Archive pour la catégorie ‘Enlèvements d'enfants’

Pourquoi à  votre avis, il y a eut ça en France dernièrement:

Mercredi 17 décembre 2008

Enlèvement de Bébé, ALERTE ENLEVEMENT

Alors, à  votre avis? Pourquoi? Je vous laisse réfléchir, regardez cette vidéo aussi,

Je sais pas vous mais elle n’a pas l’être d’avoir une profonde intégrité, on l’a dirait tendue la créatrice du plan « Alerte Enlèvement », enfin… Si on vous bombarde de ce genre de connerie c’est pour attendre de vous une réaction, et quel genre de réaction? Pour que vous demandiez plus de mesures pour protéger les jeunes nourrissons, et donc c’est quoi la solution?

PS: Je suis pour une politique de protection de l’enfant, mais pas pour une politique d’espionnage.

Enlèvement de bébés: le bracelet électronique est-il une solution?

Source: L’express

L’enlèvement du petit Diango relance la question de la surveillance dans les maternités. Philippe Spetz, directeur de l’hôpital de Hautepierre à  Strasbourg, interrogé par LEXPRESS.FR explique pourquoi il a opté pour le bracelet électronique.

Le bracelet électronique est équipé d’une puce radio contenant le nom et le prénom du nourisson ainsi que l’identité de la mère. Enlever ou faire sortir le bracelet d’un périmètre pré-défini déclenche une alarme pour avertir le personnel soignant.

C’est pour cela qu’ »une petite dizaine » de maternité l’ont adopté en France selon Bluelinea, la société qui les fabrique. Philippe Spetz, directeur de l’hôpital de Hautepierre à  Strasbourg a adopté ce système en avril 2007.

On aurait du y penser…

Comment expliquer ça, évidemment que l’enfant a été vraiment enlevé… Je dis pas que c’est un complot, loin de là . Par contre certains individus utilisent ce genre de faits « divers » si je puisdire, il y a pas des centaines de milliers d’enlèvements par mois, même pas une dizaine de milliers, il faut dire que le cas du petit Diango est un cas isolé, sérieusement, par contre grâce à  la télévision, d’un coup de baguette magique, on transforme un « cas isolé » en un « cas national », un peu patriotique, et qui fait peur. On aurait du y penser à  la puce électronique automatiquement! On y vient, ça va prendre le temps qu’il faut mais elle arrive, du moins, une forme de technologie d’espionnage arrive, et les enfants vont être la raison majeure d’introduire ces puces ou appareils d’observations de la vie privée et du comportement des individus. Bienvenue dans l’ère de Big Brother.

Alexandre dans la secte « Coeur douloureux et immaculé de Marie »

Jeudi 9 août 2007

Le récit d’Alexandre: « J’ai laissé des traces pour qu’on me retrouve »

Source: Yahoo!

alexandre

SAINT-DENIS-DE-LA REUNION (AFP) – Le jeune Alexandre a raconté avoir laissé des traces sur son passage, après son enlèvement par des membres présumés d’une secte pour que « les chiens policiers puissent (le) retrouver » et qu’il n’a « jamais perdu espoir », rapporte mardi le Journal de l’Ile de la Réunion (JIR).

Lorsque les ravisseurs sont arrivés chez lui, Alexandre a tenté de fuir. « J’ai couru dans les escaliers mais quand je suis arrivé en bas quelqu’un m’a attrapé. Ils m’ont mis dans la voiture. J’ai réussi à  sortir mais ils m’ont rattrapé et m’ont remis dans la voiture », a-t-il dit au journaliste du JIR qui a pu le rencontrer chez lui, entouré de son père et de sa mère.

On le change de vêtements, puis on le fait entrer dans le coffre d’une seconde voiture. « J’étais paniqué. Comme je suis asthmatique, je me suis dit qu’il fallait que je me calme. A un moment, j’ai vu une étoile filante alors j’ai fait un voeu. J’ai demandé à  rentrer chez moi. Je n’ai jamais perdu espoir. J’ai toujours pensé qu’on allait me retrouver », a-t-il encore dit.

L’enfant est « souriant » et d’un « calme déconcertant » tout au long de son récit, rapporte le journal.

Alexandre raconte avoir tenté de « faire perdre du temps » aux ravisseurs. « Je disais tout le temps que je voulais faire pipi. Je m’étais dit que des chiens policiers pourraient retrouver mon odeur ». Il affirme avoir pleuré quand il a vu la photo de sa mère dans un journal, mais les ravisseurs lui ont dit qu’ils « n’ont fait de mal à  personne ».

« Dimanche matin, ils m’ont dit qu’ils allaient me libérer, qu’ils me donneraient une carte téléphonique et qu’ils me laisseraient devant une cabine pour que je puisse appeler ma mère », a-t-il ajouté.

« Quand la police est intervenue, j’ai eu peur parce qu’ils ont défoncé la porte. (…) Je me suis dit, je suis sauvé, je vais revoir tout le monde », a-t-il encore déclaré.

Le journal montre plusieurs photos d’Alexandre dans sa famille. Sur l’une d’elles, il tient à  la main une feuille sur laquelle il a dessiné la carte de la Réunion et un message en créole « Merci zot toutes » (Merci à  vous tous).

Alexandre avait été enlevé vendredi soir par des adeptes de la secte « Coeur douloureux et immaculé de Marie » fondée en 2001 par Juliano Verbard.

Pour les disciples, Alexandre était le successeur désigné de Juliano Verbard, le nouveau messie, avait déclaré lundi le commissaire François Perrault.