Archive pour avril 2009

Deuxième tentative d’expliquer l’homme psychologiquement et logiquement (Suite)

Lundi 27 avril 2009

Tentative (Suite)

Lire la première partie sinon vous allez avoir du mal à comprendre ce qui se passe ici, « Parti 1″, donc on parlait du fonctionnement de l’individu.

On a commencé à décrire ce qu’est l’Âme, l’égo, l’Esprit, l’Inconscient, mais il reste tout un paquet d’autres morceaux dont on ne doute pas lexistence. Avant toute chose, ce « puzzle » est une tentative d’expliquer le Soi.

Parlons donc du Soi! Le Soi est une composition, c’est notre nous total et non pas l’idée de qui nous sommes. Le Soi est la totalité de qui nous sommes, c’est en fait le résultat du « puzzle » en question. Le Puzzle est le Soi, et le but du jeu est de découvrir le Soi, en analysant les divers morceaux qui composent la psyché de l’homme et des autres créatures. Car c’est ce que doit faire l’homme tout d’abord, il doit d’abord savoir qui il est, il doit savoir ce qu’est le Soi. Mais l’homme seul ne peut pas avoir la réponse, il doit tourner son regard vers l’histoire, vers le présent, vers les étoiles et vers la terre, il doit tout observer car tout est la réponse, plein de petits morceaux de réponse partout. Et il y a toutes les réponses sur cette planète, qui sont bien évidemment éparpillées pour notre plus grand bonheur, et peut être le but est de tous nous unifier (par nous même, selon notre volonté) pour partager tout ce qu’on croit dans le fond, tout ce qu’on sait, le faire librement sans jamais avoir peur d’être blessé par les convictions des autres, et leurs manières de vouloir toujours avoir raison.

Il faut devenir plus civilisé. Mais ok, le Soi est la quête. Le but est de savoir comment est composé le Soi, pourquoi il y a le Soi, et pourquoi sommes-nous tous des individus séparés, pourquoi sommes-nous des entités individuelles. Car j’assume, et j’ai peut être tort, que la création, Dieu, ou le Démiurge, ou peu importe quoi ou qui est à la source de l’existence du monde, je suis persuadé que cette chose peut faire tout ce qu’elle veut, alors pourquoi a-t-elle fait un monde pareil plus qu’un autre?

Car quelque chose a bien décidé de la forme des choses, du monde, de ses lois. Je suis persuadé que les choix ont été fait collectivement, mais on peut croire en une entité qui dirige et qui a tout créée, et qu’elle est la source de tout ce qui existe, de notre Soi et des autres Soi. Pour moi, le monde est gouverné collectivement, qu’en fait le chef du monde, n’est pas forcément le créateur, nous sommes les créateurs, et c’est peut être de là qu’est partie la théorie que nous créons le monde. Mais « Nous » ici, veut dire toutes les formes d’énergies qui existent, minérales, végétales, animales, etc… N’importe quoi qui est dans un corps peu importe sa substance ou sa forme, toutes ces énergies créent, et Dieu ne créé pas en fait. Il faut vraiment comprendre ce concept que Dieu ne créé pas, ça ne veut pas dire qu’il ne fait rien, mais ma conviction est que nous sommes ceux qui ont créé tout ce qui existe dans ce monde.

Pour expliquer ma pensée, je vais le faire le plus grossièrement possible et le moins spirituellement possible, et d’une manière très objective, mais vous créez le monde, car vous appartenez à des groupes, ces groupes sont des archétypes, des idéaux de devenir quelque chose de mieux, et vous appartenez à un des milliards de groupes qui existent dans l’espace. Les félins sont des groupes, les mamiphères, les reptiles, toutes ces choses sont des groupes, et à l’intérieur de ces groupes se trouvent d’autres groupes. Les espèces, ou les races, et nous appartenons tous à des groupes et c’est un fait. Vous n’êtes pas séparé du monde et vous n’êtes pas hors de tout ce qui existe. Vous devez vivre dans la réalité.

La réalité est que vous faites partis de tellement de groupes, sauf que tous ces groupes ont la même racine. Même vous, l’individu que vous croyez être, à l’intérieur de vous se trouve plusieurs groupes (les cellules, les organes, etc), et vous êtes aussi une composition de groupes d’individus, qui existent à d’autres degrés d’existence, et en fait l’indivdiu est une composition d’individu, tout comme l’humanité est une composition d’individu, et la terre est une composition d’individu, et le système solaire aussi, et la galaxie aussi et l’univers aussi, et etc…

Tout n’est pas unique, tout est composé. C’est très difficile d’imaginer une chose pareille même si on sait que c’est vrai (je plains sincèrement ceux qui sont arrivés à la conclusion que nous ne sommes pas un seul bloc, mais une composition de minuscules blocs invisibles, parce qu’à leur époque ce genre de pensée était vraiment très au delà de la pensée contemporaine, et surtout que c’est une réalisation très difficile à digérer ), il est difficile de voir ce qui se passe dans notre corps comme il est dur de voir ce qui se passe au delà, simplement parce que nous sommes en charge du groupe qui s’appelle « Humanité » à l’heure actuelle, et ce n’est ni bien ni mal, c’est juste la réalité actuelle, et tout change tout le temps, et nous expérimentons l’humanité et rien d’autre. Nous nous occupons de Adam Kadmon qui est toute l’humanité, tous les individus qui existent physiquement ou métaphysiquement font partis d’un groupe, et nous sommes tous des atomes de Adam Kadmon, qui est l’archétype de l’humanité, la seule chose qui existe dans le fond si on parle d’humains. Tous les humains sont éphémères car ils sont différentes manifestations de cet archétype, Adam, ou peu importe son nom, et nous sommes des morceaux uniques de cette entité.

Sauf que ça va beaucoup plus loin qu’on ne l’imagine. En étudiant les doctrines de la réincarnation, je suis arrivé à la conclusion qu’en fait, Adam Kadmon change perpétuellement, et que chaque êtres humains ne sont pas Adam Kadmon même. Comment expliquer, en fait le corps que vous voyez, les humains que vous voyez, ne sont que des tentatives, des corrections, pas le produit final. Donc, les humains que vous voyez, y comprit vous, ne composent pas l’humanité, mais la chose qui anime les corps que vous voyez, est l’humanité même, pas l’humain biologique, mais la chose qui dirige l’humain biologique, c’est ça l’humanité. En fait, scientifiquement, l’humanité n’est pas biologique, mais la forme que l’humanité emprunte est biologique et nécessaire. Je parle du CORPS que vous avez.

L’humanité est bien sur le corps qu’elle emprunte à un certain niveau, mais ce n’est qu’un véhicule pour l’humanité, un véhicule qui peut disparaitre, changer, ou muter, ou autre. Donc en gros, simplement, l’humanité, nous, a fait en sorte que le corps que nous utilisons soit adapté à la forme d’énergie que nous avons, et que notre forme d’énergie est particulièrement habituée à ce corps pour l’instant. Qu’en fait les corps que vous avez expérimentés ne sont pas vous, mais les véhicules d’expression de l’humanité, donc vos véhicules d’expression. Cependant ces véhicules peuvent disparaitre, et donc cela ne veut pas dire qu’on disparait, mais il faudra trouver ou améliorer d’autres véhicules.

Donc en fait, tout ce qui existe n’est que véhicule pour formes d’énergies. Et ce qui existe n’est PAS l’énergie même, mais le véhicule de l’énergie. Le corps ne produit pas l’énergie de notre existence, mais c’est l’inverse, que l’énergie produit le Corps, et le corps permet l’expérimentation d’une forme d’énergie. Pas forcément l’énergie qui a créée le corps, ce n’est pas forcément elle qui expérimente le corps, mais peut être une « nouvelle » énergie, de la nouveauté, peut être une énergie utilise ce monde pour conditionner une autre forme d’énergie nouvelle qui est nous. Nous utilisons les corps qui sont mis à disposition, mais nous ne sommes pas les corps.

Vous savez tous que, rien ne se perd tout se transforme, mais la transformation ne veut pas dire disparition, ou extinction, ou même fin. La transformation de l’eau fait qu’elle change d’état, mais elle redevient toujours la même chose, et elle change d’état a nouveau. C’est comme un cercle, et chaque morceaux du cercle nous influencent différemment. Mais inévitablement on revient toujours au même endroit qu’avant, on fait le tour du cercle, sauf qu’on ne sait pas la longueur du cercle, et on ne sait pas le cycle en question. On cherche toujours à savoir comment fonctionne l’évolution et pourquoi il y a la naissance et la mort.

Aussi, nous ne sommes pas bloqués à jamais dans ce cercle. Nous savons que le facteur temps, fait que rien n’est éternel, tout change, et nous avec. Ce que vous étiez au début de la création n’a rien à voir avec ce que vous êtes maintenant. Le but n’est pas de redevenir ce qu’on était avant, ou même de rester à jamais qui nous sommes maintenant, le but est d’être tout ce qu’on veut être, car c’est notre opportunité. C’est une sacré opportunité que de faire une chose pareille, vous vous en rendez compte j’espère?

Donc, tout pour dire dans le fond, que nous sommes tous une forme d’énergie qui se spécialise, et pour qu’elle se spécialise elle doit vivre plusieurs fois les mêmes expériences, ça va de soi. Donc c’est nous, les béta testeurs, les courageux dans l’histoire. Nous venons ici, pour essayer, pour aider, pour améliorer les choses, pour rendre la vie plus facile. Mais c’est un cycle, tout ceux qui sont « mort » attendent de revenir ici, et tout ceux qui vivent appréhendent l’au delà et les gens peuvent être très négatif au sujet de la mort, et qu’on soit d’un côté ou de l’autre, l’appréhension est grande j’imagine, naître et mourir ne sont pas des choses faciles, mais c’est nécessaire. Jusqu’à ce qu’on ait surpassé la peur, et l’appréhension, et autres choses de la sorte, jusqu’à ce qu’on comprenne le sens de tout ça, consciemment, en étant vivant, pas dans l’au delà.

Car j’assume que dans l’au delà il y a une forme d’internet, mais cet internet ne tue pas la diversité, ni l’individu, c’est comme maintenant quand vous visitez un site web, il est impossible pour nous de savoir comment certains individus sont devenus ce qu’ils sont aujourd’hui, que ça soit dans ce monde ou dans l’autre. Donc il est impossible de s’associer avec eux d’une façon permanente, nous sommes individuels et il faut réellement l’accepter comme un fait. Il n’existe aucune « Rapture », réunification, pour l’instant, nous sommes tous unifiés avec l’humanité, pas avec Dieu. Car Dieu est au delà de tout ce qui se passe ici, Dieu est la même chose depuis le début, totalement inchangeable, certainement, c’est ma conviction depuis un certain moment.

MAIS. Encore une fois on s’égare, donc notre tentative ici est d’expliquer l’homme, le Soi, mais le Soi est une chose bien plus complète qu’on l’imagine. C’est tout ce qu’on expérimente, ce qu’on ressent, qu’on l’oublie ou pas. Voila pourquoi c’est pas facile, car il y aura toujours des détails scientifiques, philosophiques, et religieux qui nous échapperont.

Donc le Soi est une composition. C’est une composition de plein de choses, et ces choses ne sont pas forcément évidentes pour nous. Je ne suis pas un expert de l’écriture, je suis jeune, je fais de mon mieux, donc ne me demandez pas l’impossible pour l’instant. J’aimerais pouvoir répondre à un maximum de ces questions, mais j’ai ma croyance, j’ai pas la solution, et ma croyance est pas la vôtre.

Vous êtes une composition de plein de choses. Et je vais devoir remettre l’explication à plus tard encore une fois malheureusement. Je sauve cet article, mais je recommencerais à expliquer la nature humaine une autre fois.

Deuxième tentative d’expliquer l’homme psychologiquement et logiquement

Dimanche 26 avril 2009

Deuxième tentative d’assembler et de structurer les morceaux psychologiques qui composent la psyché de l’homme pour découvrir le fonctionnement de son Esprit

Inutile de rappeler que ce n’est absolument pas facile à faire, mais je pense que j’ai le droit d’essayer, sans essayer, comment on peut être sur de notre compréhension et notre connaissance. Comment savoir si notre pensée est valide ou pas si on ne teste jamais, si on essaye jamais d’expliquer, si on cherche pas. Voila aussi un des aspects de la nature humaine, qu’il existe une minorité qui doute sur cette planète, comparée à la majorité, et cette minorité ne se satisfait pas des réponses scientifiques, et philosophiques et religieuses actuelles, en fait cette minorité cherche une réponse plus cohérente et facile à comprendre pour tous. Personnellement je suis très convaincu que la vérité est explicable même pour un animal, qu’en fait ce n’est pas fataliste, la vérité n’est pas seulement accessible à l’homme, elle est accessible à tout ce qui existe, et je crois sincèrement que ce sont nos expériences objectives qui nous aident à découvrir cette vérité.

Le langage n’est ni la manière ni l’outil avec lequel on expliquera la réalité. La réalité est quelque chose qui se vit, pas quelque chose qui s’explique. Il est impossible d’expliquer la réalité d’un autre pays, par exemple, quand vous voyagez, et que vous allez en Chine ou Venezuela ou Russie, ou autres charmants pays dans le genre, vous arrivez sur place, vous êtes émerveillés de toute l’activité qui se passe dans le pays, des différences de cultures, d’attitudes, de comportements, et vous voulez bien sur communiquer tout ça à ceux qui sont restés dans votre bon vieux pays natal. Donc vous les appelez et vous leur racontez que c’est fantastique il y a des motos partout, les gens sont cool ou autre, et que c’est extraordinaire et vous êtes surexcités en leur racontant tout ça, et eux ne comprennent pas, ils ne peuvent pas comprendre. Pour la simple raison que vous voyagez et pas eux. Donc il est impossible de communiquer une expérience par le langage, ou alors il faut être un excellent orateur et avoir des capacités intellectuelles vraiment hors normes, et tout le monde n’est pas comme ça.

Le langage est très important pour les psy, car pour eux c’est la base même de l’éducation, et les psy sont convaincus que l’éducation a beaucoup à voir pour certains problèmes du comportement chez certaines personnes. Le langage est juste la manière de communiquer et d’exprimer des choses basiques que l’homme peut expérimenter en commun. Pour expliquer le monde spirituel de l’homme avec le langage il faudrait des définitions plus poussées, beaucoup plus de mots, et de verbes, et de nuances, et il faudrait que tout le monde sache où se trouve ces nuances là dans leur Esprit, pour qu’ils comprennent, pour ensuite qu’ils adoptent les nouveaux mots ou autres concepts.

Qu’en fait notre langage actuel, est peut être la clé pour exprimer la vérité ça c’est clair, mais le langage ne permettra jamais à l’homme d’expliquer ce qu’il croit être la réalité, car sa sensation, sa croyance, est si tellement éloignée de celles des autres, que les autres ne peuvent pas comprendre nos motivations et idéaux. Que vous, vous voyagez là, et eux voyagent ici, et quand vous parlez de vos expériences mutuellement, l’autre vous emmerde, et vous emmerdez l’autre, car ni l’un ni l’autre ne peut comprendre les sensations d’une certaine expérience que vous avez vécus, simplement parce que l’autre ne l’a pas vécu. Généralement l’homme est déçu et blessé de voir que les autres ne comprennent pas, mais c’est comme ça pour nous aussi, combien de fois des gens nous ont parlé et on a rien comprit et on les a ignoré, alors qu’ils avaient énormément de choses à dire. Mais parce qu’on fait aucun effort, parce qu’on se renseigne pas, parce que notre observation intérieure de la réalité objective extérieure n’est pas suffisamment développée, alors les histoires et aventures des autres nous emmerde! Car on fait aucun effort pour comprendre des choses simples, rien que le fait, admettre que cet individu qui nous raconte son expérience, revient de quelque part, et donc il faut porter attention à ce qu’il dit et toujours se dire qu’il faut écouter car nous on a pas voyagé mais lui oui, donc il a beaucoup à dire, et nous peu à dire, et c’est un fait.

Donc quelqu’un qui expérimente la réalité ou la vérité, généralement ça ne se fait pas par accident, mais je pense après de longues heures de méditations de réflexions, et avec du temps, et des années de patience, on peut en expérimenter un bout; La réalité est incommunicable par le langage, c’est quelque chose que vous devez expérimenter. Vous ne pourrez jamais communiquer intégralement à 100% les sensations ressenties lors d’une de vos expériences intérieurse invisibles aux autres, mais vous pouvez leur donner une ombre, un morceau, un bout de celle-ci.

C’est comme ça tout le temps avec moi par exemple, pour tous ceux qui ont lu le site et qui me connaissent un peu, j’étais quelqu’un de très très impulsif, partiellement à cause du fait fataliste qu’il est impossible de communiquer notre niveau de compréhension aux autres. Et que les autres nous traitent d’une manière qui n’est pas adéquate avec qui nous sommes. Et que si on cherche à totalement faire comprendre quelque chose à quelqu’un, on devient névrosé, parce qu’il est impossible de faire comprendre quelque chose pour quelqu’un à sa place.

Et si je peux approfondir, je peux dire que cette impulsivité, était largement basée sur l’ignorance, dans un sens car, une simple petite récapitulation peut tout faire rentrer dans l’ordre. Le simple fait de savoir, que personne ne peut comprendre personne à 100%, et que personne ne sera jamais compris totalement, et qu’il ne faut pas attendre des autres qu’ils nous comprennent totalement, car si vous attendez cela c’est attendre l’impossible. Aussi les gens pourraient mieux comprendre les autres, ça c’est clair, mais ils ne pourront jamais totalement comprendre les autres. C’est une bataille de nuances fantastique.

Donc être énervé parce que les autres ne nous comprennent pas, est définitivement humain, et ce n’est pas une erreur ni même un bug, mais c’est essentiel, c’est une étape dans la vie d’un homme ou d’une femme. Car la première leçon est simple, à part les besoins naturels, les autres ne peuvent pas comprendre ce dont vous avez réellement besoin. Et même si Einstein de baladait dans une rue au Pakistan les gens ne pourraient pas une seconde imaginer de quoi Einstein a besoin pour satisfaire son Esprit ou son Âme. Donc même si l’exemple est extrème, il est impossible de savoir ce que les autres ont besoin pour leur Esprit, et il est impossible de savoir totalement ce qui se passe dans l’Esprit de quelqu’un, à moins de faire une psychanalise et d’étudier des heures avec le patient, et de chercher et de fouiller et de comprendre le plus honnêtement possible le patient, comme si on cherchait à se comprendre soi même, franchement il est très difficile de comprendre totalement ce qui se passe dans l’Esprit des gens.

Et il est encore plus difficile de savoir ce qui se passe dans les Esprits de la minorité. A l’heure actuelle il est très simple de savoir ce qu’il y a dans les Esprits de la majorité: corruption, ambitions, désirs, égoïsme, mais dans l’Esprit d’un homme libre, ou même d’un ignorant tout frais tout neuf, qu’est ce qui peut se passer. Qu’est ce qui se passe dans l’Esprit de tous les gens qu’on rencontre? Sur quoi les gens se basent pour avoir des motivations, pour avoir des plaisirs? Quelles genres de récompenses les gens recherchent! Qu’est ce que veulent les gens dans le fond, mis à part le fait qu’ils veulent de l’argent et la sécurité, l’isolement et la paix, dans le fond qu’est ce qu’ils veulent? Comment est-ce que les gens perçoivent leurs survies?

De toute façon votre Job n’est pas de savoir tout ça dans le fond. Dans le fond ce que vous devez chercher, c’est ce dont VOUS, vous avez besoin. Il faut réfléchir à ce que vous voulez, il faut imaginer ce que vous voulez devenir, et il faut l’atteindre le mieux possible et le plus lentement possible car aucun changement brutal n’est définitif, donc prenez votre temps. Vous devez savoir ce qu’il faut pour votre Esprit. Par exemple, la musique, je ne peux pas vivre sans musique, mon Esprit a définitivement besoin de musique, je pourrais vivre sans mais je me sentirais mal, notre Esprit est drogué à un certain niveau. L’air, la nourriture, l’eau, ce sont des drogues pour votre corps, mais l’Esprit a besoin de se droguer aussi, car sans ça on arrive à aucune compréhension, sans l’art, sans la musique, il n’y aurait rien pour satisfaire notre Âme. Ce sont des drogues pour l’Âme, et vous avez désespéremment besoin de ces drogues, et la plupart du temps il faut se fabriquer ses drogues soi même. Il ne faut pas compter sur les autres pour vous amener ce dont vous avez besoin.

Pour moi Internet est une drogue pour mon Esprit, dans un sens, mais je peux très bien m’en passer, car Internet est juste une connexion de tout ce qui existe, le jour ou Internet disparait, ça ne veut pas dire que l’information disparait, dans le fond Internet est un drogue car c’est rapide, on est pas obligé de prendre une douche, de s’habiller, et de décoller pour allé à une bibliothèque, ou un musée en particulier, tout est là disponible sur internet, et vous pouvez apprécier les merveilles du monde avec une attitude de pouilleux, tout cela chez vous, avec votre ordinateur. Je trouve ça énorme.

Donc ok! On s’égare on s’égare, ce qu’on va essayer de faire est simple, on va prendre tous les termes psychologiques, conscience, égo, inconscient, subconscient, etc, je vais faire un dessin de comment je vois la chose, je vais expliquer pourquoi je vois la chose ainsi, et vous me donnez vos opinions et autres. Je ne suis pas un expert mais j’adore réfléchir à comment fonctionne l’homme et pas forcément le cerveau, car on vit mieux en sachant cela, tout devient compréhensible, et donc c’est mieux que de ne pas savoir ce qui se passe, je préfère largement être au courant à ma manière de comment fonctionne l’homme, plutôt que de ne rien savoir et dire Amen à chaque fois que j’entends de la bouillie psychologique sur le comment et pourquoi l’homme est comme ça. Aussi la psychologie est divisée en différents centres d’études et de recherches, et je ne suis pas entièrement d’accord avec la pensée moderne des psychologues, loin de là, mais il ne faut pas négliger les efforts qui ont été fournis pour aboutir aux formes de théories psychologiques qu’on a la chance d’apprécier aujourd’hui en quelques clics.

L’homme, où se situe-t-il?

01

02

03

04

Logiquement c’est intuitif et vous devriez comprendre la séquence du dessus, il faudrait faire un graphique bien plus complet et large pour que vous ayez l’image totale de la hiérarchie qui a permit notre « Existence ».

Les deux premiers logos sont l’énergie et la matière, le ciel et la terre, le spirituel et le matériel, cette fameuse dualité. Il y a aussi la théorie comme quoi la matière serait une forme d’énergie, alors là la dualité est différente, ce serait une dualité entre deux types d’énergies. Une énergie qui est intelligente et une énergie qui ne l’est pas. Ces deux énergies fusionnées donnent naissance à l’Esprit du monde, au Démiurge.

Ce Démiurge crée le monde selon les principes des deux premiers logos. Le but du monde peut être, le but de l’Esprit du monde, est peut être la victoire de la vie sur la matière n’importe où. Peut être le but du jeu pour le Démiurge est d’utiliser l’énergie du père et de la mère pour en faire quelque chose, et ce quelque chose est le monde que vous observez, avec ses lois, ses éléments, ses principes.

D’un point de vu psychologique et philosophique, le Démiurge, le Monde, le Créateur, est en fait le fils de Dieu, et pas Dieu lui même. Et c’est là que c’est fascinant, Dieu ne crée pas. Quelque chose d’autre s’en occupe, pas Dieu lui même, mais le Démiurge. Le Démiurge est un sujet bien plus complexe qu’on ne l’imagine, car c’est l’opérateur, l’administrateur, le chef de ce monde.

A partir de ce Démiurge arrive donc la création, et dans cette création arrive tout ce qu’on connait déjà d’un point de vu matérialiste. Matérialistiquement parlant, notre existence dépend du temps, du lieu, et des choses. Donc n’importe quoi qui existe dans l’univers est plus ou moins selon cette hiérarchie, qu’il ne faut pas négliger: Univers > Galaxie > Amas d’Etoiles > Système Solaire > Planète > Forme de Vie > Individu. Ce que vous êtes en fait, vous saviez déjà combien vous étiez petit, mais en vous aussi se trouve tout un univers aussi complexe, et c’est ça qu’on va essayé de découvrir.

Il faut d’abord vous situer dans l’univers dans lequel vous vivez, il faut visualiser tout ça et reconnaître que c’est vrai, et que c’est la réalité, et qu’il faut donc penser par rapport à cela car ce sont les faits. Il y a une hiérarchie dans l’espace, et sans cette hiérarchie dualiste nous n’existerions pas. Vous êtes le produit du temps et de la patience, avant l’arrivée de l’humanité ou de n’importe quelle forme de vie animale, végétale, minérale, il y avait les géants, les planètes, les Titans, et ces choses sont vivantes et sans les planètes, les étoiles, il n’y aurait même pas les éléments pour faire la vie.

Voila la situation externe à l’heure actuelle si on peut dire.

Maintenant la situation sur Terre, est aussi hiérarchisée. Tout ce qui existe, existe grâce aux autres et par rapport aux autres, c’est une forme de symbiose, et c’est une seule vie manifestée à différents degrés, et sous différentes formes. Il n’y a qu’une seule Vie dans l’Espace. Dans cette Vie dirons-nous, déjà on a du mal à définir ce qu’est la Vie, mais on assume que la Vie est mouvement, et que les choses bougent d’elles mêmes ou pas, peu importe où il y a un mouvement il y a une forme d’intelligence, et la vie est intelligence on le reconnait. Donc théoriquement tout vie, mais comme on vit pas suffisamment longtemps on peut pas observer l’évolution de tout ça. Mais théoriquement tout est en vie. Mais la vie n’est pas forcément la Conscience même car on peut théoriser que certaines plantes ou minéraux ne sont pas Conscients de ce qu’ils font, et on peut dire que la Vie n’est pas la Conscience, mais sans la Conscience il n’y aurait pas de Vie.

La Conscience est quelque chose de difficile à situer parce que, est-ce que c’est un produit de la vie? Ou est ce que c’est la vie même? Ou est-ce que c’est la racine de la vie? Ou est-ce que c’est quelque chose de totalement à part? Qu’est ce que la Conscience, quelle définition devrions-nous donner à la Conscience pour réorienter notre Esprit dans la bonne direction.

La Conscience est pour moi la cause de l’existence de tout. Que c’est la racine de tout ce qu’on pourra trouver. C’est la chose la plus éloignée qui soit, et la plus difficile à attraper, car il faut la chercher, elle ne se manifeste pas d’elle même. Vous croyez que la Conscience c’est le fait de dire qu’on existe, qu’on pense, qu’on sait, c’est faux, la Conscience n’a rien à voir avec l’Intellect, ce n’est pas la même chose, contrairement à vous la Conscience n’a pas besoin de prouver son existence car elle existe, elle n’a pas besoin de prouver quoi que ce soit, tout est déjà là. Votre Intellect par contre lui il cherchera toujours à influencer votre égo (la conscience du présent), alors que la Conscience est la chose la plus évidente qui soit, mais qui est la plus difficile à définir. Sans conscience il n’y aurait aucune direction, aucun achèvement, aucune volonté, aucune existence, rien. Sans intellect il n’y aurait aucune souffrance, aucun malheur, une vie paisible sans problèmes. Car l’intellect est peut être la chose qui différencie l’homme à l’animal, l’intellect de l’homme est le produit des capacités de l’Esprit et des acquis et expériences d’un individu. L’intellect change d’un individu à un autre. L’Esprit ne change pas, nous possédons tous le même Esprit, les mêmes outils, à part les infirmes et autres victimes de maladies ou de dégénérations de naissance.

La Conscience n’est pas l’Intellect, et il y a énormément d’exemple. Vous allez remarquer que tout cela est un magnifique puzzle, et qu’il faut embriquer les pièces les unes dans les autres, et il y a des pièges!

Maintenant ce que nous cherchons à comprendre c’est comment fonctionne l’individu psychologiquement en utilisant les termes et autres que nous avons, et je vais essayer de clarifier les termes en question car il y a trop de confusions, et de connotations populaires qui sérieusement sont totalement fausses.

Tentative

Premièrement il faut définir l’individu. L’individu fait parti d’un tout, et n’est pas auto-suffisant. Être un individu dans ce monde, veut dire survivre individuellement. Certaines formes de vie sont indépendantes, d’autres vivent en communautés, d’autres sont dans des clubs privées, et d’autres sont communistes sans vouloir être méchant, mais ce sont des systèmes de vie différents qu’il ne faut pas juger, car on pourrait vraiment vous juger et vous comparer aux animaux et dire à quel point vous êtes mal en point avec la nature, et votre place dans la nature. Donc ne jugez pas les autres formes de vie, car elles sont bien plus stables et intégrées que nous! Nous sommes les nouveaux, pas les dieux. Nous ne sommes pas des dieux mais c’est notre destin que de diriger ce monde d’une manière juste, et nous y arriverons.

L’individu fait parti d’un tout, le problème d’être un individu est la solitude, et la diversité n’est pas là pour une mauvaise raison, nous sommes née seul et sommes seul, tout ce qui existe n’est pas nous, et donc il y a une variété de choses qui ne sont pas nous, et nous ne pouvons pas expérimenter ces choses, la seule chose qu’on peut expérimenter est nous. Ce qui limite beaucoup, d’un point de vu objectif, on est limité matériellement. Mais spirituellement il n’y a aucune limite pour imaginer tout ce qu’on ne peut pas voir. Donc l’individu ne peut pas se sentir seul s’il sait qu’à la racine de son individualité il y a la source, qui elle est collective et androgyne, et cette source, qui est l’humanité même, est aussi une entité individuelle et surtout un archétype, n’importe quelle forme de vie est un archétype, un désir de devenir, et il existe des milliards d’archétypes, et des entités comme nous travaillent au service d’un ou de plusieurs de ces archétypes, mais nous faisons partis de la race humaine, mais cela n’empêche pas qu’on peut rendre service aux autres créatures, qui sont exactement comme nous, juste elles ont pas envies d’expliquer tout ça et de se prendre la tête! Les créatures préfèrent vivre et profiter, les réflexions elles en ont mais pas des réflexions comme celles de l’homme, plutôt des réflexions pour survivre.

Il y a très peu de différences entre la survie de l’homme et la survie de n’importe quelle autre créature, à part que l’homme donne une signification spirituelle à sa survie, et cherche désespéremment à accentuer que sa survie est la chose la plus importante qui soit, l’homme a très conscience de la mort plus que n’importe quelle autre créature, car l’homme est au courant de plein de détails que la plupart des animaux ne regardent pas. Et sa mémoire est faites qu’il vit avec toute sa vie, consciemment ou inconsciemment.

On pourra voir ça comme ça: L’homme cherche à être rassuré quant au sujet de sa propre « extinction ». Est-ce que la mort est synonyme d’extinction? Non car cette humanité évolue et je suis persuadée que d’une manière ou d’une autre c’est grâce à nous, et qu’il y a donc une banque de données quelque part, pour certains c’est leur philosophie, sauf que moi je vous le dis, on est la banque de données, on ne peut pas disparaitre totalement. Certes ce corps et cet esprit disparait et c’est normal.

Mais avant tout on va clarifier les termes.
L’Esprit, dans beaucoup d’articles je parle de l’Esprit. L’Esprit est très difficile à expliquer, mais c’est un facteur biologique, du à la forme particulière de vie que nous sommes, l’homme, et nous savons que l’homme a un gros cerveau, et que l’Esprit est largement influencé par le cerveau et ses capacités. Donc on peut dire que les animaux ont aussi un Esprit, et que toutes formes de vie ont un Esprit. L’Esprit n’est pas l’Âme, cependant on peut dire que l’Âme est une nuance de l’Esprit. Sauf que le cerveau de l’homme fait que l’homme a un Esprit plus sophistiqué que les autres formes de vie qui ont négligées cette zone là. Et c’est ça qui est intéressant, c’est le cerveau de l’homme qui fait qu’on a un Esprit particulier.

Il est dit que l’Esprit retourne à Dieu qui l’a donné en premier lieu, car votre Esprit, votre Corps dans le fond, est un cadeau fait par le bon Dieu pour vous, et ce n’est pas vous, c’est un outil, que vous empruntez. Mais votre Conscience est si désespéremment convaincue que vous êtes ce que vous ressemblez que vous ne pouvez même plus vous libérer du matérialisme. Vous n’êtes pas ce corps, cet ombre, vous êtes quelque chose de bien plus subtil et bien plus réel que cette chose éphémère.

L’Esprit est donc un outil, pas qui nous sommes. Le contenu de l’Esprit nous différencie tous ça c’est clair, mais sérieusement sommes-nous uniques? Croyez-vous une seconde que ce que vous pensez là, personne dans l’univers n’y a jamais pensé auparavant? En plus on est au courant que l’univers est sérieusement infini donc il y a bien d’autres gars au delà, qui ont les mêmes réflexions, et ils aboutissent différemment aux mêmes théories c’est inévitable. Donc ce que vous pensez, n’est pas nouveau, mais nécessaire pour vous, c’est à propos de votre évolution dans ce monde en tant qu’entité individuelle, qui survie désespéremment dans l’obscurité et le froid pour atteindre la lumière et les radiations de chaleurs.

Vous êtes là pour découvrir le fait que vous êtes immortel et qu’on a besoin de vous en tant qu’entité individuelle, et que tout le monde doit y passer, parce que le projet est à propos de nous rendre plus « smart », plus sophistiqué, plus spécialisé, plus au courant du monde qui nous entoure. Et jours après jours on évolue, donc l’humanité évolue, donc tout le monde évolue, et ainsi de suite, jusqu’à la fin, si fin il y a, on peut survivre longtemps si on est intelligent.

Il faut réellement assumer qui nous sommes une fois pour toute. On continue sur la signification des mots,

La Conscience, encore une fois c’est très difficile à définir. La Conscience n’est pas l’Esprit, mais sans Conscience il n’y aurait pas d’Esprit. En fait le combat de l’homme spirituellement, est aussi de retourner à la source, au commencement de comment tout ça a commencé et à quoi ça ressemblait avant tout ça, pour comprendre vraiment la Conscience. En fait la Conscience telle qu’on la connait aujourd’hui, est plutôt la Préconscience ou l’Inconscience, mais pas la Conscience. Si la Conscience est la racine de toute chose, habitant à tous les endroits, temps, lieu, choses de l’univers, alors elle est fixe, elle ne bouge pas. La Conscience est peut être Dieu, mais est-ce que cette Conscience est omniprésente, omniactive, comme on aime le croire? On aimerait comparer notre forme de Conscience avec celle de Dieu, mais est-ce que ça l’est vraiment?

Il y a énormément de questions, et vous trouverez chacun votre réponse, mais je vais donner mon opinion dessus. Je crois (je ne sais pas), et donc ce que je crois change continuellement, mais je crois là maintenant, qu’en fait notre Conscience individuelle, notre Esprit individuel, est le sens de perception du Démiurge, et le Démiurge, ou les Démiurges, s’il y a plusieurs créations, sont les sens de perception de Dieu, peut être. On ne sait pas qui est Dieu, car à chaque fois que vous remontez quelque part, il faut expliquer la découverte toujours par autre chose, et autre chose, à l’infini, jusqu’à la source. Et la source est si eloignée qu’il est impossible pour notre petit Esprit limité de comprendre totalement la Conscience divine à la racine de la création, des créations, de tout, de l’existence même.

Maintenant l’Âme. L’Âme est encore une chose vraiment vraiment difficile à décrire, l’Âme est en fait un concept humain, ce n’est pas une certitude, mais c’est au choix de l’individu d’y croire ou pas. Avant tout il faut expliquer ce qu’est l’égo, car trop de gens confondent l’égo, l’âme et l’esprit.

L’égo, est la Conscience du présent de l’individu, c’est le peu qu’il sait sur le moment, ses sensations du moment, raison du moment, et donc l’égo change continuellement. L’égo est litérallement la conscience du présent, ce que nous expérimentons quotidiennement. Et il ne faut pas confondre le SOI avec l’égo, car le SOI est quelque chose de bien plus complet que l’égo, par exemple il y a énormément de choses que vous avez vécu dans votre vie, qui font de vous qui vous êtes aujourd’hui, mais vous ne vous en rappelez pas, donc vous êtes inconscient de ces facteurs. Nous sommes tous influencés par le monde extérieur, et notre conscience du présent est limité, par contre pour compenser il y a l’inconscient, qui est toutes les choses que nous avons sensoriellement expérimentées, et spirituellement expérimentées, mais dont on ne s’en rappelle pas.

L’inconscient est votre vous secret, c’est tous les détails qui font qui vous êtes aujourd’hui, c’est une équation pas très compliqué. Par exemple certains moments, certains paysages, certaines rencontres, etc, ont déclenchées des sensations en vous, que vous avez gardées toute votre vie même si vous ne vous rappelez plus comment vous avez eu ces sensations. L’inconscient est toutes les informations sur qui nous sommes, en tant qu’entité individuelle dans ce monde physique.

Par ailleurs l’inconscient influence beaucoup l’égo, et l’égo a du mal à savoir pourquoi il sent ce qu’il sent, car il a oublié ou il ne sait pas comment analyser tout ça et retracer la source de ses émotions et sensations, l’intellect peut l’aider à faire ça à un degré matérialiste, mais l’égo seul ne peut pas savoir la vérité sur qui nous sommes entièrement, car les faits sont là, il est limité, et même si on l’entraine, et je conseil qu’il faut l’entrainer, il n’atteindra jamais le fameux but de tout savoir tout connaitre tout le temps. C’est impossible l’Esprit humain ne peut pas faire une chose pareille, aucun Esprit ne peut faire une chose pareille. Mais il est possible de scruter les profondeurs de l’Esprit et du Corps, et du monde avec l’Âme.

Et on retourne sur l’Âme. L’Âme ou anima, comme dans « anima-tion », est l’idée que les efforts et expériences et achèvements et mérites et idéaux et archétypes d’un homme ou d’une créature survivent après la mort. Qu’après la mort nous sommes toujours un individu, et que nous avons aussi donc un corps après la mort, car seul le corps permet la séparation de nous depuis le tout, et s’il y a une perfection, une évolution, c’est vraiment et seulement grâce à ce principe de séparation du tout, nous sommes individuel même après la mort, comme des atomes, et chaque atomes composent l’humanité. Certains atomes vivent dans l’Espace et d’autres attendent leurs tours. Ces atomes sont des Âmes, ce sont des séries d’égos, d’esprits, qu’un individu a expérimenté, qu’une forme d’énergie particulière a expérimentée, et nous sommes une forme d’énergie qui utilise ce corps. Et c’est un fait, et notre énergie est particulièrement intelligente même s’il y a meilleur!

L’Âme est donc le produit de toutes vos vies. Car notre énergie a toujours existée, mais l’existence a peu ou rien à voir avec la mémoire, surtout la mémoire des circonstances et conditions d’un monde pareil. Nous n’allons pas rester ici pour toujours il est inutile de se rappeler ce genre de choses. Le langage change tout le temps, les religions, la culture, les tendances, les modes, pourquoi vouloir renaitre avec tout un tas d’informations extrèmement inutiles? Car on a pas forcément besoin de tout ce qu’on a accumulé avec notre Esprit. D’où le proverbe, l’Esprit retourne à Dieu qui nous l’a donné en premier lieu. Votre Esprit n’est pas votre Âme, et faire la distinction entre les deux, est difficile, car les deux fonctionnent pareil, mais les deux ne servent pas le même but. L’Âme a son siège au paradis alors que l’Esprit a son siège dans le monde physique, sur Terre.

L’Esprit que vous avez maintenant n’est pas adapté aux conditions et circonstances du monde invisible qui réside après l’au delà, mais votre Âme est une forme d’Esprit qui est parfaitement conditionnée pour vivre au delà, et c’est cette chose qui se réincarne, et qui prend différentes apparences, et qui rencontre différents Esprits, sur son passage, et c’est la seule chose qui existe, qui a vécue, et elle est immortelle. Et il y a un plan dans l’univers, par rapport à notre Âme.

L’Âme est aussi quelque chose de subtil, en tout cas beaucoup plus subtil que l’Esprit.

En fait je m’attendais pas à ce que ça soit autant, donc je vais refaire un autre article pour décrire la suite.

25 Avril 2009

Samedi 25 avril 2009

L’homme! Le mystère de ce monde! Même si le monde est un mystère, l’homme reste la créature la plus difficile à comprendre. Nous pouvons comprendre dans la nature, par exemple, que certains animaux ont certaines formes, et certains comportements, à cause de l’environnement, et à cause de certaines alliances, et à cause de certains prédateurs, et aussi à cause de la forme particulière qu’ils ont développée. Mais pour l’homme, ce qui est fascinant c’est qu’on dirait que c’est la seule créature qui ait décidée de ne pas suivre la voie générale, mais une voie spécifique. Je ne dis pas que les autres ne sont pas spécifiques, mais l’homme se distingue vraiment du monde animal de part son raisonnement logique et intellectuel, et sa forme, et ses proportions.

L’homme n’a pas d’ailes ni de nageoires, il n’a pas de vision nocturne et il n’a pas une peau bien épaisse, il a peu de poils, il est très sensible à la chaleur et au froid, il a des sens qui lui permettent une observation brute et colorisée. L’homme n’a pas évolué pour devenir un tueur animal, tout comme il n’a pas évolué juste pour profiter de la végétation et se nourrir de celle-ci, l’homme est omnivore comme pas mal d’animaux, cependant ce n’est pas n’importe quel omnivore.

Vous savez quel point commun il y a entre les minéraux, les végétaux, les animaux et les entités pensantes humaines? Toutes ces entités proviennent de la même source! Même les bactéries, les insectes, les virus, toutes ces choses, proviennent de la même source que nous. Toutes ces choses cherchent à survivre, dans un monde ou parfois les conditions sont extrèmes, et l’homme aussi cherche à survivre, et l’homme a évolué en ce qu’il est, avec le même lapse de temps que toutes les autres créatures, l’homme n’est ni en avance ni en retard, il est au même niveau que les autres créatures, et de ce fait, les autres créatures sont aussi au même niveau que l’homme et c’est un fait.

Vous ne pouvez pas blamer les créatures d’être devenues ce qu’elles sont aujourd’hui, vous ne pouvez pas forcer toutes les créatures à devenir mentaliste, les animaux et végétaux, et minéraux ont choisis leur chemin, nous aussi! Nous aussi nous avons choisis le nôtre. Et le fait qu’on ait prie ce chemin plus qu’un autre est autant bizarre que le fait que les oiseaux volent et que certains mamiphères sont amphibiens. En fait chacun va dans sa direction et il y a une certaine logique, mais elle est difficile à comprendre. Car avant cela il faut répondre à certaines questions.

QUAND? Quand est-ce que l’homme a bifurqué pour devenir l’entité pensante qu’il est aujourd’hui? Par quel moyen? Par quelle pulsion? Avec quel processus? Par ailleurs comment fonctionne l’évolution? Ce n’est pas juste une évolution qui consiste à s’adapter à l’environnement, aux prédateurs, aux fruits, aux circonstances, à la nourriture, au climat, aux conditions, c’est une évolution qui peut être guidée, regardez les animaux ont évolués de telle manière, certainement parce qu’ils le voulaient et non pas à cause de l’envionnement, et ils ne sont pas la victime de l’évolution mais ils en sont les acteurs.

L’évolution n’est pas une chose dont nous sommes tous la victime, mais c’est quelque chose de nécessaire pour prévenir la disparition d’espèces. Le principe même de l’évolution est de survivre dans l’environnement, mais aussi de se spécialiser. L’évolution n’est pas un facteur provenant purement de l’extérieur, mais je suis convaincu que nous sommes les maîtres de notre évolution, et que l’évolution est un facteur intérieur et pas quelque chose d’automatique, d’aléatoire, en fonction des conditions, du climat, etc…

Bien sur que l’extérieur compte pour beaucoup là dedans, mais ce n’est pas l’extérieur qui influence directement l’intérieur des créatures inconsciemment pour les forcer à atteindre une certaine forme et certaines caractéristiques, je pense que l’évolution est un désir intérieur par rapport aux conditions extérieures qu’un animal expérimente. Qu’en fait l’extérieur influence l’intérieur, et l’intérieur influence l’évolution, et non pas l’extérieur influence l’évolution intérieure sans que l’animal ne le sache.

C’est une théorie… Qui doit surement être écrite quelque part, ce n’est pas moi qui ait trouvé cette théorie, elle est écrite quelque part c’est certain! J’aime pas Darwin car pour lui, les créatures sont les victimes des circonstances, et qu’elles sont forcées de laissé tomber leurs vieilles formes pour une forme plus adéquate aux nouvelles conditions ou circonstances, je pense pas que les créatures sont victimes, sinon comment ça se fait que les créatures sont si belles? La nature est une beauté, pas quelque chose qui essaye désespéremment de survivre en emprutant peu importe la forme nécessaire pour dominer toutes les autres.

Il y a aussi la théorie comme quoi, l’évolution n’est ni du ressort des animaux et des créatures vivantes à l’heure actuelle, mais est dû à cause d’une hiérarchie invisible qui s’occupe de gérer l’évolution des espèces. Le gros problème pour expliquer une théorie, c’est qu’une théorie n’est qu’une sensation à la base, qu’il faut développer avec le langage et de manière logique et intellectuelle, et donc c’est jamais facile de décrire parfaitement quelque chose qu’on ressent en utilisant les mots!

Mais beaucoup de religions s’accordent sur le fait qu’il existe une hiérarchie invisible, et que cette hiérarchie est en fait un monde d’entités au dela de ce monde physique. Mais ma conviction, et la conviction de beaucoup de rechercheurs est, que notre monde, et ce monde invisible, partagent exactement le même espace, et sont fait de la même substance, la même essence. Qu’en fait même dans le monde invisible on retrouve certaines lois qui sont présentes dans ce monde, par exemple le principe d’espace, ces deux mondes sont fait d’atomes, peut être que le monde invisible est composé d’atomes plus subtils, mais il est aussi composé d’atomes comme ce monde physique visible.

Le monde invisible n’est pas un monde parallèle, et n’est pas une autre dimension, il est là en ce moment, mais vous ne pouvez pas l’expérimenter, car vous n’avez pas les outils pour le faire. Actuellement vous avez les outils pour survivre en tant qu’humain, vous avez pas les outils pour voir quelque chose d’invisible, et qui porte une signification si puissante et écrasante, que la survie devient totalement inutile une fois que vous voyez une chose pareille.

Réaliser objectivement qu’il existe un monde invisible qui gouverne le monde visible annihile totalement le principe d’existence et de vie, et de diversité. Je veux dire; Que si vous voyiez cette chose invisible, qui dirige le monde visible, comme si c’était le monde visible; Si vos sens vous permettaient de voir cette chose, alors vous réaliseriez qu’il est totalement inutile de survivre car ce monde invisible est la seule chose qui existe, et la seule chose d’importance, et ce monde invisible est primaire, et tout ce qui est physique et objectif, n’est que secondaire; Si vous aviez la preuve objective que ce monde invisible existe, et que c’est lui qui régule le monde physique, auriez vous toujours envie de vivre?

En réalisant que le monde physique n’est que l’enfant du monde invisible, et que la réalité est invisible et ce que nous vivons est une illusion collective infiniment gigantesque, et qu’elle est entretenue par nos sens de perceptions. Et nos sens de perception ne nous autorise pas à voir l’invisible, mais à voir les choses objectives concrètes, à cause de la forme particulière de vie que nous expérimentons.

Pour voir ce monde invisible, vous ne devez pas utiliser vos sens objectifs, vos 5 sens, il faut utiliser le 6ème sens, qui est en fait le 6ème chakra, le fameux troisième oeil qui voit l’invisible. Franchement ce troisième oeil est intriguant, car je ne crois pas que les hindous étaient des tarés, ils avaient une science vraiment très développée, une langue (le sanskrit) qui est très subtile et très spirituelle, peut être la langue la plus spirituelle du monde (car elle est capable de faires moultes figures de style, moultes changements de significations pour des mots, et elle n’a rien à voir avec tout ce qu’on connait–Je ne suis définitivement pas un expert du sanskrit, j’essaye juste de rapporter le peu que je sais), et donc ils ont développées toutes ces choses pas pour le fun, mais pour chercher la vérité. Et il y a véritablement un troisième oeil dans l’homme.

Ce troisième oeil est symbolique, pas physique, et si les gens cherchent à lui donner un emplacement dans l’anatomie de l’homme, pour Descartes c’était la glande pinéale, pour d’autres c’est le corps astral (particulièrement les Rosicruciens). Ce troisième oeil est je pense symbolique, et pas physique, c’est quelque chose qui est en nous, c’est la capacité de voir l’invisible, de suivre le mouvement de quelque chose sans le voir, le simple fait d’imaginer, voir des choses tout seul selon notre volonté.

Nous avons tous vécus au moins un phénomène « paranormal » dans notre vie, sinon plus. Pour ma part je vis quotidiennement des choses dites « paranormales », qui ne sont pas paranormales du tout, mais que mon côté humain aimerait vraiment percevoir en tant que paranormales, donc uniques, donc différentes, donc voila… Mais je dis non. Ces choses paranormales, visions, flash, rencontres, coincidences, synchronisations, sont naturelles. Elles ne sont pas paranormales. Et ce que vous voyez temporairement, ce que vous entendez temporairement. Pour certains ils ont une visualisation interne intense, ils sont capables de voir vraiment les choses en eux comme si c’était en face d’eux avec leurs yeux, pour d’autres ils ont une sacré oreille interne et sont capables d’entendre comme moi toutes sortes de musiques à volonté exactement comme si ça provenait de l’extérieur, et le plus vous vous laissez aller, le plus la musique est forte. Mais ça c’est un autre domaine.

Ces choses paranormales, qui ne sont pas paranormales, sont en fait l’autre sens que nous possédons, le 6ème sens, qui n’est pas l’Esprit, mais certaines choses qui s’élèvent à partir de l’Esprit, pas l’Esprit même. L’Esprit est un outil, ce n’est pas vous. L’Esprit n’est pas un ordinateur, mais peut être programmé comme un ordinateur, ou comme tout ce qu’on veut. L’Esprit est la plateforme par laquelle nous mentalisons, et ce n’est pas le mental même. L’Esprit n’est pas l’activité mentale, mais l’activité mentale est possible grâce à l’Esprit… Etc…

Donc l’activité du troisième oeil s’élève dans l’Esprit. Comment faire pour activer ce troisième oeil qui dort dans notre Esprit donc? Simple, il faut vous relaxer, il faut vider son Esprit, et il faut pratiquer une forme de méditation rustique vraiment toute conne, il faut juste être honnête avec soi-même, et se reposer à chaque fois que ça devient très intense, et recommencer une fois que ça va mieux. Car nos émotions, et les choses qui polluent notre activité mentale, empêchent l’homme d’être conscient, donc d’être relaxé et complet. Et ce n’est pas difficile d’être relaxé et complet, d’être conscient, d’être en accord avec le plan et la nature, et toutes ces choses autour de nous.

On va essayé de développer tout ça, et on repartira sur l’évolution juste après, car c’est pas finit. A l’heure actuelle, vous êtes très conscient de pas mal de choses qui dans le fond ne vous aident pas du tout, vous savez énormément de choses justes, mais votre conscience est principablement axée sur les différences, les détails futiles, les circonstances matérielles du présent, et majoritairement par le matérialisme. Votre conscience est rongée par le matériel, et donc le matérialisme vous a volé votre plus précieux trésor, et vous acceptez cela, car on vous a apprit toutes sortes de choses, qui font aussi partis de votre conscience, comme prétexte ou arguments pour se sentir mieux, que par exemple tout a toujours été comme ça dans la vie etc…

Votre conscience du présent est EXTREMEMENT limitée si je puis dire. Vous ne voyez pas très loin et vous êtes bloqués dans des choses très simples à comprendre, que tout le monde sait déjà, et vous n’essayez pas d’aller plus loin, et vous empêchez même les autres d’aller plus loin, ce qui déclenche des conséquences karmiques. Une autre loi qu’on retrouve dans le monde visible et invisible, le karma. Mais ça aussi c’est un autre sujet.

Votre Conscience du présent, est en fait une composition composée de plein de détails et autres choses, que précédemment vous avez acceptés consciemment ou inconsciemment. Peut être la peur vous empêche de vous défendre, et vous vous soumettez aux idéologies matérialistes en place, ou alors peut être l’ambition et alors vous faites tout pour atteindre votre but, ou peut être l’ennui, ou alors la fénéantise, mais c’est très souvent à cause des émotions.

Votre Conscience du présent est rongée par vos émotions matérialistes et vos pensées matérialistes. Ce n’est pas une insulte, car le matérialisme est une philosophie, qu’il ne faut pas négliger et nous aussi nous sommes tous un peu matérialiste, car je ne crois pas qu’il y ait aucun mystique sur cette planète capable de se détâcher complètement symboliquement du matérialisme, ou si quelqu’un de pareil existe alors je suis bluffé, mais ça se trouve il existe totalement. Mais quelqu’un qui n’a jamais une seule pensée matérialiste dans sa vie n’est pas un humain, ou alors c’est un humain conditionné dés le début de sa vie vers une forme particulière de philosophie, isolé etc… Tout ce qui s’en suit.

Donc on parlait du troisième oeil et on disait qu’il se trouve dans l’Esprit, et que pour le calculer il faut maitrîser sa conscience du présent qui est effectivement très rongée par les émotions et les pensées matérialistes. Une fois que vous avez fait tout le boulot de vous débarasser de l’inutile, consciemment, alors vous pouvez commencer à rechercher ce troisième oeil, et vous pouvez commencer à analyser l’activité cellulaire de votre corps. Ce troisième oeil, une fois libéré, est un fait un générateur à idéaux. C’est plus ou moins comme cela que je le vois.

Les idéaux que nous avons, sont majoritairement bloqués par les pensées objectives matérialistes qui entourent ce sombre monde, et donc une fois libéré de ces pensées matérialistes, nos idéaux subjectifs ont plus de chance de se manifester, et donc de nous atteindre, à ce moment là aussi, il y a des problèmes émotionnels et mentaux à un autre niveau. Ce n’est plus le niveau de base, ou les réflexions sont par rapport aux choses, et à l’extérieur, mais c’est un niveau dans lequel il y a de nouvelles émotions, sensations, et ces émotions et sensations réellement vous stoppent aussi à utiliser toutes vos capacités.

En fait inconsciemment vous vous êtes formatés dans un système objectif de voir les choses, qui dans le fond, sans ce système objectif, la survie est impossible, et c’est vrai, je ne dis pas qu’il faut se débarasser de nos sens, se crever les yeux, s’éclater les tympans, s’arracher la langue, et bétonner les trous de nez et se couper tous les nerfs, désolé, je dis qu’il faut suspendre toutes ces activités objectives, il ne faut pas les ignorer, ni les oublier, mais il faut s’en détâcher, mais pas par mépris, il faut donc suspendre nos sens objectifs, et attribuer a cette suspension une pauvre valeur, mais il ne faut jamais oublier dans quel genre de monde on vit, avant de s’aventurer dans ce monde subjectif, il faut donc toujours se rappeler du monde objectif qui nous entoure, de la réalité contemporaine, des choses que les hommes ont dites, et plein d’autres enseignements hermétiques, réels, vraiment, n’oubliez pas d’où vous venez et ce qui se passe, et la réalité collective. Même si un jour vous savez la vérité, il faudra toujours chier, manger, pisser, dormir, et c’est ça la réalité objective. Vous n’êtes pas libre, c’est ça aussi la réalité. Vous êtes enchainés dans des circonstances matérielles qui sont inévitables et essentielles, le but du jeu est de suspendre tout ça en ayant de plus grandes valeurs et idéaux internes. Et pour avoir ces idéaux il faut se relaxer et susprendre l’activité mentale et émotionnelle. Voila vraiment le mode d’emploi.

Donc, en gros, le but du jeu n’est pas d’être au courant des différences, et d’être au courant de toutes sortes de choses consciemment, d’être perturbé émotionellement, d’être stressé mentalement, d’être sous pression, mais le but du jeu est d’être le moins au courant possible de ce qu’on fait, le but est de devenir inconscient tout en sachant ce qui se passe. Je sais c’est compliqué. Personne n’a jamais dit que c’était facile, mais dans le langage populaire c’est la définition la plus concrète. Comme je disais avec un ami, le but n’est pas d’être « Conscient » (dans le sens populaire: se rendre compte des différences, être au courant des différences), mais d’être Inconscient (libéré du stresse matérialiste qui contrôle définitivement ce monde et cette société de consommation), pas être Inconscient (totalement non-éduqué, non civilisé), mais être Inconscient (libéré du stresse, pouvoir se relaxer même si on sait qu’une bombe nucléaire est sur le chemin pour nous atomiser la gueule), se libérer des circonstances matérialistes. L’homme peut faire ça, les grands guerriers, même les sages, tous à notre manière on peut se détâcher du monde extérieur car on sait la réalité, on sait que ce monde n’est que secondaire, mais il n’est pas si secondaire que ça, sans ce monde, le monde invisible n’a aucune raison d’être. Et sans le monde invisible, sans guidance, sans recommandation, sans punition ou récompense, ce monde physique serait une mocheté infini, et pas une beauté pure telle qu’on la remarque constamment.

Donc repartons sur ce fameux monde invisible. Je sais ce que vous pensez, vous vous dites, il va nous entrainer dans une secte ou autre, franchement non, je parle de mon expérience, et je ne cherche pas a rassembler personne, je ne cherche même pas à m’unir avec qui que ce soit, je veux juste faire part de ma croyance, de mon intuition, et je ne suis pas new age non, et je ne suis pas d’une quelconque société secrète. Je suis un simple humain qui cherche la vérité, et je n’arrêterais jamais tant que j’ai pas la réponse.

Ce monde invisible, régule le monde visible, il est la source du monde visible, et il est composé par des individus comme nous, qui soit ont atteint la libération, ou alors sont en attente de réincarnation. Car sachez une chose, sans le karma, la réincarnation n’a aucun sens. La réincarnation n’est ni une punition ni une récompense, elle est nécessaire, car ça veut dire qu’on a encore du boulot à faire, et qu’on a encore beaucoup à apprendre, et ça prendra le temps que ça prendra, mais il faut atteindre une forme de conscience particulière, et il faut arrêter d’être manipulé par le matériel. Les Grecs avaient l’opinion, que pour s’intéresser à ce genre de sujet il faut avoir vécu au moins 50 vies antérieures, perso je ne sais pas si c’est vrai, mais je sais qu’il y a des gens à qui ça intéresse, et d’autres à qui il faudra encore plus de temps. Et chacun est à son niveau individuel et donc on est pas tous au même niveau. Et cela n’est pas le hasard, il n’existe aucune coincidence, nous sommes tous là depuis un long moment, et petit à petit nous atteignons la compréhension à notre manière, la compréhension de pourquoi tout ça existe en premier lieu. La réponse ne proviendra jamais de quelqu’un d’autre, telle est la loi, la réponse provient de vous.

Dans ce monde invisible se trouve toute sorte d’individus, il y a les travailleurs, les programmeurs, les designers, les chefs, les créateurs, en fait il y a des individus qui bossent constamment pour que ce monde continu à aller dans le sens qu’il va, ce n’est pas aléatoire ni le hasard ni une erreur, c’est géré, contrôlé, et tout ça selon un plan, et ce plan vous devez trouver ce que c’est. Vous devez savoir pourquoi le monde existe, vous devez savoir tout ça par vous-même. Et vous devez douter jusqu’à ce que vous soyez convaincu de l’infaillibilité de votre réponse, et donc vous devez toujours mettre au test votre connaissance pour évoluer, c’est une quête où il n’y a jamais de repos. Mais inévitablement on va tous y arriver, car c’est pour ça qu’on existe, pour qu’un jour nous aussi nous faisions partis de cette hiérarchie d’entité invisible qui oeuvre pour le perfectionnement de chaque choses: éléments, entités, formes, mathématiques, géométries, toute sorte de choses. Tout.

Tout ce qui existe a été programmé depuis le monde invisible. Et ce n’est pas dieu le créateur, mais vous. Dieu est juste la plateforme, tel l’Esprit, qui permet toute ces choses. Mais Dieu n’est pas forcément l’Esprit du monde, mais il est aussi la volonté du monde, la volonté que tout ça soit de cette manière et selon cet ordre. Il aurait pu faire quelque chose de totalement différent. Aussi, ce monde visible et le monde invisible sont intrinsèquement liés, car sans l’un, l’autre ne peut survivre. Donc aussi on retrouve la dualité. Qu’en fait nous sommes le soleil de ces entités qui oeuvrent pour le bien de notre race, et que eux sont le soleil de Dieu, et oeuvrent pour notre survie et notre perfectionnement. Mais comme eux et nous sommes faites de la même substance, alors nous sommes tous le soleil de Dieu, nous sommes tous ses sens de perception.

Vous croyez que tout cela va loin, cependant non, il n’y a rien de plus naturel que ça. La réalité est invisible, et ce monde que vous croyez si extravagant, si extraordinnaire et si isolé et secret, est en fait la chose la plus naturelle qui soit. Alors que ce que vous croyez normale, ce monde, est en fait une illusion pure, créée spécifiquement pour plein de choses, pour énormément de buts, mais il y a un plan, tout ce qui se passe n’est pas dû au hasard, mais est organisé et géré, par quelque chose, et ce quelque chose est une composition de plein d’entités comme nous, organisées par stades d’évolutions et directions entreprisent. Je sais que c’est compliqué à comprendre.

Personne n’a jamais dit que la vérité était simple à comprendre, même simple à entendre. Et sincèrement je ne crois pas que je détiens la vérité, mais je sais, je suis convaincus, que je suis sur la bonne voie. Et de toute façon je crois que je n’ai pas le choix, car c’est déjà fait, avant même de naître je savais déjà ce qui allait m’arriver, et j’ai dis oui. De toute façon il ne vaux mieux pas dire non. Si j’ai raison alors ce monde est une illusion temporelle, le temps est le grand facteur du monde physique, car notre existence dépend entièrement du temps. Mais le temps n’existe pas dans le monde invisible, vos sens ne peuvent pas réaliser l’implication de tout ça.

Peut être que je repartirais sur la description de ce fameux monde invisible, qui est plus réel qu’on le croit. Mais voila un bon petit démarrage avec pas mal d’idées!

Tic Tac Tic Tac, à quand la fin du monde?

Mercredi 22 avril 2009

Tic Tac Tic Tac

Aucun pessimisme ici, c’est juste une simple probabilité, une vraie hypothèse, à quand la fin du monde? Ce genre de conversation est sérieuse, je ne cherche pas à vous effrayer mais il est possible qu’il y ait la fin du monde à cause d’armes nucléaires humaines.

C’est terrible tout ça, bien qu’on sache que cette petite boule à la con qui flotte dans l’espace est toute petite et ça sera pas la fin de l’univers, juste un petit pet dans l’espace et rien d’autre que ça, même en sachant ça j’arrive pas à relativiser. C’est quand même débile d’en arriver là. Bordel combien y a-t-il de races dans l’espace qui sont sur le point de s’auto détruire avec une puissance égale à celle que nous connaissons, en terme d’arme nucléaire.

Est-ce que c’est une forme de test? Est-ce que tous les peuples spatiaux nés sur des petites planètes ici et là doivent faire face au problème d’auto destruction à cause d’eux-mêmes pour plein de raisons diverses? Si c’est le cas je crois qu’on va bientôt se faire baptiser là, on est sur le point de se prendre une troisième guerre mondiale et si c’est le cas on aura raté le test, c’est malheureux à dire.

Comme disait Einstein, « Je ne sais pas comment la troisième guerre mondiale se passera, mais la quatrième se réglèra avec des cailloux. »

Il ne faut pas négliger un tel sujet. L’homme a sa conscience baffouée à cause de la bombe atomique, de toute façon il n’y a pas à s’inquiéter de ça dans le fond, car tôt ou tard on y passe, que ça soit naturel ou supernaturel à cause de la bombe atomique, on meurt, cependant c’est profondément con et très fortement à la hauteur de l’homme que de s’auto détruire dans une guerre thermo nucléaire. La bombe a tué la conscience humaine. Les gens ne se soucient plus du futur à cause de ça.

La troisième guerre mondiale n’a rien à voir avec le nouvel ordre mondial. Les dirigeants du monde sont des hommes avant tout, et ils sont aussi soumis à des pressions, et on sait très bien ce que l’homme peut faire dans des situations extrèmes même s’il sait que c’est mal ou immature ou autre.

Ce n’est pas un projet des « illuminatis » ou autre que de détruire le monde actuellement ils veulent le posséder et c’est pas une troisième guerre mondiale nucléaire totale qui va les aider à faire ça, ou alors s’ils existent vraiment et s’ils ont vraiment comme projet de conquérir cette planète, s’ils prévoient une guerre nucléaire ils sont profondément psychos. Quand on pense que Sarkozy est au commande de l’arsenal nucléaire, et que la Chine possède des têtes nucléaires, et la russie de poutine aussi, et l’autre cingle obama possède énormément de bombes nucléaires, bien qu’Obama veut réduire le nombre d’armes nucléaires dans le monde dernièrement, c’est juste du show et du cinéma, ils réduiront le stock d’armes nucléaires bidons et les remplaceront par des plus grosses et efficaces. Vous voulez quoi? Que votre pays possède 10 000 têtes nucléaires de 6 kt, ou 10 têtes nucléaires de 60 mt. Perso je préfère la première option.

On s’emballe encore une fois, mais ces gouvernants à la con, bien qu’ils font des erreurs et qu’on les soupçonne d’être des membres de sectes terribles et terrifiantes, ce sont des humains, et enlevez moi cette théorie de David Icke qui vous a lavé le cerveau avec ses reptiliens qui se changent en humain, et une quatrième dimension seulement accessible par eux et pas par les perceptions sensorielles de l’homme, faut arrêter, vous pouvez y croire mais vous devriez faire un sérieux back-up de votre esprit avant de vous lancer dedans.

Les dirigeants mondiaux sont des humains, et ils peuvent être totalement psychotiques, si ces types n’avaient pas des colliers de chien autour du cou pour les amadouer et les calmer, sarkozy, obama, medvedev, tous ces cinglés qui n’ont rien à voir avec la vraie politique, tous ces types deviendraient totalement psycho et pourraient déclencher une troisième guerre mondiale, réalisez qu’ils sont pas bien brillants et ils ont de sérieux problèmes émotionnels. Rien qu’à voir les guerres et autres, même si elles sont commandées, ils exécutent les ordres, et donc ils ont aucun problème de conscience, et cela indique quelque chose de terrible, de terrifiant, d’ultra hard core, ils sont capables de foutre la terre en feu et en braise.

Et comme dans le film Docteur Folamour, ou même Deep impact, la seule solution sera d’allé sous terre ou dans l’espace, ou les deux, au choix. Je cherche juste à vous rappeler un petit fragment de la réalité que nous négligeons trop souvent, et qui je pense est très essentielle bien que trop souvent négligée, pour comprendre le futur de notre race. Je pense que personne ne veut d’un Nucleo Sapiens Sapiens Sapiens, mais ce que vous voulez ces dirigeants s’en foutent, si on les laisse faire sans guidages, sans laisses de chien, si du jour au lendemain on arrête de leur donner les directives en secrets de ce qu’il faut faire et autre, car vous allez arrêter de croire que c’est une pauvre théorie du complot, tout est LA MONDIALEMENT, TOUS LES PAYS SONT ENTRAIN DE S’ACCORDER, LES REFORMES DE CHAQUE PAYS SONT FAITES POUR AJUSTER LE PAYS AVEC LES AUTRES, REORGANISATION MONDIALE TOTALE, DANS 50 ANS VOUS ALLEZ PLEURER. Donc quelque chose s’occupe de jouer du piano dont chaque touche est un pays. Oh mais on rentre dans les théories du complot, ohhh, TOUT EST LA SUR LE WEB ALORS BOUGEZ VOUS, ce n’est pas une théorie du complot, c’est grave réel.

Quelque chose s’occupe de gérer la politique mondiale! Et on me demande souvent, « C’est qui? C’est quoi? Qui sont « ILS »? », mais merde vous comprenez toujours pas que c’est seulement VOUS qui pouvez répondre à ces questions, VOUS et VOUS SEUL. Je ne devrais pas dire ce que je pense sur qui sont « Ils », mais les illuminatis est juste un mot clé pour parler de l’élite de l’élite, et ces « illuminatis », ces banquiers et autres attardés mentaux qui ont rien compris à la vie malgré le fait qu’ils ont tous les pouvoirs, on devrait croire que ceux qui sont au pouvoir sont qualifiés! Mais nan! Ils sont incompétents et c’est phénoménal. Quelque chose met ces tâches aux commandes, et après on s’étonne que c’est la merde dans notre vie! Mais ces tâches dans le fond, ces pauvres types, ces pions qui ne savent même pas ce qu’ils font, ils ont même pas conscience de ce qu’ils font, ils ont pas conscience de ça ils sont malades mentaux, ces gens qui déclarent les guerres et font de cette planète une prison, ces types sont les plus cons, les plus fourbes, les plus malhonnêtes, ils se prostituent, ils mentent, ils ont aucun honneur, ils ont aucune pitié, et si vous les laissez seul tout seul, et sans l’aide de personne, je vous le dis c’est la fin du monde.

Car dans le fond, même si ils ont l’air civilisé, c’est parce qu’ils ont appris à faire semblant toute leur vie, semblant de sourire, semblant de comprendre, semblant de s’intéresser, semblant de remercier et la liste continue, ces gens n’ont aucune connaissance de comment diriger le show réellement, il faut un chef mais ils sont pas des chefs, ils sont là pour les médias c’est tout. Ce sont les prostitués des médias. Et sans médias il n’y a plus de prostitués, et sans prostitués il n’y a plus de médias.

Ces prostitués, et on peut dire tout ce qu’on veut, on est en démocratie, et c’est plus l’heure de la chasse aux sorcières malgré le fait que cette ère peut revenir très vite avec l’instauration de big brother partout sous de multiples formes, on peut dire que sans guidance ils savent plus quoi faire, vous éliminez les banquiers et il vous reste des psychotiques au commande qui ne savent pas quoi faire pour le pays. A l’heure actuelle pour sauver le pays il suffit juste de donner plus d’argent aux banques, qui elles le gardent, mais on en voit jamais la couleur. Les solutions aux problèmes, y en a pas 36, à l’heure actuelle la seule solution, est de donner de l’argent, partout c’est la solution aux problèmes.

Sans banquiers vous avez des psychos au contrôle de chaque pays qui peuvent sérieusement foutre la merde et détruire le monde. Rien qu’une névrose ou qu’une psychose peut détruire la planète entière, et l’humain non éduqué n’est PAS protégé et à l’abris de ces choses. Et nous avons des gouvernants et des fous au contrôle de chaque pays qui ne sont pas éduqués, ils sont dressés, et ces fous sont les pires individus du monde, ce sont ceux qui descendent les autres pour se sentir plus fort, comme à l’école, ou comme partout.

Ils peuvent sincèrement foutre le monde en bordel. Donc soyez au moins conscient de ça. Ce ne sont pas des robots qui exécutent des ordres sans réfléchir! Ils réfléchissent! Et ils ont des envies et des désirs sinon ils ne SERAIENT PAS LA OU ILS SONT. Et ça peut inclure la fin du monde ce genre de désirs, car vous ne voyez pas comment ils nous méprisent et parfois nous détestent? Qui sait ce qu’ils peuvent faire, qui sait ce que des immatures peuvent faire surtout quand ils sont à la tête d’un pays. Regardez Staline, Adolf Hitler, tous ces cinglés ont massacrés et tués des millions de gens et ils ont pas eu un seul problème de conscience par rapport à ça, pour eux c’est simple, nous appartenons à eux dans leurs Esprits. Nous sommes leurs employés et larbins de service, et nous faisons tout ce qu’on nous demande de faire sans broncher, et ils sont les maîtres de notre destinée.

Ils décident qui meurt et qui vit, avec leurs supers ordinateurs et technologie ils peuvent faire un méchant trie et une méchante sélection des meilleurs des meilleurs et éliminez tout le reste nan mais vous croyez quoi?! Vous croyez que ce genre de chose ne s’est jamais faites dans l’univers auparavant hein?? C’est monnaie COURRANTE dans ce monde. Ca arrive partout sous diverses formes, des gens exterminent d’autres gens plus faibles, pour plein de raisons. Nan mais quoi? Vous doutez toujours? Vous croyez qu’on veut votre bien? Vous croyez toujours qu’on vous traite de la même manière que les gens que vous voyez à la télé, mais on vous encule à sec! On vous chie dessus! Vous êtes de l’argent pour eux, et si les « illuminatis » décident de supprimer le capitalisme pour passer à autre chose, alors votre raison d’être n’est plus importante pour les dirigeants en place. Vous êtes un investissement des banquiers, et vous devez beaucoup d’argent à votre pays dés votre naissance, par ailleurs vous êtes nourris, éduqués, et autres, car on vous autorise, car c’est le but de la manoeuvre, ils pourraient très bien dire STOP et il y aurait un méchant freinage et une méchante diminution de population, vous êtes un investissement, vous êtes un stock du pays dans lequel vous vivez. Votre pays est dirigé par un président comme dans une entreprise, vous êtes un employé qui fait gagner de l’argent à l’entreprise.

Et cette entreprise, ces entreprises, France, Italie, USA etc, sont en fait la même entreprise, la fameuse World Company des guignols, qui est franchement proche de la réalité.

C’est pourquoi, ces « politiciens » sont juste des pions, des chefs d’entreprises. Toutes les idéologies qu’on vous a apprisent à l’école sont FAUSSES. Ce ne sont que de la propagande pour vous faire croire que vous vivez dans un pays différent du reste du monde hors c’est FAUX. La réalité actuelle n’est plus celle du passé, et il est temps de vous RE-VEI-LLER.

Les deux côtés de la franc-maçonnerie

Mardi 21 avril 2009

Les deux côtés de la franc-maçonnerie

agnus-dei
Vénéré, Sanctifié, Sacré
Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde

tablier-maconnique
Tablier maçonnique fait en peau d’agneau
Moqué, Blasphémé, Satanique, Massacré, dépecé, et façonné pour couvrir les parties génitales de l’homme

tablier-devant-derriere

Tracy Twyman’s Signs and Signals of Freemasonry

Lundi 20 avril 2009

Tracy Twyman’s Signs and Signals of Freemasonry

Crise systémique : les solutions (n°2 : la fin des monnaies nationales)

Lundi 20 avril 2009

Crise systémique : les solutions (n°2 : la fin des monnaies nationales)

© Mondialisation.ca

Dans mon article [Crise systémique : les solutions (n°1 : l’euro)], j’ai tenté d’expliquer les solutions qui seront apportées dans le cadre européen :

-stabilisation de la monnaie européenne avec une BCE ayant le monopole de l’émission de l’euro.

-création d’un trésor européen permettant de mettre en place une structure de défaisance permettant de sauver les banques.

-création d’un gouvernement économique, ce qui répond à la célèbre boutade de Kissinger : « l’Europe, quel numéro de téléphone ? ».

-intégration des pays en difficultés (Royaume-Uni et Suisse).

Je n’avais pas, volontairement, abordé le problème de l’Europe centrale et orientale qui va donc être étudié ici.

La crise systémique actuelle va ainsi totalement bouleverser le monde en détruisant les monnaies nationales et donc par conséquence, les états-nations, ce qui peut être illustré par cette phrase essentielle de Paul Jorion (sur son blog du 11 février 2009) : « Les pertes causées par les bulles financières quand elles éclatent dépassent désormais en taille la capacité d’absorption des États. »

Face à la crise, les différents pays du monde n’auront en effet qu’une seule solution, s’associer au sein d’unions continentales et mettre en place de nouvelles monnaies communes. Nous assistons donc, et cela va être analysé ici, à la mise en place accélérée de ce que certains nomment « le nouvel ordre mondial ».

I. Les pays d’Europe de l’Est.

Ils sont en ce moment, au cœur de l’actualité. Ainsi, mardi 17 février, les agences Moody’s et Standard & Poors ont indiqué que la crise en « Europe de l’Est » pourrait provoquer des problèmes aux banques occidentales qui ont prêté 1500 milliards de dollars (chiffre avancé par le rapport de Morgan Stanley). Moody’s prévoit donc de baisser la note des banques exposées sur l’Europe de l’Est. Source : Bloomberg, dimanche 22 février.

En effet, la plupart des emprunts réalisés sont accordés en franc-suisse (60% pour la Hongrie selon la Banque Nationale Suisse) ce qui pose un problème gigantesque car les monnaies nationales s’effondrant, les remboursements explosent (plus de 30% en Roumanie par exemple).

La BERD (Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement) évalue un volume de défaillance qui devrait atteindre 10% ! Or, selon le quotidien « Le Monde » du 14 février 2009 : « Engagée à hauteur de 230 milliards d’euros, l’Autriche est le premier investisseur européen de la région ».

Le quotidien Der Standard de Vienne a d’ailleurs déclaré : « Un taux de défaillance de 10% conduirait à l’effondrement du secteur financier autrichien ».

Mais, au-delà du problème Autrichien, nous assistons dans cette région à la destruction des monnaies nationales.

Le zloty polonais a ainsi perdu 36% de sa valeur depuis juillet, le forint hongrois 25% et la couronne tchèque près de 22% (Source : La Presse Affaire du 23 février 2009). Les économistes de la banque Dresner ont ainsi déclaré « les devises d’Europe de l’Est sont engluées dans une spirale de dépréciation », et « pour l’euro, c’est une bombe à retardement ». Source : Le Monde du 21 février 2009.

Je n’hésite pas à l’écrire ici, ces monnaies sont condamnées et seront remplacées par l’euro car il n’y a pas d’autres alternatives. Ceci est d’ailleurs confirmé par les discussions du gouvernement polonais concernant le taux de change ERM-2 qui est surnommé l’anti-chambre de l’Euro.

Nous allons de plus assister à une redistribution géopolitique de la région car une partie des pays de l’Est ne se tourneront pas vers l’Europe mais vers la Russie au sein de la CEEA.

II. La CEEA

La Communauté économique eurasienne est une organisation internationale de coopération économique qui a été créée en 2000. Elle est l’organisation économique de la CEI (regroupant 11 anciens pays du bloc soviétique) dont la Russie et la Biélorussie sont les acteurs principaux. Or, le 3 février, a eu lieu une réunion au Kremlin au cours de laquelle la création d’une monnaie unique : le rouble, ainsi que d’un espace économique commun ont été débattus. (Source : Courrier International du 4 février 2009).

Un fond anticrise de 10 milliards de dollars a par ailleurs été créé. Le quotidien Vremia Novosteï a souligné l’importance de ce sommet en déclarant qu’il mettait en place : « Quelque chose comme l’OTAN et le FMI sous l’égide russe ».

Le ministre russe des Finances, Alexeï Koudrine a affirmé : « nous aidons nos plus proches pays qui ne peuvent tellement compter sur l’assistance d’autres Etats. La Russie ressent sa grande responsabilité dans l’espace de la CEI et en premier lieu de la Communauté économique eurasiatique (CEEA) ». Nous le voyons, cette crise est en train d’accélérer la coopération autour de la Russie. Le Kazakhstan, la Biélorussie, le Kirghizstan, l’Arménie, et le Tadjikistan sont déjà soutenus et un prêt à l’Ukraine ne saurait tarder.

Les conséquences géopolitiques de la crise sont énormes. La Russie profite ainsi de la fragilité économique des USA pour renforcer son hégémonie et seule la Géorgie reste pour le moment la chasse gardée américaine. N’oublions pas que les USA doivent évacuer la grande base de Manas (Kirghizistan) et désirent donc s’installer en Géorgie afin de conserver une présence dans le Caucase du Sud.

Certains déclareront que la Russie ne pourra pas aider ses voisins car sa monnaie, le rouble est en difficulté. Elle a ainsi dépensé plus de 36% de ses réserves de change pour défendre sa monnaie. (Source : Contreinfo du 21 février 2009).

Or, il faut le rappeler, le cours du rouble dépend étroitement du cours du baril de pétrole (qui est au plus bas actuellement à 40 dollars). Il existe cependant un sauveur providentiel pour la Russie : la guerre. En effet, Benyamin Netanyahou a dit : « Quand je formerai le nouveau gouvernement israélien, nous ferons ce que nous avons fait par le passé avec le réacteur de Saddam, ce qui nous a rapporté 20 ans de tranquilité. » Source Norman Salomon (antiwar) le 7 janvier 2006. Sans parler d’Avidgor Lieberman qui a insisté sur le fait que « l’Iran était l’ennemi public numéro 1 ».Source : Jerusalem Post du 10 février 2009.

Fin janvier, 3000 tonnes de munitions (ce qui est totalement inhabituel) envoyées par les USA sont arrivées en Israël. Reuters a ainsi affirmé le 10 janvier 2009 que « ce genre d’affrètement vers Israël est rare. »

Le cours du baril explosera alors bien au-delà des 150 dollars, un scénario idéal pour le rouble!

La guerre en Iran (et plus tard au Pakistan) aura donc pour effet de « sauver » l’économie russe, un paradoxe (ordo ab chaos).

Nous le voyons ici, le lien entre la guerre et l’économie est direct. Il va falloir, et je le répète à chacun de mes articles, créer ce que Paul Jorion nomme « une constitution pour l’économie » qui nous préserve des monstruosités à venir.

Dans mon prochain article (n°3), je me pencherai sur le cas de l’Asie et surtout des Etats-Unis, tout un programme !

En conclusion, il est toujours intéressant d’avoir un regard extérieur sur ce que nous sommes et ce regard-là est impitoyable.

« Fort étrangement, ils ont dans l’esprit la volonté de cultiver le sol, et l’amour de posséder est chez eux une maladie. Ce peuple a fait des lois que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour eux seuls et ils se barricadent contre leurs voisins. Ils défigurent la terre avec leurs constructions et leurs rebuts. Cette nation est comme le torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage. »

Sitting Bull grand chef des sioux.

La pensée du jour

Lundi 20 avril 2009

Petite pensée

C’est la question que je me pose dernièrement. N’y-a-til pas de limites? Comment pouvons-nous découvrir tous les secrets humains, et universels en une seule vie? C’est impossible! A moins que nous ne faisions partis d’une race qui a enregistrée et classée tous les phénomènes et autres choses bizarres pendant des millions d’années, nous n’avons aucune chance de « tout savoir » durant cette vie humaine. Mais pour d’autres races dans l’univers c’est possible, car je crois qu’il y a plus avancé que nous. L’internet est récent! Et c’est le démarrage de cette classification de tout ce que l’humanité sait et a à dire. L’internet c’est plus ou moins le futur, on saura tout avec ça.

La télévision en fait, a un effet ridicule comparée à internet. Internet quand il est bien utilisé, est l’outil le plus puissant pour s’informer, s’éduquer et apprendre des choses. C’est mille fois mieux qu’une encyclopédie, et c’est plus ou moins gratuit. On a tout avec internet, on pourrait tout avoir avec internet. Si vous croyez qu’internet est vraiment vide, c’est parce que vous savez pas où chercher. Ou alors vous ne voulez pas chercher pour plein de raisons.

En fait internet est l’archétype de la structuration de la connaissance par excellence et on a encore beaucoup à apprendre sur comment trouver ce qu’on cherche le plus rapidement possible et le mieux présenté pour nous. C’est commercial ce que vous vivons à l’heure actuelle, mais dans cent an ce sera totalement autre chose, les gens ne connaitront pas la vie sans internet, peut être que vous croyez qu’internet est démoniaque mais c’est pas maléfique du tout, internet est essentiel pour l’homme et son urgence continuelle de vouloir savoir.

Internet permet à l’homme de contempler le monde. C’est internet qui va sauver la planète, car sans ça je vous le dis, je ne saurais RIEN. RIEN. Car c’est pas dans une société pareille qu’on a envie de lire naturellement, c’est pas dans une société pareille qu’on veut apprendre et devenir plus cultivé, pour plein de raisons. Rare sont ceux qui s’intéressent à tout ça depuis le début, et rare sont ceux qui n’ont jamais du se réveiller dans la vie, qui étaient déjà bien éveillés depuis le début.

Internet va tous nous réveiller, c’est inévitable, et c’est impossible à arrêter, donc réjouissez-vous! Nous avons déjà gagnés, c’est évident, mais entre temps il faut survivre et s’éduquer au maximum. Car sans cela la victoire sera remise pour plus tard et encore plus tard. Vous voulez être libre maintenant, j’assume que vous êtes impatient comme la plupart des gens, mais c’est pas en quelque seconde que tout va s’arranger. C’est à la longue! Pensez-y,

Internet va révolutionner le monde! Tout le monde connait internet maintenant, c’est la fin de l’ancien monde définitivement. Comme disait un de mes amis, il y a un gros décallage entre la génération de nos parents et la nôtre, et donc avec nos futurs enfants (si vous voulez des gosses, c’est pas très responsable dans la situation actuelle mais bon… vous êtes libre) nous aurons une meilleure attitude et compréhension rien que pour certains termes, et certaines idéologies, que nos parents n’ont jamais eu la chance de connaître.

On va devenir mieux grâce au web, et c’est inévitable, et nécessaire. L’humain a besoin de bibliothèques, l’humain ne peut pas tout découvrir tout seul, l’humain doit coopérer et faire confiance aux autres à un certain degré, il doit être suffisamment intelligent pour savoir en qui il faut avoir confiance et en qui il ne faut pas avoir confiance. Internet va vous aider grave! Il va même vous montrer que nous sommes tous des gosses! Des grands enfants! C’est pas du tout le syndrôme de Peter Pan, car un enfant ne peut pas comprendre ce genre de choses, mais c’est plutôt la reconnaissance que la Conscience d’un Enfant est ce que nous cherchons depuis toujours. Regardez sur le web tous les gosses et toutes les gamineries qui se trament partout, c’est énorme. Si vous ne rentrez pas dans ce « délire », cette « fantaisie » comme vous l’appelez, vous allez devenir névrosé. Pensez aux gosses au lieu de penser à vous tout le temps, c’est affligeant ce genre de comportement immature.

Vous êtes pas là pour devenir parfait, vous êtes là pour faire en sorte que cette race devienne parfaite, et si vous vous écartez de ce qui est naturellement bon et fun et drôle, franchement vous allez dans une sale direction, et personne peut vous en empêcher, comme quoi il y a une justice. Dans le fond les plus cons deviennent seuls et souffrent plus que les autres, et c’est normal. Mais vous pourriez moins souffrir, en devenant plus intelligent, en comprenant mieux les choses, en acceptant que dans la nature il y a une sorte d’ironie et c’est particulièrement drôle! Franchement, ne le voyez-vous pas?

Enfin… Internet vous montre tout cela! Ce n’est pas un monde froid comme nos grands mères nous ont toujours dis, ce n’est pas une jungle non plus, c’est un monde drôle et fun si on sait l’observer, mais si on s’obstine à rester dans des perceptions négatives et néfastes, parce que notre Esprit nous dit que ce genre de choses n’ont aucune valeurs ou que c’est Gay ou que c’est des choses comme ça populaires sur le moment mais débiles en significations, vous allez crever, car vous détruisez la seule chose qui a de la valeur en vous.

C’est comme ça qu’on perd son Âme, si on oublit l’enfance, si on oublit notre vie pour notre pseudo bien être, ce n’est pas sain, vous étiez une enfant, j’étais un enfant, nous sommes des adultes maintenant, mais quelle différence y a-t-il dans le fond? Entre un adulte et un enfant? Comme dit un grand professeur, Manly P Hall, dans un de ses séminaires enregistrés à l’époque, « Nous ne sommes pas des mauvais adultes, nous sommes des bons enfants qui apprennent ». Nous sommes des gosses, avouez-le.

Quand on s’énerve c’est gamin! En fait il y a de la gaminerie partout partout, c’est pas quelque chose de mal dans le fond, c’est juste soulant à force j’avoue, mais il faut voir ça comme de la gaminerie et c’est tout. La télévision, les présentations, la manière dont les choses sont présentées, les publicités, toutes ces choses sont faites pour un Esprit de gamin! Regardez comme le monde est simple, pas le monde naturel, mais le monde de l’homme, c’est fait pour des cons tout ça, des gosses! Et encore une enfant est loin d’être con! Au moins l’enfant lui il sait ce qu’il veut dire et il n’hésite pas! VOUS?

Enfin! Ne nous emballons pas… Ce monde est fait pour les gosses, pas pour les adultes. Regardez comment on vous sert l’information via la télé et autres médias, c’est ridicule, notre conscience du présent est fortement affecté par toutes ces conneries. Et il n’y a pas d’issus! A part l’issu de devenir plus fort et intelligent que tout cela. Juste savoir que tout ça c’est de la gaminerie de bas étage est bon pour la conscience, car elle a besoin d’être rassurée, elle croit ce que vous croyez, elle est ce que vous êtes, c’est une substance carrément modelable, vous pouvez être tout ce que vous voulez, voir les choses de la manière que vous voulez, vous n’êtes pas limités. Vous êtes limités car vous croyez qu’il faut avoir des limites dans la vie! Ou des choses de la sorte!

Vous vous limitez tout seul, et c’est fascinant de voir ça au quotidien, dans la rue, dans le bus, dans le métro, dans les musées, partout vous avez un balais dans le cul, vous êtes coincés et limités par vos idéaux et idées matérialistes du monde, vous croyez qu’il faut agir comme ci ou comme ça en société, certes certaines attitudes sont néfastes, mais vous êtes sérieusement néfaste en fait, dans le fond c’est vous le parasite, vos manières sont certes sans dangers physiques, mais vos mauvaises attitudes et votre sale gueule nous laisse à penser que vous avez un sérieux problème, et quiconque influence une bonne âme a devenir sale devient « maudit » dans un sens, et cette malédiction est à cause de la personne, cette personne trimbalera sa « malédiction » toute sa vie jusqu’à ce qu’elle se rappelle ce qu’elle a faites mal! Ou jusqu’à ce qu’il comprenne que certaines attitudes affectent les autres et entrainent des conséquences mentales subconscientes ou dites karmiques.

Internet montre sans l’ombre d’un doute, que vous êtes mal en point. Que le monde pue, et que l’humanité pourrie tout ce qui existe. Vous avez pas conscience de ça je crois! Vous parlez de choses qui ne servent à rien, et parfois j’ai la mal chance d’écouter une conversation entre individus « normaux », et je me dis c’est la catastrophe, c’est impensable le niveau dans lequel on est tombé alors qu’on a tout pour devenir des big boss!

La télévision est faites pour les loques. Elle est faites pour vous rendre esclave du système. Vous faire passer des messages pour que vous achetiez de la merde, qui ne sert à rien. C’est beau nan de savoir qu’on abuse de nous constamment? Ah! Mais c’est vous qui allumez la télévision, c’est pas la télévision d’elle même.

Vous êtes bloqués la dedans, et c’est triste, mais si vous faites rien vous serez triste vous aussi. Donc c’est une situation triste qui vous rendra triste, et c’est inévitable.

Enfin bon, petit message pour dire qu’il faut vous bouger le cul sur le web, arrêtez de regarder du porno, commencez à vous renseigner sur ce qui importe! Prenez le site comme base de départ, de toute façon c’est ce que c’est!

Crise systémique : les solutions (n°1 : l’euro)

Lundi 20 avril 2009

Crise systémique : les solutions (n°1 : l’euro)

© Mondialisation.ca

L’économie mondiale est entrée dans ce que je nomme la phase II. En effet, la faillite de Lehman Brothers le 15 septembre 2008 avait déclenché le début de la plus grande crise économique de l’histoire humaine. Or, les gouvernements ont réagi en injectant des milliers de milliards de dollars ce qui a eu pour conséquence de ralentir pour quelques mois les effets destructeurs d’une crise systémique colossale.

Il ne manque plus que la défaillance d’une entreprise majeure (constructeurs automobiles US ou Citigroup par exemple) pour déclencher un tsunami qui sera autrement plus violent qu’en septembre. Celà se produira bientôt.

En effet, la plupart des états sont en faillite (USA, Royaume-Uni, France, etc) ce qui peut être illustré par cette phrase du gouverneur de la banque centrale de Lettonie : « L’économie lettone est en état de mort clinique et nous n’avons que trois ou quatre minutes pour la ranimer. » (Figaro du 2 février).

Pour les USA le WorldNetDaily (mercredi 28 janvier) annonçait que « La Californie ne sera plus en mesure de régler ses factures à partir du 1er février. » ce que j’avais annoncé en septembre 2008.

Quant à notre pays, l’économiste
Jean-Christophe Mounicq a déclaré le 10 février 2009 sur Reichman TV : »Beaucoup d’Etats, dont la France, vont faire faillite ! »

Nombreux sont ceux qui croient à la fin des Etats-Unis et du système capitaliste actuel et tous les spécialistes s’accordent aujourd’hui pour souligner la gravité de la situation mais personne ne donne de réponses pour en sortir. Il existe pourtant des solutions et, je vais ici analyser celles qui vont nous être proposées et qui ne résoudront pas le problème de fond.

I. L’Euro.

Le quotidien britannique The Daily Telegraph (12 février) affirme avoir consulté un document confidentiel de la Commission européenne qui évalue le montant total des « actifs toxiques » des banques européennes à 18000 milliards d’euros! L’économiste et anthropologue Paul Jorion, visionnaire (il a été un des premiers à prédire la crise actuelle), avait d’ailleurs déclaré sur son blog, le 11 février 2009 :« Les pertes causées par les bulles financières quand elles éclatent dépassent désormais en taille la capacité d’absorption des États et le monde découvre les conséquences à long terme de la privatisation des profits alors que l’issue de secours si pratique autrefois de la collectivisation des pertes a disparu de l’horizon des possibles. »

D’ailleurs, il convient de mettre l’accent sur une information que peu de médias ont relayée : l’Allemagne qui désirait lever (emprunts d’Etat à 10 ans) mercredi 11 février, 6 milliards d’euros, n‘a reçu des investisseurs que 4,2 milliards. N’oublions pas que ces emprunts sont la source de financement de son plan de relance.

Stephen Jen (Morgan Stanley) a ainsi déclaré récemment : « Le statut de l’euro comme monnaie de réserve internationale est remis en cause. »

The Daily Telegraph va plus loin et fait une déclaration fracassante : « Les ministres et les autorités de l’UE craignent que le gouffre qui se creuse puisse engendrer une spirale vicieuse capable d’emporter aussi bien l’euro que l’UE elle-même. »

De nombreux économistes mettent actuellement l’accent sur les dangers planant sur l’euro. Je rappelle que la BCE n’émet pas l’euro. Ce sont les banques centrales nationales qui émettent la monnaie. Elles contrôlent donc leur dette nationale. Le système de l’euro est en effet instable (surtout en période de crise) à cause des divergences économiques au sein des différents pays de l’union européenne.

Le 3 février, l’économiste Jean Claude Werrebrouck dans son article (contreinfo) a brillamment résumé la situation :

«La solution serait, en Europe, de contourner la très dangereuse divergence croissante des taux d’intérêt sur la dette souveraine en mutualisant les risques. Ce contournement suppose la création d’une agence commune d’émission faisant disparaître les « spreads ». Mais cela suppose des stratégies de coopération interétatiques aboutissants à des règles contraignantes pour les Etats menacés de dépôt de bilan. »

A vrai dire, cette idée n’est pas nouvelle et l’on peut d’ailleurs remonter à Erik Robert Lindahl qui parlait dejà d’un trésor européen en 1930 et, en 1989, Carlo Ciampi (banquier et 10ème président de la République Italienne) avait fait une proposition qui désirait donner le monopole de l’émission de l’euro à la BCE (proposition Ciampi).

Le rapport Lamfalussy (2004) avait été plus précis et démontrait la nécessité d’un régulateur unique. Un article récent de Bruegel (think tank oeuvrant pour le développement économique de l’Europe) parle ainsi de la création d’un régulateur financier unique en Europe.

Or, l’urgence de la situation nous oblige à créer une « structure de défaisance » nous permettant de racheter les créances douteuses ce qui est pour le moment impossible car nous ne possédons pas un trésor européen. Ceci est confirmé par Anton Brender, chef économiste de la banque Dexia : « Il faut quelqu’un qui achète les dettes, or, même à l’échelle de la zone euro, il n’existe pas de Trésor commun. Voilà toute l’ambiguïté de l’Union monétaire européenne. Elle est dotée d’une même monnaie, mais la Banque centrale européenne ne dispose d’aucune autorité en matière prudentielle vis-à-vis des banques ». Source: Le Figaro.fr du 24.09.08. Plus récemment, l’économiste Michel Aglietta a démontré que le système de l’euro était fragile car il ne pouvait pas (contrairement à la FED) se positionner comme prêteur central en dernier ressort car la BCE n’émettait pas l’euro et possédait peu de fonds propres.

Pourtant, la mise en place de ce trésor européen a toujours été perçue comme politiquement irréalisable. M. Maurice Blin avait ainsi souligné l’impossibilité de créer une autorité internationale unique, chargée de la régulation financière. Source : Bienvenue au Sénat (rapport d’information du mercredi 22 mars 2000).

Mais, peu à peu, l’ampleur de la crise a modifié les points de vue. Ainsi, Christian de Boissieu, Professeur d’économie à l’Université de Paris I et Président du Conseil d’Analyse économique auprès du Premier Ministre a ainsi déclaré :

« Du point de vue de la gouvernance, cette crise est apparue comme un nouveau défi pour une Europe en manque d’institutions politiques. » Nicolas Sarkozy a par ailleurs, devant le Parlement de Strasbourg, appelé, « à la lumière de la crise financière », à la création d’un « gouvernement économique clairement identifié » dans la zone euro, travaillant aux côtés de la Banque centrale européenne. Source : Le Point.fr (21/10/2008).

Nous le voyons donc, contrairement à ce que pensent certains, l’Europe sortira renforcée par cette crise car elle se dotera d’une BCE ayant le monopole de l’émission de l’euro, de fonds propres (création d’un impôt européen), d’un trésor européen, d’un « gouvernement économique » mais surtout s’élargira.

En effet, les pays indépendants comme le Royaume-Uni et la Suisse n’auront pas d’autres choix que d’intégrer la zone euro.

Jean-Pierre Jouyet directeur du Trésor au ministère des finances (de 2000 à 2004) a d’ailleurs affirmé le 21 octobre 2008 :

« Soit la Grande-Bretagne reste à côté et la zone euro avancera, avec un maximum de coopération avec les Britanniques. Soit, lorsque les conditions seront réunies, elle rejoindra la zone euro. Celle-ci en serait alors plus forte pour affronter les défis de la régulation économique et financière. »

Les conditions sont aujourd’hui réunies car le Royaume-Uni est ruiné et sa devise s’effondre de jour en jour.

Quant à la Suisse, l’on peut résumer son problème à une expression « too big to save » car UBS et Crédit Suisse, ses deux principales banques possèdent des bilans de 3000 milliards de dollars soit 10 fois le PIB du pays. L’euro sera là aussi la seule planche de salut. Je n’aborde même pas le problème de l’Irlande qui a littéralement « un révolver sur la tempe » et ratifiera le traité de Lisbonne pour s’en sortir.

Voilà, les adeptes de la « démondialisation » seront déçus ainsi que ceux qui pensaient pouvoir profiter de la crise pour changer ce système. Dans mon prochain article (N°2) je démontrerai de façon précise comment les autres pays seront obligés de s’intégrer dans des pôles continentaux (North American Union pour les USA par exemple) et surtout comment, face à la dislocation du système monétaire actuel, sera créée la nouvelle monnaie globale qui sera totalement déconnectée des états-nations.

Il reste cependant quelques esprits brillants comme Paul Jorion qui ont compris que cette crise est le révélateur de problèmes structurels plus importants. Il va falloir ainsi s’interroger sur notre système économique basé sur la consommation à partir de dettes qui détruit notre planète et l’humanité qui est en nous.

La grande crise actuelle est surtout celle de l’esprit, une faillite intellectuelle majeure car nous sommes face à des problèmes (surpopulation, pollution, problèmes de l’eau, captation des richesses par quelques « seigneurs de la finance ») que seule « une constitution pour l’économie » qui implique des changements radicaux pourra résoudre.

La sagesse des anciens peut nous éclairer, comme cette phrase de Sitting Bull, grand chef des sioux :

“Après que le dernier arbre aura été coupé, après que la dernière rivière aura été empoisonnée, après que le dernier poisson aura été attrapé, alors seulement vous vous rendrez compte que l’argent ne peut être mangé.”

Bal Masqué en Inversé – Eyes Wide Shut

Lundi 20 avril 2009

Eyes Wide Shut – Bal Masqué, Musique Inversée

Voir l’original : http://www.nouvelordremondial.cc/2008/06/14/eyes-wide-shut/