Archive pour la catégorie ‘Pédophilie’

Viols d’enfants la fin du silence

Vendredi 8 février 2008

France 3: Viols d’enfants la fin du silence

Un documentaire choc sur les sacrifices d’enfants, le viol d’enfants, et les sectes. Ce reportage est fondamental.


1/9


2/9


3/9


4/9


5/9


6/9


7/9


8/9


9/9

Regardez bien le dessin que cette petite fille a fait, regardez la première vidéo (1/9) pour avoir tous les autres détails.

bonhomme 1

bonhomme 2

bonhomme 3

Maintenant, dans la franc-maçonnerie, dans le Rite de York, quand un franc-maçon passe au septième grade qui est celui de « Maçon de l’Arche Royale », le symbole utilisé est celui d’un cercle avec à  l’intérieur un triangle, comme sur le dessin de la petite fille, regardez la structure de la franc-maçonnerie, vous retrouverez ce symbole.

Voyez par vous même,

circleof perfection

Regardez aussi sur le site, http://www.monroeram.org/ChapterTrestle.htm, vous retrouverez ce cercle avec un triangle à  l’intérieur.

arche royale macon

Photo trouvée sur masoniclight.org, degré du rite d’york.

Les Prédateurs d’enfants

Mercredi 30 janvier 2008

L’église suisse admet sa « complicité » dans une affaire de pédophilie

eglise suisse

« Le Monstre Criminel type est le prédateur d’enfant »

predateur denfant

Vaste opération de gendarmerie contre des pédophiles sur internet

Vendredi 12 octobre 2007

Vaste opération de gendarmerie contre des pédophiles sur internet

© AFP – Jeudi 11 octobre

PARIS (AFP) – 132 personnes ont été interpellées depuis lundi dans 78 départements lors d’une vaste opération de gendarmerie menée sur tout le territoire.

Cent trente-deux personnes, qui détenaient des photos ou des vidéos pédopornographiques « d’enfants prépubères » échangées sur internet, ont été interpellées depuis lundi dans 78 départements lors d’une vaste opération de gendarmerie menée sur tout le territoire, a annoncé jeudi la direction de la gendarmerie à  Paris.

Plus de dix informations judiciaires ont été ouvertes ou sont sur le point de l’être, a précisé la direction de la gendarmerie dans un communiqué.

Plus de 1.400.000 photos et 27.000 vidéos pédopornographiques ont été saisies. Les gendarmes ont identifié 310 personnes concernées par ces échanges de photos et de vidéos.

L’opération, baptisée « Arc-en-ciel », a mobilisé 330 gendarmes et policiers et abouti à  l’interpellation quasi-simultanée des 310 personnes visées, décidée en liaison avec les 101 parquets compétents auxquels la procédure initiale avait été transmise sur instruction du parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

24 d’entre elles ont été mises hors de cause, 132 ont reconnu les faits ou possédaient des images ou des films vidéo pédopornographiques, le plus souvent pour « des volumes accablants », selon la gendarmerie.

Les 154 autres personnes étaient toujours en cours d’interrogatoire jeudi.

Une personne en état de récidive, traduite mercredi devant le TGI de Valenciennes en comparution immédiate, a été condamnée à  12 mois de prison ferme.

Deux autres personnes ont également été mis en cause pour des atteintes sexuelles sur des mineures de leur entourage.

L’une d’elle, un homme de 51 ans, a été écrouée à  Caen après avoir été mise en examen pour « détention, diffusion d’images pédophiles et corruption de mineur ». Selon une source judiciaire, l’homme, arrêté lundi à  Mézidon, près de Lisieux (Calvados), serait le « personnage-clé du dossier ». Des « milliers d’images de jeunes filles principalement » téléchargées sur un site internet pédo-pornographique ont été découvertes chez lui.

Il aurait avoué, toujours de source judiciaire, avoir eu des relations sexuelles avec des mineures dont l’une âgée de 16 ans qu’il aurait photographiée pendant leurs rapports avant de les diffuser sur internet.

L’opération a été initiée par le service technique de recherches judiciaires et de documentation (STRJD) de la gendarmerie au fort de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), après qu’une association de protection de l’enfance italienne « telephono arcobaleno » (arc-en-ciel) eut dénoncé, en janvier, l’existence d’un site web proposant le téléchargement de ces photos.

Les cyber-patrouilleurs de la gendarmerie ont alors découvert, sur un serveur français, que ces images avaient été téléchargées plus de 21.000 fois par près de 10.000 utilisateurs, dont les 310 internautes français qui ont été formellement identifiés.

Au sein du STRJD, la division de lutte contre la cybercriminalité (DLCC) traque les internautes qui échangent photos et vidéos pédopornographiques sur internet.

Un logiciel, dit « Log-P2P » (« peer to peer », échanges de fichiers), développé depuis cinq ans par un gendarme bordelais et utilisé par des centaines de polices dans le monde, permet de balayer les réseaux d’échange de fichiers.

Une fois repérées, ces images sont transmises au Centre national d’analyse des images pédopornographiques (CNAIP), également au STRJD, pour être comparées avec les 500.000 images stockées dans une base de données.

Pendant ce temps, le logiciel « Log-P2P » identifie les diffuseurs. Une demande au fournisseur d’accès, dans le cadre d’une procédure de flagrance, permet alors de remonter vers les pédophiles présumés.

Je ferais pire qu’Evrard

Dimanche 26 août 2007

Caen: la remise en liberté d’un pédophile promettant de « faire pire qu’Evrard » repoussée d’un mois

© AP

CAEN – La commission d’application des peines, réunie vendredi après-midi à  la prison de Caen (Calvados), a décidé de repousser de 30 jours la remise en liberté prévue samedi d’un détenu pédophile qui s’est vanté ouvertement, selon des gardiens, d’aller faire pire que le violeur présumé du petit Enis à  Roubaix (Nord).

Claire Diwo, substitut du procureur de la République de Caen, a précisé que cette décision avait été prise en raison d’ »incidents de détention » et de la découverte d’images à  caractère pédophile dans la cellule de Martial Leconte. La commission, présidée par le juge d’application des peines, est composée du substitut du procureur de la République, de membres de l’administration pénitentiaire, des services sociaux et de médecins psychiatres.

Selon Mme Diwo, « l’enquête a permis d’établir partiellement la matérialité des propos » attribués par les gardiens au pédophile « et, par ailleurs, des images représentant des enfants ont été découvertes dans sa cellule. Suite à  tous ces éléments, le parquet a considéré qu’il s’agissait d’une mauvaise conduite en détention s’appuyant sur l’article 721 du code de procédure pénale et a demandé à  la commission d’application des peines un retrait du crédit de réduction de peine ».

Cette décision survient peu après que le ministère de la Justice a fait savoir que la garde des Sceaux Rachida Dati avait donné des instructions aux procureurs généraux pour qu’ils procèdent à  « un examen attentif » sur les cas de « sorties prochaines des détenus présentant une dangerosité avérée et un risque élevé de récidive ».

Ce détenu âgé de 42 ans, condamné en mars 1998 à  14 ans de réclusion par la cour d’assises de Gironde pour le viol d’une collégienne de 11 ans, devait, compte tenu des remises de peines, sortir du centre de détention de Caen samedi avec un suivi socio-judiciaire agrémenté d’une obligation de soins jusqu’en 2011.

Dans le contexte de l’émotion suscitée par cette affaire, la commission a décidé de statuer dans l’urgence et d’étudier le comportement de ce détenu âgé de 42 ans. Il a déclaré aux surveillants qu’il allait faire pire que Francis Evrard, le violeur présumé d’Enis. AP

Vladimir Poutine Le Pédophile?

Lundi 13 août 2007

Vladimir Poutine serait un gros pédophile?

7 Juillet 2006

poutine pedophile

J’utilisais google images afin de trouver des photos en connexion avec la pédophilie, et je suis tombé sur cette article de Vladimir Poutine le Pédophile? sur Illuminati-News.com … L’article est en anglais mais pas de problème pour la traduction.

Source:
- http://www.illuminati-news.com/070806c.htm
- http://www.time.com/time/quotes/0,26174,1211312,00.html

Poutine le Pédo’

N’importe qui, qui a fait ses recherches dans le monde de l’occulte et des illuminati savent qu’il y a trop de ces satanistes malades mentaux qui sont aussi pédophiles. Cela est connu depuis très longtemps et est discuté partout sur l’internet et dans plusieurs livres écrient par des chercheurs de la vérité. Ici, il semble que le président Poutine est complètement incapable de contrôler ses désirs — Même en publique.

Alors, est ce qu’il sert aussi les petits chatons? Dans ce monde, cela sonne comme une chose normale à  faire, autant que d’embrasser des petits garçons sur leur ventre nue publiquement. Pouvez vous imaginer une seconde ce que des gens comme Poutine font quand ils sont derrière la scène??

Ces gens contrôlent le monde, pour l’amour de dieu, et nous les laissons faire! Wes Penre, Illuminati News

He was very sweet. I’ll be honest, I felt an urge to squeeze him like a kitten and that led to the gesture that I made. There was nothing behind it really.

Traduction:

vladimir harry potter trucs

Il était très mignon. Je vais être honnête, j’ai sentis une urgence à  le serrer comme un chaton et ça a conduit aux gestes que j’ai fais. Il n’y avait rien derrière tout ça sincèrement.

Pédophile Présumé Relâché

Lundi 13 août 2007

Les magistrats de l’USM répondent aux policiers de Synergie

commissariat de police

PARIS (AFP) – L’Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire) a vivement réagi jeudi aux critiques du syndicat policier Synergie-Officiers, accusé de « bafouer l’autorité judiciaire » en dénonçant la remise en liberté d’un pédophile présumé à  Créteil.

« Il est inacceptable qu’un syndicat de policiers se permette de commenter une décision de justice » (on est libre non?! Il l’ouvre si il veut, surtout quand il a raison), a estimé Laurent Bedouet, secrétaire général de l’USM, interrogé par l’AFP.

« On se plaint d’une absence de respect de l’autorité et les premiers à  bafouer l’autorité judiciaire, ce sont les syndicats de policiers« , a ajouté le magistrat.

L’USM a aussi précisé que le juge des libertés et de la détention (JLD) n’avait pas été saisi dans ce dossier, contrairement à  ce qu’a affirmé Synergie-Officiers dans son communiqué.

Le syndicat policier s’est dit jeudi « scandalisé par la remise en liberté par le JLD » d’un pédophile présumé, mis en examen mardi soir à  Créteil pour des agressions sexuelles sur mineurs.

« Je n’ai jamais été saisie, je n’ai jamais eu ce dossier », a de son côté souligné Françoise Barbier-Chassaing, JLD de permanence mardi soir à  Créteil.

Le parquet de Créteil, qui avait requis le placement en détention provisoire du suspect, âgé de 50 ans, a décidé dès mercredi de faire appel de son placement sous contrôle judiciaire, assorti d’une obligation de soins.

L’USM a aussi rappelé que « la loi Clément de mars 2007 a de nouveau restreint les conditions de placement en détention provisoire ».

Conclusion

Vous feriez mieux de penser pourquoi ils relachent les criminels et les pédophiles dans la nature, il y a une raison à  ça, tout comme il y a une raison de pourquoi les jeunes jouent à des jeux violent (GTA etc…). Il n’y a pas de justice parce qu’il n’y a pas de justicier. Mais où est Zorro?