Archive pour la catégorie ‘Actions / Réactions’

SpreadTheTruth.fr définitivement fermé

Samedi 2 janvier 2010

Spreadthetruth.fr définitivement fermé

rajouté le 17/03/10 – SCOOP ! – Voir Spread the Truth is a Lie!

Un site de news alternatif sur le nouvel ordre mondial, spreadthetruth.fr, vient d’être définitivement fermé par ses deux propriétaires, Jean Federicci et Karl Maddow.

Qui sommes nous?

Ce site a été crée par Jean Federicci et Karl Maddow. Nous sommes tous deux chômeurs de longue durée.
Pourquoi mentir et s’inventer une fausse biographie?
Ça ne donne pas une image positive, mais c’est pourtant la réalité !
Nos moyens financiers et matériels sont dérisoires !
Traduire des articles est vraiment pénible ! Il faut une journée entière pour traduire un volume de 4500 mots par jour !
Nos atouts sont d’être au chômage et de comprendre l’anglais. Si bien sur, on ose considérer le chômage comme un atout…. !

Les raisons de la fermeture sont obscures. Un abonné du SpreadthetruthTV channel sur youtube, a reçu ce message juste après la fermeture du compte:

SpreadTheTruthTV

SpreadTheTruthTV (il y a 3 heures)
Spam Marqué comme spam
bonjour à tous !

Le site est fermé en raison de LOURDES PRESSIONS provenant de GENS TRÈS BIEN PLACES !

Fort malheureusement, les deux chômeurs que nous sommes, sont incapables de résister à? la puissance de ces gens, qui peuvent vous détruire en un éclair !

Nous ne citerons aucun nom pour éviter tout problème !

Nous n’avons aucune autre information.

Berlusconi blessé au visage

Dimanche 13 décembre 2009

Berlusconi blessé au visage

Choppez vite les vidéos avec keepvid.com! Et quand elles seront effacées, bombardées les sur youtube et dailymotion, banzaï!

We Are Change NYC confronte Al Gore

Samedi 5 décembre 2009

We Are Change NYC confronte Al Gore

Danny, Matt et Heather de WeAreChange NYC ont confronté Al Gore à NYC durant ses récentes signatures de livre. Voir : Infowars

A propos du Climategate et des médias

Jeudi 3 décembre 2009

A propos du Climategate et des médias

On assiste a un véritable enterrement du climategate de la part des médias. En France personne en parle car c’est beaucoup trop gênant. Vous remarquerez que tous les articles dans les journaux, que ça soit Le Monde, Marianne2, Rue89. Tous ces sites ne citent que le passage où il faut cacher le déclin et utiliser une astuce avec la nature. Mais il y a bien plus que ça.

Aussi tous les gens qui critiquent la théorie officielle (dogmatique) du réchauffement climatique, est un conspirationniste financé par les compagnies du pétrole, faut quand même arrêter de déconner! Parce qu’en gros, les gens se mettent en tête simplement que si on critique cette théorie, alors on est pour la pollution et la destruction de la planète par l’homme. C’est carrément hallucinant comment c’est facile de se dire un truc pareil, ils le font exprès. Ils essayent de discréditer les gens qui font passer l’information du climategate car c’est l’information du siècles.

C’est une gigantesque fraude, l’Europe et les pays du monde se mettent d’accord pour une taxe du carbone commune. Ils vont nous taxer massivement sur quelque chose qui est bénéfique pour la planète, quand il y a beaucoup de CO2 les plantes poussent plus vite. Le CO2 est BON pour l’écosystème. Il est aussi prouvé qu’il y a eut une augmentation de CO2 durant la période chaude du moyen-âge alors qu’il n’y avait absolument pas d’industrialisation.

Aussi, on arrête pas de nous faire croire qu’on produit plus de CO2, oui surement on en produit plus car on est beaucoup plus, mais ça affecte presque pas la planète, on a une influence si infime que ça perturberait l’ego de plein de gens. C’est pas le CO2 qui provoque le réchauffement, c’est le réchauffement qui provoque le CO2.

Non seulement on nous prends pour des navets, puis ensuite on nous fait croire toutes sortes de conneries. On nous dit que l’humain pollue, et qu’il détruit la planète, alors qu’on a pas arrêté de nous encourager à le faire depuis le début de l’ère industrielle. Puis ensuite on nous bombarde le cerveau de propagande verte, comme quoi l’humanité est la pire chose qui a jamais existé.

Et nous comme des glands, on accepte d’être responsable. On accepterait n’importe quoi dans le fond.

Les médias enterrent l’affaire mais la bataille ne fait que commencer! POLLUEZ LE WEB DU CLIMATEGATE. Allez dans TOUS les forums et mettez tout le monde au courant de manière intelligente. Il faut que cette information passe partout sur internet, il faut que les gens questionnent le gouvernement à propos de cette affaire. Il faut s’énerver un peu. Lisez, traduisez les emails de Phil Jones, lisez les bons articles, il y a pas mal de pistes sur ce site, sur le climategate. Comprenez combien on vous encule ici, on vous anarque, on vous étouffe, mais vous en redemandez c’est pas croyable.

Combien de gens savent que le président européen est rompuy? Combien de gens savent que la grippe A est bidon? Combien de gens savent qu’il y a eut un climategate? Vous commencez pas à voir la technique ici? INTERNET EST LA SOLUTION. Jay Rockefeller regrette même l’invention d’internet.

Il faut bien comprendre, que l’écologie est le nouveau business, sur lequel ils vont nous taxer et faire un maximum de profit. Et c’est pour cela qu’ils investissent beaucoup dans cette industrie de « sauver la planète » en nous surtaxant. Ils vont nous dire qu’il faut limiter la population car un enfant américain ou européen produit plus de CO2 qu’un gamin en afrique ou en Inde, ou quelque chose comme ça. Ils vont nous balancer de la propagande anti-humaine, et nous comme des abrutis on va accepter, aveuglément, comme des bienheureux si ça continue.

Il faut propager cette information du climategate le plus loin possible, on peut dégommer la pyramide si tout le monde s’active, tout le monde. Il faut que tout le monde s’y mette, mettez tout le monde au courant de cette affaire. Allez partout sur internet et propagez l’info. Défendez ceux qui la propagent, surfez partout faites votre devoir. C’est maintenant que ça se passe, dans une semaine ou deux ce sera déjà trop tard! On peut finir l’année 2009 avec une victoire. C’est une guerre les amis et nous sommes des soldats, il faut se battre sinon on est coupable de rien faire.

Réchauffement : des pirates mettent de l’huile sur le feu

Mercredi 25 novembre 2009

Réchauffement : des pirates mettent de l’huile sur le feu

© Futura Sciences

En publiant des courriels volés dans un centre de recherche britannique sur le climat, une mystérieuse équipe provoque une polémique en prétendant montrer que les scientifiques trichent lorsqu’ils annoncent un réchauffement de la planète. Les données sont publiées sur un serveur russe, à deux semaines de la réunion de Copenhague et font les délices des climato-sceptiques.

La base de données du Climate Research Unit (CRU) de l’université East Anglia a été piratée par des hackers, qui ont récupéré des courriels échangés depuis treize ans par des chercheurs spécialistes du climat et participant, pour nombre d’entre eux, au Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat).

Plus d’un millier de ces documents ont été immédiatement rendus publics sur un serveur installé en Russie. L’introduction de la page indique clairement l’objectif. Ces échanges démontreraient que les scientifiques faussent leurs résultats pour faire admettre la réalité d’un réchauffement de l’atmosphère terrestre dû à l’homme.

Dans un communiqué, le CRU a reconnu le vol et l’authenticité d’au moins une partie des courriels mais « le volume du matériel publié et son éparpillement en petits documents font qu’il est impossible de confirmer quelle proportion est réelle ». La police britannique a ouvert une enquête.

Un chercheur « astucieux » ou « tricheur » ?

Depuis la publication de ces courriers, la planète Web est agitée de rumeurs, une nouvelle fois réamorcées, sur ce grand complot fomenté par le Giec et la majorité des climatologues mondiaux. L’expression Climatgate rencontre un grand succès. Le mail qui fait couler le plus d’octets dans les tuyaux d’Internet est celui du directeur du CRU, Phil Jones, qui parle d’une méthode utilisée par un certain Michael Mann (université de Pennsylvanie), lequel aurait trouvé une astuce (« trick ») pour masquer le déclin des températures dans les données alors analysées. Comme trick signifie aussi bien farce que astuce, le propos est présenté comme la preuve d’une tricherie.

Phil Jones a reconnu l’authenticité de ce courrier et précisé qu’il avait bien utilisé le mot trick dans le sens du français astuce. Le sujet dont il est question dans ce mail concerne la relation entre la croissance des arbres au fil des années, estimée par l’épaisseur et la densité des cernes, et la température ambiante. Les scientifiques qui se sont penchés sur ce phénomène ont remarqué une bonne corrélation pour la plus grande partie du vingtième siècle mais pas pour les dernières décennies. Cette différence ne semble pas être identique dans toutes les régions géographiques et les causes sont encore débattues. Une correction est donc nécessaire pour relier les données de la dendrochronologie à la température mais elle n’est pas simple à établir. Bref, il s’agit là d’une situation très classique en science.

Le reste est à peu près à l’avenant. A consulter ces échanges, on réalise qu’il faut méconnaître profondément le travail quotidien du scientifique pour analyser cet ensemble hétéroclite comme la preuve d’un complot généralisé, ou bien faire preuve d’une grande malhonnêteté.

C’est mettre de côté trois évidences : la science est le domaine du doute, la critique du travail des collègues est consubstantielle de l’activité scientifique et, enfin, les chercheurs sont des êtres humains comme les autres. Pêcher dans la correspondance privée ramène donc nécessairement des propos trop enthousiastes, trop critiques, injustes ou, surtout, ininterprétables hors contexte. Si, en prime, on opère un tri, on peut organiser une vraie manipulation.

Par ailleurs, l’ensemble de ces documents ne démontre aucun complot centralisé. Il montre, au maximum, que la climatologie est une science difficile, où les certitudes sont rares et les remises en cause faciles. Espérons que ce triste épisode ne détériore pas le climat (sans jeu de mot) à deux semaines de l’ouverture du sommet international de Copenhague… On peut aussi espérer qu’il ne polluera pas le – vrai – débat scientifique sur la question du changement climatique.

Protégé : Opération Contact: Neuvième Degré

Lundi 12 octobre 2009

Cet article est protégé par mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :


Protégé : Opération Contact: Huitième Degré

Lundi 12 octobre 2009

Cet article est protégé par mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :


Protégé : Opération Contact: Septième Degré

Lundi 12 octobre 2009

Cet article est protégé par mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :


Protégé : Opération Contact: Sixième Degré

Lundi 12 octobre 2009

Cet article est protégé par mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :


Protégé : Opération Contact: Cinquième Degré

Dimanche 11 octobre 2009

Cet article est protégé par mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :