sont pas disponible pour le public.
Mythe: Le PSP cherche à  descendre les standards des USA avec l’aide de charpente de coopération réglementaire. (sincèrement, entre nous, pourquoi ils utilisent des mots et termes qui ne veulent rien dire?)
Mythe: Le PSP est voué à  traiter avec des réformes d’immigration et des conflits d’échanges (d’intêrets).
Mythe: Le PSP donnera résultat à  des pertes d’emplois aux USA.
Mythe: Le PSP est un danger pour la qualité de nos vies.

Bref C’est la Mouise pour L’Amérique du Nord

C’est pas pire que la création d’une Union Méditerranéenne de Sarkozy (infirmières et médecins bulgares? — Pardon j’ai crus…), donc les nations contrôlées par les Illuminatis, l’Union Européenne, le Canada, le Mexique, les USA et d’autres pays (le maghreb par exemple) cherchent à  s’unifier en utilisant différentes techniques, manières et raisons (raison pathétiques pour la plupart, terrorisme, prospérité… et quoi encore?!), dans le but de créer un OUEST puissant, qui envahira l’EST en temp voulu, l’Inde, la Chine et l’Asie du Sud Est. Il y aura certainement un nouveau « 11 Septembre » (qui sera certainement provoqué par l’Iran, la Chine ou la Korée du Nord, ou les 3 à  la fois) pour forcer les forces de l’OUEST d’attaquer l’EST et de s’unifier en un gouvernement mondial, ce qui est le plan de ce Nouvel Ordre Mondial, petit à  petit ils y arrivent…

Ah! Au fait, j’ai oublié de vous dire que, d’après des recherches, la création de ce partenariat pour la sécurité prospère youpla boom, est en fait un plan du Council on Foreign Relations, vous comprendrez mieux en lisant cet article sur  » Le CFR demande la Création d’une Communauté Nord Américaine« ….

Autres Ressources sur le Sujet

- Indymedia.org, anglais
- Radio-Canada.ca, anglais
- Indymedia NYC, anglais
- PSP-SPP.com – FR, français
- STOP SPP . CA, anglais